AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
rbm
Soldat du Rang
Soldat du Rang
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 43
Localisation : Partout .... et nul part a la fois

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Jeu 30 Jan 2014 - 14:49

ça marche, et ce sera posté ce soir parce que ce week end je suis au abonné absent : festival d’Angoulême  bounce bounce bounce

_________________
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. - La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. - Si la pratique et la théorie sont réunies, rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. " (Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwartz
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Jeu 30 Jan 2014 - 22:08

Question substantielle : comment je fais des spaghettis avec une voile moi ? Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rbm
Soldat du Rang
Soldat du Rang
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 43
Localisation : Partout .... et nul part a la fois

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Jeu 30 Jan 2014 - 22:41

Les mâts sont repliables lorsque les voiles sont carguées, et ressorties pour une approche discrète ou pour économiser le carbu. Le reste du temps, YYYYHHAAAAAAAA!!!!!!!!!!

Bon comme promis, la suite.

Pour rappel, je propose  :




- C'est un vaisseau fin et puissamment motorisé, qui explique le bang sonique
- La voile assure des approches furtives
- Très manœuvrable (cf. ailerons)
- Et une putain de gueule !!!!!

Sinon y a aussi, avec les mêmes avantages :




En alternative, on a




- Physiquement les mêmes avantages
- Moins de gueule
- Plus en accord avec le peuple qui l'a crée

On sinon




C'est ce qui ressemble le plus à une évolution de la chouette.

voilà. Au vote!!!! Et n'hésitez pas à en proposer d'autres.




-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Message édité

_________________
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. - La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. - Si la pratique et la théorie sont réunies, rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. " (Albert Einstein)


Dernière édition par rbm le Ven 31 Jan 2014 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leito Alvo
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 26
Localisation : tombant dans le terrier du lapin noir...

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 31 Jan 2014 - 1:45

Alors pour les dernières images proposées, je ne peux m'empêcher de relever l'armement en désaccord entre le croiseur léger et lourd impérial !^^
Par contre, les chasseurs léger ont de la gueule ! Ceux-là ne seraient pas pour les croiseurs léger !^^ Rien à voir avec les moustiques ! Mais bon. Même si c'est moi qui suit en charge de l'armée impériale, je me calme et on verra ça plus tard.

Je venais pour voter pour la chouette, donc.^^

Alors moi, mon cœur penche quand même pour la première.
J'ai plein d'argument pour ça mais je me les garde. On va y passer la soirée sinon et on est déjà le matin.

Donc : je vote pour la une. Même si c'est vrai qu'il y a beaucoup de voilure mais bon... D'après ce que j'ai compris, la technologie Arach est plutôt portée sur la voilure vue le seule exemplaire de vaisseau qu'on ait rencontré jusqu'à maintenant. Non ? C'est pas feuillu mais bon.^^

_________________
Welcome in the Dark Rabbit's hole.
I am the Dark Black Rabbit and we will take all our time.
Only one question during your tumbling down my worlds' depths :
Red or Blue Dice ?
_________________
Bredouille, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Givre, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 31 Jan 2014 - 10:30

en effet plutot sympa
je vote pour le 1 ou le 2


par contre meme si il y a des trucs vraiment sympa et que je prendrais bien tes visuels pour plus tard.
il faudrait mieux que l'on voit cela en cours de partie
est ce que tu peux éditer ton message pour enlever la deuxieme partie ?
on reverait cela ensemble avec aussi les responsable "des domaines



PS : d'ailleur pour ne pas vous prendre en traitre, je ferais un tour de table au début de la prochaine séance, pour vous déjà si vous êtes content, ce qui peut être amélioré, les points forts et points faibles de notre jeu, si vous voulez continuez, et tout et tout
et vu ou se trouve les personnages, les changements autant mentaux que de compétences qu'ils ont subis, je vous demanderais une nouvelle présentation de votre personnage

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Kwartz
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 31 Jan 2014 - 12:00

Si les voiles sont repliables alors c'est d'accord, je vote pour le number one !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 31 Jan 2014 - 12:44

elles sont repliables ...
sinon c'est un peu un probleme pour passer le mur du son ...  Laughing 

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Shalina
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 28

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 31 Jan 2014 - 21:06

Moi je vote le premier aussi ! Very Happy

Bon, j'ai essayé de faire un previously digne de Lady Blackbird (ou du moins la partie d'elle que vous ne voyez jamais). Il manque surement des choses, n'hésitez pas à me le signaler.

****************************

Etre ou ne plus être... Telle fut la question


Ashlyn E. Blackbird a écrit:
Journal de bord, 1ère entrée.

J’avais emporté ce journal en pensant y écrire les moindres détails de mon aventure pour rejoindre Uriah, mes émois naïfs et débordant de mièvrerie lors de nos retrouvailles, mes éventuels coup de sang autoritaire, mes pensées intimes, mes peurs aussi. Finalement je n’ai rien écris du tout. Rien, jusqu’à maintenant. Pourquoi maintenant… Qu’est-ce que ça va changer que j’écrive maintenant. Cela m’apportera-t-il un semblant d’humanité, d’existence ? Je ne pense pas. Je ne suis plus sure de rien maintenant. De mon amour pour Uriah, jusqu’à ma propre légitimité à exister.

