AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maison Lerne (GoT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 15 Déc 2014 - 21:47

Chapitre III, partie IV : bataille dans le désert

Alors que midi approche, nos troupes sont en place. Nous avons pu convaincre une partie de la population locale de s'armer pour défendre sa vie, ce qui me parait être quand même un minimum. J'aurais bien suggéré de les utiliser comme boucliers humains, mais je sais déjà que cette idée sera rejetée...

Moi-même je me place sur les toits de la ville avec l'intention d'avoir un bon point de vue pour observer le massacre à venir. Je me retrouve alors à ma grande surprise bombardé capitaine des archers, également sur les toits, sans avoir rien demandé.
Cela étant, la perspective d'avoir une centaine d'hommes n'attendant que de tuer sur mon ordre m'excite assez. Je vais enfin pouvoir me décharger de toute la frustration des derniers jours !

A l'heure annoncée, un nuage de poussière apparait à l'horizon. L'ennemi est ponctuel...
Toutefois, un second nuage plus grand apparait derrière peu après. Je pense tout d'abord à une armée plus importante, mais on me dit que c'est une tempête de sable. Les pillards calent leurs attaques avec les tempêtes... très astucieux.

Dans l'ensemble, les hommes autour de moi ne paraissent pas trop nerveux. Moi-même je me sens plutôt calme. Après tout, la victoire ne fait aucun doute : nous avons la supériorité numérique et tactique, l'avantage de défendre, sans doute un peu d'effet de surprise... et en plus je me trouve loin des combats et ne risque pas grand-chose. Pas la peine de me faire des illusions sur mes qualités de combattant, les gens comme Dimion ou de Béléthor sont là pour ça.

L'ennemi s'approche. Dès qu'il est à portée de tir, j'ordonne d'ouvrir le feu. L'ennemi fait de même de son côté, les flèches sifflent de part et d'autre. Au début elles ne se plantent que dans du sable, mais finissent par trouver des cibles avec plus de chair.
De plus en plus d'ennemis mordent le sable alors qu'il s'approche au galop. Je suis trop loin pour le voir, mais j'imagine parfaitement le désert absorber tout le sang versé. Combien de litres faudrait-il pour le teindre en rouge ?

J'ai l'étrange impression que tous nos ennemis se sont couverts de peinture noire des pieds à la tête. A moins que ce ne soit la vraie couleur de leur peau ? Pas le temps d'en savoir plus, car dès que l'ennemi est assez près notre cavalerie entre en piste.
Celle-ci est menée par Thobias, qui provoque un massacre chez l'ennemi. Mais ses hommes sont peu nombreux, et se font rapidement submerger, l'obligeant à battre en retraite. Les pièges conçus par Arthur sont déclenchés, l'infanterie charge à son tour, la mêlée devient générale...

En ce qui me concerne, je suis bien plus préoccupé par les ombres apparues dans le ciel. Les aigles géants sont bel et bien là, même si j'avais du mal à croire à leur existence. Je prenais ces ''oiseaux-rocs'' pour des légendes...
Mais à cet instant ils sont juste au-dessus de nous, et sont assez gros pour permettre à quatre hommes à la fois de les chevaucher. Naturellement, je presse les archers d'abattre ces monstres, et me sens stupidement fier quand l'un d'entre eux s'écrase au sol dans un cri perçant. Les gesticulations de ses cavaliers plongeant vers le vide sont même plutôt amusantes...

Au sol, nos hommes s'en sortent très bien. Arthur, entre autres, lutte contre les smilodons dressés dont un bon nombre sont déjà au tapis.
Le problème, c'est que je suis pas le seul à l'avoir repéré. Un des sauvages, monté sur l'autre aigle et brandissant une lance de taille impressionnante, plonge dans sa direction et jette son arme sur Dimion, qui se retrouve transpercé de part en part.

Ça, c'est encore du boulot pour moi. J'ai tout juste le temps de crier aux archers d'abattre ce misérable avant de descendre de mon perchoir, et à ma grande satisfaction ils y parviennent, le faisant chuter vers sa mort...

Nos troupes prennent nettement l'avantage : galvanisant les paysans, Elaï mène une charge dévastatrice qui met les soldats ennemis en déroute et les élimine jusqu'au dernier, pendant que les frondeurs locaux sous son commandement achève l'aigle en fuite. Caleb fait de même avec les archers adverses, et les seuls menaces combattant jusqu'au bout sont les smilodons, probablement trop stupides pour comprendre que la bataille est perdue pour eux.

Aucun de nos ennemis n'aura quitté cette ville. La tempête de sable n'aura même pas eu le temps de nous atteindre.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."


Dernière édition par Nykos le Mar 16 Déc 2014 - 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 15 Déc 2014 - 22:08

Chapitre III, partie V : le calme après la tempête

Tandis que je navigue au milieu des blessés, de rapides calculs me font estimer nos pertes à un mort pour trois ennemis tués. Pas mal.