Mais puisque j’en suis au moment de complaisance mélancolique, peut-être serait-il bon que j’explique pourquoi on en est là. Il aurait probablement été de bon ton de commencer depuis le début : mon départ précipité de la capitale, mon voyage chaotique à bord de la Chouette, Le capitaine Cyrus Vance, mes mystérieuses disparations/absences et les rêves qui les accompagnent, mais comme je l’ai écrit plus tôt, ça ne changera pas grand-chose de le notifier. Si on avait pu changer les choses… rien ne serait pareil.

Bref, ne nous enfonçons pas de nouveau dans les tréfonds de mon âme douloureuse…

Prenons pour point de départ ma dernière disparition en date. Nous venions d’essuyer l’attaque baveuse d’un poulpe céleste quand nous entrâmes dans un espace/une cavité où flottait une île cachée en plein cœur des nuages. Blackout, comme chaque fois que ça se produit.

Je suis devant une grande porte. Je sais pourquoi je suis là, je sais ce qu’il m’attend de l’autre côté mais c’est quelque chose que je dois faire. Je ne sais pas quoi, j’ai juste cette certitude au fond de moi que je dois y aller. Je frappe et rentre. C’est le bureau d’Ivan. Aussi froid et austère que celui qui trône fièrement sur un fauteuil plus loin.  Je ne comprends pas notre échange, d’ailleurs j’observe la scène, comme si je n’étais qu’une présence silencieuse et invisible, rejetée de mon propre corps.
Je parle, enfin … elle, parle. Elle lui annonce quelque chose d’important. D’abord il ne semble pas réagir, muré dans son éternelle impassibilité, tel un mur de glace inébranlable. Mais au fur et à fur mesure qu’elle parle, la glace se fissure avant de voler en éclat. Il se lève, s’approche d’elle et la secoue avec force et colère.
Mon attention se porte vers Naomie qui descend un escalier. Je la vois, mais pas elle. Un rayon de lumière bleuté traverse, ou bien s’échappe je ne sais, de sa poitrine et vient frapper le visage de ce qui est toujours mon corps. Elle tombe à la renverse, Ivan avec elle. Elle est au sol, il est au-dessus d’elle.


Je reprends conscience dans un couloir sombre. Chaque fois que je reviens à moi, je me sens oppressée, menacée. Peut-être que si j’avais pris la peine de noter mes rêves, j’aurais pu comprendre plus tôt. Trop tard.
Le couloir. Sombre. Un visage tentaculaire me fait face. D’ailleurs il n’est pas seul autour de moi. Des statues de pierre représentant des créatures qui me sont totalement inconnues décorent sinistrement l’endroit. J’ai froid, je ne veux pas rester ici. Je cours vers une lumière au loin. De l’air !

La lumière était celle de l’extérieur. J’arrive sur la corniche d’un grand bâtiment effondré, pour ne pas dire éventré. Mon regard se porte vers un grand bâtiment m’inspirant chaleur et confiance, enfin, jusqu’à ce que la chouette ne s’écrase lamentablement dessus et finisse sa course dans les arbres. Arbres qui se trouvent au moins 2 mètre en dessous de moi. Moi qui suis… nue, d’ailleurs. Mes vêtements ne sont pas venus avec moi cette fois-ci. Quoiqu’il en soit, dans mon plus simple et noble appareil ou pas, je n’allais pas rester là à prendre l’air. J’ai entrepris de descendre prudemment le bâtiment. Ca allait plutôt bien jusqu’à ce que Cyrus, sortie d’on ne sait trop quel arbre tel un écureuil volant, me saute littéralement dessus et me plaque avec vigueur sur la corniche avec une veste. Cela aurait pu être un sauvetage terriblement romantique et sexy, bien que totalement cavalier,  si ma tête n’avait pas douloureusement heurté le granit et que nous ne nous étions pas retrouvé en chute libre avec comme unique perspective : survivre à une chute de 50 mètre.
Cyrus, dans sa grande courtoisie me téléporta en sécurité à l’intérieur de la chouette. Mon premier réflexe, étrangement – je suis nue avec une veste militaire impériale sur les épaules après tout – est d’aller aider mon sauveur en utilisant la magie. Passons sur cet idiot de Kale qui aurait pu tout faire rater, le fait que j’ai très surement perdu conscience une fois Cyrus ramené à bord, la conversation entre lui et moi qui a suivi dans ma cabine, etc…

La chouette posée dans un endroit plus stable qu’un arbre, moi habillée, nous voilà parti en exploration. Naomie et moi avons rejoint Kale, Snargle et Cyrus – je ne sais pas pourquoi je l’appelle ainsi d’ailleurs, il s’appelle Malachi – devant un grand bâtiment. Je ne sais pourquoi, je me suis sentie obligé de me présenter, ou plutôt de hurler, sans détour ni mensonge. Autant dire que si depuis le début j’essayais d’être discrète sur mon identité, mes apparats et duperies viennent à cet instant de voler en éclat, écartant tout soupçon que pouvait avoir les autres jusqu’à présent.

La suite devient assez floue pour moi. Nous sommes entrés et avons fait la connaissance d’une créature de la race des Arakhes. Il doit être de la même famille que mes amis les statues tentaculaires croisées plus tôt.  Il a dit que lui et son peuple s’étaient retirés du monde pour prévenir sa destruction à cause des guerres entre sa race et ceux  qui habitent le versant pile de l’ile. Le monde les a ainsi crus éteint. Ils semblent se maintenir en vie par un mélange de biologie et de nanotechnologie… c’est assez compliqué à expliquer, il ne parlait pas très bien notre langue et la communication pouvait s’avérer difficile. Ce que j’ai retenu, c’est que pour un peuple primaire, ils sont plutôt évolués.

Et c’est là que nous en arrivons au nœud de ma propre existence. Le point d’orgue, le hic qui met en exergue le profond désespoir qui caractérise mon être…

Notre  ami l’Arakhe nous expliquait bien gentiment que le collier que Naomie portait autour du cou – Collier que je lui aurais apparemment donné pour qu’elle le remette à Uriah mais dont je n’ai pas le moindre souvenir – était un artefact Arakhe contenant des, je cite, « tout petit petit petit petit… petit robots ». Ils sont si petits qu’ils ressemblent plus à des cendres ou de la poussière. Toujours est-il que les petits habitants du collier semblaient inexorablement attirés par moi, voire même se fondaient littéralement en moi le plus naturellement du monde. S’en suivi une discussion animée pour tenter de comprendre le pourquoi du comment jusqu’à ce que la révélation tombe… fatale…

Morte. Je suis morte.

Je suis un exemple fascinant de cohabitation biologique humaine et de technologie Arakhe. Si j’ai bien compris, mon âme est prisonnière de l’émeraude qui compose le collier que porte Naomie. Allié au travail des nanorobots, c’est grossièrement ce qui me permet de me maintenir dans ma condition actuelle. Quant à mes disparitions inexpliquées, elles sont dû au fait que je ne possède qu'une émeraude pour me maintenir dans cet état. Cette dernière se décharge donc plus rapidement. Et histoire de ne pas faire les choses simplement, elle se recharge moins vite si nous nous éloignons des lignes telluriques. J’avoue que mon explication peut paraitre un peu bancale mais, le fait est, que mon esprit s’est quelque peu déconnectée de la réalité à l’annonce de cette… nouvelle. La situation est-elle réversible ? Technologie perdue… Voilà qui conclut l’affaire. A moins de rentrer en contact avec des nécromants, ce qui ne m’enchante guère, aucune solution ne sera viable.

Je n’étais consciente de rien, n’ai rien vu venir… Je ne connaissais même pas la cause de mon trépas jusqu’à ce que l’Arakhe m’aide à y voir clair.

Je l’avais senti… en Le voyant au-dessus d’Elle. Ce danger grandissant, cette peur envahissante. Mais rien n’était parvenu à moi jusqu’à ce que je la voie enfin… froide. Cette lame de couteau qui transperçait sa poitrine. Cette tâche de sang, rouge…

Jusqu’à ce moment, les paroles que j’avais entendues lors de ma rencontre avec Ivan dans l’Ether n’avaient pas trouvé de sens. « Ma mie, vous ne devriez pas être ici. » En effet, je ne devrais pas. Ni ici, ni ailleurs.

Nous avons laissé les Arakhes et sommes repartis à bord du vaisseau – flambant neuf grâce à la technologie Arakhe au demeurant – à la poursuite de notre aventure. Mais quelle aventure ? Fuir mon mariage ? A quoi bon, il n’y a plus personne à fuir, Lady Blackbird est morte. Retrouver Uriah ? Et que lui dirais-je ? Que je ne suis qu’un être éthéré ? Que je le verrai vieillir et mourir ? Que je ne lui donnerai jamais d’enfant ? M’attend-il seulement encore…

Comment pourrais-je partir en quête de cette liberté si ardemment désirée ? Qui suis-je d’ailleurs ?
Je suppose que je suis encore sous le coup de la nouvelle. Personne ne pourrait digérer une telle chose en un claquement de doigt. Je dois trouver un nouveau sens à mes actes, une nouvelle route. Pour le moment je vais rester avec  Malachi et son équipage.  J’entends bien faire payer à mon très cher ex-futur mari ce qu’il m’a fait et lui faire connaitre la colère de l’héritière des Blackbird.


****************************

Désolée pour le pavé ^^


Dernière édition par Shalina le Mar 25 Fév 2014 - 22:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwartz
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Sam 1 Fév 2014 - 12:55

Charmant petit résumé, très réussi !