Je m'occupe bien entendu en priorité de nos propres hommes : je remets facilement Thobias sur pied. Salement attaqué par un smilodon, son armure l'a heureusement préservé du pire.
De son côté, Arthur me donne plus de soucis... si j'arrive (évidemment) à stabiliser son état, le blessure est telle qu'il faudra surement s'attendre à ces complications.
Un troisième blessé vient s'inviter dans la partie... un homme inconnu, mais dont Medb insiste pour que vienne le soigner personnellement. A l'entrée de la tente, je trouve une pièce braavosi... pas la peine d'être sorcier pour deviner de qui il s'agit. Les alliés de mes alliés sont mes alliés, je suppose...
Je garde quand même la pièce en dédommagement.

En résumé : Thobias retrouve son Elia Sand, Caleb sa Wynafrid, Guenièvre reste au chevet d'Arthur et Medb à celui de ''l'inconnu''. Quant à Elaï, elle rêve probablement de son éléphant tout en se faisant porter en triomphe par les villageois.
Puisque apparemment tout le monde prend du bon temps, il n'y a pas de raisons que je ne fasse pas de même. Une poignée de pillards ont été fait prisonniers, et j'ai hâte de les étudier...

Nos mystérieux agresseurs sont donc bien des hommes à la peau noire, ce dont je n'ai jamais entendu parler auparavant. En dehors de cette caractéristique, ils semblent en tous points semblables à des humains normaux... Ou plus exactement à des sauvages, à en juger par le nombre de cicatrices rituelles parcourant leurs corps.
Ces hommes s'expriment dans une langue inconnue et étrange, assez chantante. En fait, je finis par comprendre qu'ils chantent vraiment et se moquent surement de moi. Je décide d'en prendre à part, on verra s'il peut pousser un autre genre de chanson...

J'ai cependant l'étrange impression d'entendre le nom de ''Xoros'' à plusieurs reprises dans les imprécations de mon prisonnier. Par curiosité, je lui montre les illustrations des livres récupérés à Brisure, et on dirait qu'il les reconnait... Mais avant que je puisse en savoir plus, il se passe une chose étrange : l'homme se remet à chanter, et je suis soudainement pris de vertiges... J'ignore ce qu'il voulait faire, mais je le dissuade de recommencer.
De toute façon, sans sa langue, il aura du mal.

De nouvelles festivités viennent célébrer notre victoire. Le point culminant n'est cependant atteint que le lendemain, alors qu'une petite troupe s'approche de la ville, arborant les couleurs des Martell.
On dirait que les nouvelles vont vite dans ce pays, car il s'agit du prince Oberyn en personne, venu nous féliciter !
En remerciement, il nous offre une suite permanente dans son Palais Bleu, et propose d'officier pour les (nombreux) mariages à venir. Encore mieux, il s'adresse personnellement à moi en me promettant un accès aux archives de sa famille ! J'ai déjà une idée de ce que je vais y chercher...

En une simple bataille, notre famille à fait un bon dans la politique de Westeros. Notre passage au statut de maison majeure est à portée de main.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Mer 21 Jan 2015 - 18:15

Chapitre IV, partie I : importantes nouvelles

Sommeil agité ces derniers jours. Ai du mal à dormir. Ai toujours soif malgré les innombrables verres d'eau que je n'arrête pas de boire. Surement à cause de cette maudite chaleur...
Avec ces nuits blanches, je ne peux pas m'empêcher de réfléchir. De penser à moi, à ma vie.

Je ne cesse jamais d’œuvrer pour le bien de la famille, je leur ai tous sauvé la vie au moins une fois... Et en retour, est-ce que j'ai eu le moindre remerciement ? Non, rien du tout !

Les autres ne le savent pas encore, mais j'ai reçu un message de Jon Lerne. Un message extrêmement important. Il avoue plus ou moins explicitement que notre voyage vers le Sud n'était qu'un prétexte pour nous éloigner de Tremble-Terre, car lui-même est convoqué à Port-Réal et ne semble pas avoir de grands espoirs sur ses chances de survie...
Cependant, le message stipule aussi qu'il me désigne comme régent de la famille en attendant la majorité d'Elaï. Moi. Régent. J'en suis le premier surpris... après tout je n'ai jamais caché que le pouvoir politique ne m'a jamais intéressé...

Moi, régent. L'idée tourne dans ma tête pendant mes nuits blanches. Au fond je le mérite, non ? Il faut surement y voir un signe du destin... à partir d'aujourd'hui, je compte bien profiter un peu plus de la Vie et de ses plaisirs. Autrement dit, penser un peu à moi.

Le reste de la famille est mis au courant plus rapidement que je ne le pensais. Caleb et Elaï ont également reçu un message similaire, si bien que tout le monde s'interroge sur les raisons ayant poussé Jon à agir ainsi, et sur le pourquoi de sa convocation.
C'est vrai que je ne me l'étais même pas demandé... en plus de ça, je me suis mis en colère pour un motif futile lorsque nous avons discuté de ma nouvelle fonction. Le manque de sommeil doit m'empêcher de réfléchir correctement.

Quelques jours plus tard, d'autres nouvelles tombent. Un message de la plus haute importance. Le roi Robert est mort ! Apparemment au