Ashlyn E. Blackbird a écrit:
Et c’est là que nous en arrivons au nœud de ma propre existence. Le point d’orgue, le hic qui met en exergue le profond désespoir qui caractérise mon être…

Cette phrase devrait être intégrée dans toute réflexion philosophique sur l'existence humaine  Smile

J'ai mis à jour le post sur les non-humains, avec ajout des ombres notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Sam 1 Fév 2014 - 18:16

et bien je dois dire que j'aime beaucoup ce previously , parce qu'entre autre on découvre un peu mieux Lady Blackbird, ses interrrogations et ses doutes .

autrement pour ce qui est de tes disparitions, ce n'est pas ton éloignement du collier qui te fait disparaitre.

mais le fait que tu n'ai qu'une seule émeraude, celle ci se décharge bien plus rapidement que si tu en avais deux, et si te trouve éloigné des lignes telluriques elle prend plus longtemps pour se recharger , pendant ce temps tu reste dans une sorte de limbe.

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Leito Alvo
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 26
Localisation : tombant dans le terrier du lapin noir...

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mar 4 Fév 2014 - 2:10

édition de ma partie... très légère... Rajout simplement de la notion d'héritage culturel des Arakhes et mis à jour de mes informations personnelles.

Bonne nuit ! Sleep 

_________________
Welcome in the Dark Rabbit's hole.
I am the Dark Black Rabbit and we will take all our time.
Only one question during your tumbling down my worlds' depths :
Red or Blue Dice ?
_________________
Bredouille, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Givre, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mar 4 Fév 2014 - 11:17

ho Sad ! tu as l'air tout déçus mon petit insomniaque !

et bien je te propose si cela te va, de nous dire ce que tu as en tête.
oui je sais que tu n'es plus officiellement capitaine du vaisseau.
mais tu sais tres bien aussi que lorsque vous serez remonté au dessus des nuages, capitaine ou pas tout monde va se retourner et voudra connaitre la prochaine étape du plan ou meme connaitre le plan...
bon tu pourrais aussi laisser Snargle faire un plan ... Nan! je déconne!

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Leito Alvo
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 26
Localisation : tombant dans le terrier du lapin noir...

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mar 4 Fév 2014 - 19:56

Ah oui, tiens !^^ C'est vrai que ce dernier message laisse à désirer niveau bonne humeur. Sans doute y a-t-il un rapport entre l'heure du postage et ma journée de taf démoralisante...
(je hais les lundis ! Ils affirment avec tant de lourdeur que le week end est bel et bien terminé...)

Si toutes les tête se tournent vers Malacki, donc, elles risquent de le surprendre à surveiller du coin de l'œil Lady Blackbird, déjà.^^
ensuite, si tout le monde insiste, il tempérera sans doute ses premières ardeurs et constatera que, ce vaisseau, tout bien optimisé qu'il semble l'être désormais, ne viendra jamais à bout du navire végétal qui a manqué de les atomiser la dernière fois.
Il proposera donc de profiter de leur Escale à Havreport pour reprendre contact avec quelques vieux amis mercenaires. Le problème reste qu'eux trois (Snargle, Kale et lui) ne sont pas réellement les bienvenus là-bas.
Pour sa part, outre ces vieux amis, Cyrus a également laissé derrière lui des gens au courant de son passé militaire et du fait qu'on le recherche pour désertion.
De même que contrairement à Birgann, tous les autres capitaines de navire contrebandier ne l'ont pas vraiment à la bonne. Il a gardé une certaine droiture et un sens moral assez mal vu dans le milieu et qui a causé quelques torts à ces "collègues" rancuniers. Notamment, il doit bien y avoir un où deux convoyeurs d'esclaves qui voudraient bien voir leur commanditaire faire une nouvelle acquisition bonus.
Bien sûr, les marchands et convoyeurs d'esclaves ne font pas la loi à Havreport, mais les lois, sont faites pour être contournées... ou utilisées à son avantage.

Bref. Lieu digne d'intérêt mais dangereux tout de même. Mais au moins, la pègre n'est pas reine là-bas et c'est une place forte des peuples libres. Deux avantages certains pour nous qui sommes recherchés par quelques "hommes honorables" et tout un empire...

En définitive, ce doit être le dernier port qui nous est "recommandé". Après, on peut toujours se tourner vers les pirates mais... Bon... J'aimerais autant pas.

_________________
Welcome in the Dark Rabbit's hole.
I am the Dark Black Rabbit and we will take all our time.
Only one question during your tumbling down my worlds' depths :
Red or Blue Dice ?
_________________
Bredouille, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Givre, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.


Dernière édition par Leito Alvo le Jeu 6 Fév 2014 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mar 4 Fév 2014 - 22:37



ok tres bien, cool.
voyons si les autres sont du meme avis quand au chemin a prendre. Smile 




donc a demain soir

je voulais vous dire que j'ai fait un petit PDF avec des copier coller de notre sujet...
et bien nous sommes environs à un livret de 58 pages pour l'instant , avec images et tout ;-)

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Leito Alvo
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 26
Localisation : tombant dans le terrier du lapin noir...

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mar 4 Fév 2014 - 23:10

58 pages ? C'est tout ???^^

Bien sûr qu'ils décident. Après tout, je n'ai plus d'ordre à donner à personne. Et je suis Ashlyn. En plus d'une gladiatrice à la retraite, elle a désormais un mercenaire free-lance bénévole.^^

_________________
Welcome in the Dark Rabbit's hole.
I am the Dark Black Rabbit and we will take all our time.
Only one question during your tumbling down my worlds' depths :
Red or Blue Dice ?
_________________
Bredouille, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Givre, mercenaire de la Compagnie du Cœur Sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rbm
Soldat du Rang
Soldat du Rang
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 43
Localisation : Partout .... et nul part a la fois

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mer 5 Fév 2014 - 14:49

Je vais y réfléchir mais Kale aurait tendance à réagir comme Cyrus : on va éviter la pègre, je viens de leur perdre un plan de vaisseau expérimentale. Je pourrais toujours dire que les plans ont disparu avec la Chouette, mais bon .... Se faire oublier pour l'instant!

Et la nouvelle mission de Lady Blackbird est plutôt plaisante. Avec un peu de chance, je vais retrouver le sale fils de bourge qui s'est tapé ma mère en se jouant de ses sentiments. Et a défaut, en foutre plein la tronche à un de ses semblables sera déjà une bonne consolation. Quant à Lady, même s'il reconnait qu'elle est absolument sublime et que si tous les impériaux étaient, ne fut-ce que partiellement, comme elle ils seraient tout à fait fréquentables, elle reste impériale. Va falloir du temps avant qu'il ne digère ce qu'ils ont fait à sa mère (Bon d'accord, un seul est fautif, mais bon ...). Et puis, il ne fera jamais concurrence à Cyrus.

En revanche, Kale n'est pas trop mal vu des contrebandiers. C'est un enfant de la balle après tout, élevé dans les mauvais quartiers de Sombreport. Les gabiers, pilotes, dockers, .... le connaissent sinon personnellement du moins de vue. En en dehors de Sombreport, vu qu'il n'est pas avare en coup de main et combine zarbi, il est pote avec pas mal de mécano à travers le grand bleu.

_________________
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. - La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. - Si la pratique et la théorie sont réunies, rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. " (Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mer 5 Fév 2014 - 14:58

rbm a écrit:
Avec un peu de chance, je vais retrouver le sale fils de bourge qui s'est tapé ma mère en se jouant de ses sentiments. .

il l'a pas payé ???
ah! l'ordure !

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Kwartz
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mer 5 Fév 2014 - 15:23

Si vous voulez un plan de Snargle, ce sera :
"tout droit, piqué à gauche, remontée en louping, salto arrière et ptite vrille !! Ah mince j'sais plus où on devait aller..." Smile

Sinon, Havreport, je suis tout à fait d'accord, c'est un lieu avec moins de pègre, plus de gens des peuples libres, moins d'impériaux, du commerce en paix. Ca me rappelle le temps où j'étais sur mon 1er vaisseau de transport, tout ce qu'il y a de plus légal, tranquille, il fallait juste ne pas faire attendre les clients, le vaisseau s'appelait le Citron Pressé d'ailleurs (pas pu m'empêcher de faire un jeu de mot pourri huhu...). Il a fini un peu (trop) pressé je crois...

Vu que notre projet, c'est de l'assassinat, on pourrait passer au marché d'Havreport où il y a un comptoir tenu par des Zus, il y est possible de faire un don pour avoir les faveurs de leur déesse... Par contre, dans mes souvenirs, c'était assez surveillé par les gardes d'Havreport le marché et le port d'arme y était interdit, pour éviter tout malheureux accident. Ils ne veulent pas d'histoire à Havreport, il faut que le commerce marche !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rbm
Soldat du Rang
Soldat du Rang
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 43
Localisation : Partout .... et nul part a la fois

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Mer 5 Fév 2014 - 15:58

La Chouette II


Pour rappel, voici le résultat du vote




Voici ses caratéristiques :

Dimension :
- Longueur Hors Tout  : 65m
- Longueur de Carene  : 58m
- Largeur                  : 10-12m
- Hauteur de coque    : 20-25m

Coque :
En acier laminé et peut être trempé, assemblé par rivetage. Un plaquage externe bois (essence inconnu) assure une certaine esthétique et surement un complément de blindage, ce bois me donnant l'impression d'être super résistant, du moins contre les balles d'arme à feu. Le bouclier avant, le bord d'attaque des ailerons, le tablier arrière et certaines parties sensibles des flancs sont en tantalium. La rigidité de l'ensemble est assurée par des nervures internes, assurant également le cloisonnage de l'habitacle. Ainsi, chacun a sa cabine.

Propulsion :
- Voilure : 2 mâts (Misaine à l'avant, grand mât à l'arrière), gréés en Tartane à l'aide de voile latine. Chaque mât semble être, à l'image de la coque, en acier gainé de bois, et est repliable sur le pont une fois les voiles carguées. Des voiles d'étais de flanc assure un complément de poussé.

- Chaudière : 2 chaudières comme précédemment mais d'une génération bien supérieure aux anciennes, même gonflées. Pour l'instant, chacune assure sans forcer plus de 2 fois la puissance des anciens modèles. Même les turbocompresseurs sont plus efficaces, chacun (un par chaudière) possédant un minimum de 4 étages. Pas étonnant qu'on aie fait péter le bang sonique. Il reste un étage que je ne m'explique pas encore très bien, et qui semble être un étage de condensation. Comme si les concepteurs avaient voulu récupérer, sous forme d'eau, la vapeur perdue. Y a pas de petit profit. Les bruleurs semblent avoir été conservés par contre. a vérifier de plus près.

- Boost : Le système semble avoir été conservé à l'identique, si ce n'est que le compresseur de sortie est bien plus efficace. Ça promet de belles accélérations.

- Motorisation : deux propulseurs à vapeur haute pression double flux comme précédemment, mais primo disposant de turbocompresseurs d'appoints pour une nouvelle augmentation de puissance, secundo équipé d'un inverseur de poussé notamment pour les arrêts brusques et tercio partiellement orientable, de l'ordre de plus ou moins 20°. A pleine puissance, ça doit donner.

- Induction : 2 bobines à impulsion identiques aux précédentes mais bien plus puissante. de quoi repousser des masses métalliques plus importantes. A tester. Un jeu de batteries maintient ici aussi une énergie minimale de base, une génératrice couplée à la chaudière prenant le relais ensuite. Les batteries semblent cependant assurer une plus grande autonomie.

Aménagement :

4 ou 5 cabines, un poste de navigation, une machinerie, une grande cale. Tout ça demande encore à être bien pris en mains et à être adapté.

Armement :

Avec une telle vitesse par très utile d'avoir de grosses pièces. Une pièce de chasse en proue et 2 en poupes. Ne couvre malheureusement pas les flancs.

_________________
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. - La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. - Si la pratique et la théorie sont réunies, rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. " (Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Jeu 6 Fév 2014 - 12:30

merci a tous pour cette partie en deux partie
Lady sache que nous n'avons pas bougé d'un pouce depuis ton départ ;-)
par contre comme pour la première partie nous avons créé un monde entre temps
du moins un monde, un planétoide et une partie de ses occupants


je met en ligne les photos des plans rapidement ( là le site plante a chaque fois que je les mets )

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Jeu 6 Fév 2014 - 23:10

on cognite pas mal pour Lady Blackbird Very Happy 



donc voici HAVREPORT :




je pense refaire les cartes au propre, j'attends vos précisions sur vos domaine respectifs, sur Havreport et sur les PNJ ... merci d'avance!


autrement nous avons aussi :

LES HYPER-RATS




L'organisateur de combats :

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Kwartz
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 7 Fév 2014 - 1:21

Previously & Flash Back
Pensées d’un gobelin sain d’esprit
Par Snargle, capitaine de la Chouette II

Il est 4 heures du mat’, ça fait même pas 2 heures que j’ai piqué un p’tit somme dans ma case et me v’là déjà réveillé et en sueur en plus ! Qu’est que c’tait ce truk dans ma caboche… ? Pourquoi je fais ce rêve à chaque fois que j’ pète un vaisseau…

Cet immense bout d’papier devant moi… Mes employeurs qui défilent, un par un…Je les vois, impuissant. Ils écrivent sur cet immense parchemin le nom de leur vaisseau, la cause de l’accident…
D’abord, le Citron Pressé, écrabouillé car j’suis passé dans une rue trop étroite d’Havreport pour gagner du temps, ainsi que le Dromadaire Ailé, qui n’était pas adapté pour les vrilles apparemment ou c’est p’têt le mécano qui a gerbé ses tripes à ce moment-là, j’l’ai jamais revu... Mon oncle Magok m’a laissé faire du fret avec ces deux carrioles dans tout Havreport, c’était un bon début mais limité quand même…

Ensuite, la Cannette Cendrée, de c’ foutu râleur de commerçant… Cet idiot bichonnait son vaisseau comme un bébé, sa seule bonne idée fut de rajouter des moteurs d’un vaisseau de contrebande sur son engin de commerce. M’enfin, il a oublié de rajouter des systèmes de refroidissement alors, quand j’ai voulu l’aider à rentabiliser son investissement en utilisant son moteur à fond les manettes, bah… Ca a cramé koi. Sauf moi évidemment !

Arf… ce quatrième vaisseau, Larme d’acier… Il m’a permis de quitter Havreport mais pas d’y revenir. C’était pendant la guerre de Libération, beaucoup d’pilotes zigouillés… On m'a proposé de servir les peuples libres alors j’ai dit oui !  J’ai changé d’air, j’me suis retrouvé sur Ningola, j’ai revu mes parents… une dernière fois avant cette extermination. J’tais en vol à ce moment, en pleine bataille, j’ai vu la planète, un grand rayon l’atteindre, le flash… et, et plus de planète ! J’ai voulu qu’on continue à se battre, pour la première et unique fois, j’ai eu envie de zigouiller mais le capitaine m’a assommé et a obéi à l’ordre de repli général qui avait été donné.
Et j’me réveille dans une calle d’un vaisseau impérial, capturé ? Je n’ai jamais su. Un jour, un impérial est passé… Je l’ai su tout de suite à sa veste typique de ces troufions de gradés ! Il m’a demandé si je venais de Ningola, j’ai dit qu’oui et il m’a ouvert la cellule. « Ton vaisseau est au bout du couloir, à gauche » m’a-t-il dit en s’éclipsant… J’me suis barré incognito, seul, sur le vaisseau. Enfin, jusqu’à c’que j’entende quelqu’un s’approcher, le même impérial !

« Qu’est c’que vous m’voulez à la fin, qui êtes-vous ? »
« Malacki Nightsong, et j'ai besoin que vous m’emmeniez loin d'ici … »



Bah, inutile de repenser à la suite, ni à cet atterrissage de la Larme d’acier en plein Havreport pour mon retour quelques années plus tard…

Faut que j’pense au présent, à la Chouette II ! Ce vaisseau a une souplesse digne d’un tentacule de poulpe céleste ! Quand j’pense à ce vaisseau, ce gros tas de verdure volant qu’on a croisé hier… On sortait à peine de la cité des Arakhes qu’il a voulu se mettre en travers de ma route à coup de barils de foudres et de rayon laser couleur vert vomi, quel horreur ! J’ai quand même gardé mon sang-froid, comme d’hab’ koi… Malacki a voulu pousser la chansonnette pour mettre un poulpe céleste sur la trajectoire du rayon mais ça n’a pas suffi… J’ai esquivé le rayon mais il a frappé la cité en dessous, pour atteindre finalement le côté pile où se trouvent les Ombres, c’est c’que j’ai entendu de mon poste. La solution de fuite par les tréfonds s’est alors présentée spontanément à moi, ça s’appelle la chance du gob’ ! Bon, le capitaine retraité a pris une gorgée d’air peu frais mais en même temps, quelle idée de s’balader dehors à ce moment ! J’fais jamais de truks aussi fous moi !

D’ailleurs j’ai découvert qu’on avait une famille d’hyperats à bord, ils ont dû être transformés par les Arakhes. En tout cas, ils ont sauvé Malacki avec leur technologie, ils ont l’air en connexion avec les Arakhes en plus… L’un d’eux, Arthur qu’il se fait appeler, a fait hurler Lady Blackbird… Qu’est c’que j’me suis marré !

Le reste du voyage vers Havreport a été… tranquille. Marlonn a eu son repas en tête-à-tête avec Naomi, je l’ai vu revenir avec un bras en sang et tenant son autre bras d’une façon inquiétante, la routine quoi. Malacki a appris à Lady Blackbird l’art de la gâchette. Ce n’est pas moi qu’on verrait s’amuser avec ces truks… Par contre, avec les boutons du poste de pilotage, ça oui ! Ils ont intégré un pilotage automatique et une vrille automatisée dans le système, ils savent c’ qui est important à bord d’un vaisseau ces Arakhes !

Bon, j’profite du pilotage automatique et j’finis mon somme avant de débouler à Havreport !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 7 Fév 2014 - 22:05

oki l'ami pas mal
par contre est ce que tu peux nous mettre tes PNJ  Very Happy 
béko et bon week end

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
rbm
Soldat du Rang
Soldat du Rang
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 43
Localisation : Partout .... et nul part a la fois

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 7 Fév 2014 - 22:23

Salut la bande

A propos de PNJ, voici les miens. Kwartz, ton aide sera requise avec le deuxième perso

ŒIL DE TIGRE

Comme son surnom ne le précise pas plus que ça, Œil de tigre est une femme, d'environs 22-23 ans, Arcadia Berliendal de son vrai nom.




Une très belle femme, soit dit en passant, mais avec une poigne de fer et un caractère disons ... explosif. En gros, quand elle dit non, elle a la tendresse et la délicatesse d'un poing en granit dans un gant de jade hérissé de pointe en tantalium trempé. Et lorsqu'elle s'emporte, son interlocuteur à la désagréable impression que les enquêteurs auront du mal à reconstituer la totalité de son cadavre.

Propriétaire du bar auberge "Le poulpe borgne", dont voici l'enseigne, situé sur le môle principale d'Havreport, à une des meilleures places. De ce fait, elle est toujours au courant de tout, du moins tout ce qui se passe à Havreport.




Dans son bar, c'est elle qui dirige et qui fait la loi. En fait une seule loi : "Faites pas Chier et restez calme". Et c'est elle qui se charge d'appliquer la sentence en cas de problème, avec l'aide de ses serveuses si nécessaire (Faibles femmes, vraiment?), à grand coup de shotgun.

Elle déteste foncièrement les hommes, principalement depuis qu'une bande de pirate sur Sombreport a voulu la violer il y a 5-6 ans et que seule l'intervention de Kale et de 3 de ses copains lui a évité la tournante. Ça ne l'a malheureusement pas empêché de perdre un œil dans l'histoire. De ce fait, Kale est pour ainsi dire le seul homme avec qui elle est aimable, ce qui d'ailleurs alimente quelques rumeurs, certains évoquant (mais pas devant Œil de tigre, pas fous non plus) des parties de jambes en l'air passionnées, sauvages et bestiales entre eux deux, dans la réserve du bar.

En réalité, c'est beaucoup plus simple que ça : ils sont frère et sœur. Enfin demi-frère et demi-sœur, maman s'est laissée séduire un peu trop souvent. Y a encore une demi-sœur quelques parts dans l'indomptable bleu mais la fratrie s’arrête là. Très peu de gens connaissent leur lien de parenté (et notamment pas Cyrus ni Snargle), pas la peine de le gueuler sur tous les toits. Et en attendant, les caves secrètes du "Poulpe Borgne", accessibles depuis la falaise de Havreport, sont bien pratiques pour les petits trafics des deux frangins/frangines.

Elle déteste les hommes donc, .... mais pas les femmes. Et surtout pas les petites nobles un peu rebelle d'une vingtaine d'année. Elle les trouve super sexy et plus si affinité. Difficile pour elle de résister (toutes mes excuses My Lady c'était trop tentant   Wink   Laughing  What a Face )

Ramen Van Tassel

Voici Ramen Van Tassel, un ancien pilote gobelin devenu marchant. Le voici posant pour la postérité avec Calizsta, son épouse.




Ils se sont rencontrés lorsqu'ils étaient respectivement pilote et canonnière sur le vaisseau d'exploration Arkhonada appartenant à la guilde du commerce et dont voici l'équipage (Accord Kwartz demandé, vu la tronche des elfes à gauche )




Après avoir bourlingué pas mal de temps, l'équipage a posé son sac à terre, Ramen et Calizsta s'installant comme marchant d'équipements et pièces de rechange pour toute sorte de vaisseau, armes comprises (et ceci très officiellement). Leur société est située dans la zone commerciale, près des entrepôts, et s'appelle RAMCAL. Membre de la Guilde Gobeline du Commerce (la GLC), ils ont leurs propres vaisseaux de transport pour approvisionner ou livrer. Depuis 5-6 ans qu'ils sont dans le commerce, ils n'en ont perdu qu'un, la Cannette Cendrée. Ramen en veut toujours un peu au pilote depuis, même s'il est conscient d'avoir sa part de responsabilité (on ne s'improvise pas mécano).

Financièrement, ça va bien pour le couple, et sans être un gros truand, Ramen peut assez facilement vous trouver ce que vous voulez comme pièce, c'est juste une question de temps, de prix et de lunette de soleil, afin de ne pas voir d'où ça vient.

ah, et une dernière précision : n'espérez pas obtenir des info sur Ramen via Calizsta, elle est muette. Souvenir d'un raid impériale dans son enfance, pendant les guerres. Le coup de sabre ne la pas décapité mais a tout de même détruit les cordes vocales. Par coquetterie, elle porte toujours un raz de cou, afin de dissimuler la cicatrise.


_________________
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. - La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. - Si la pratique et la théorie sont réunies, rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi. " (Albert Einstein)


Dernière édition par rbm le Sam 8 Fév 2014 - 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwartz
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   Ven 7 Fév 2014 - 23:09

J'étais en train de les écrire mes personnages justement !

AL'THANN : zu, représentant et chef de son ordre à Havreport, se trouve la journée au comptoir zu au marché d'Havreport (localisation inconnue le reste du temps), personnage neutre, secret (comme tout les zus), qui reçoit les offrandes des fidèles à Zuïa et agit en conséquence...




MAGOK : gobelin, dirigeant de la guilde GLC (Gobelins Libres & Commerçants), c'est mon oncle. J'ai travaillé pour lui et je lui ai détruit deux vaisseaux de fret (le Citron Pressé et le Dromadaire Ailé), il ne m'en tient pas rigueur, je n'ai juste plus droit de travailler pour lui. Il a su s'enrichir grâce à son don pour le commerce, il démasque toujours les bonnes affaires et a, jusqu'à présent, su éviter les ennuis. Il détient une demeure cossue pour un gobelin dans les quartiers à mi-hauteur d'Havreport.




Comme cela m'a été demandé, j'ai garni Havreport de nouvelles races (cf mon post page 3), c'est le bastion des peuples libres et de la diversité après tout !

Si les golems Arakhes ne plaisent pas, je pourrai les supprimer mais je les ai mis comme un élément d'intrigue utilisable de façon libre. Je comptais mettre des golems mais j'ai repensé aux hyper-rats alors ça a donné ces golems Arakhes...

Les autres races ne devraient pas poser de problème (sauf si Naomi n'en veut pas en tant que peuple libre, bien entendu).


La guilde des gobs, ce sont les Gobelins Libres & Commerçants (GLC). Pour les elfes, c'est vrai qu'il n'y en a pas...  scratch  On verra si l'occasion se présente d'en croiser. Sur le moment, je n'ai pas d'idée pour en intégrer.

Si t'as une idée qui tienne la route pour les rajouter, ça sera peut-être négociable  Wink  .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
LADY BLACKBIRD jeu de rôle narrativiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Glue :: Mystic Glue :: Jeu de rôle-
Sauter vers: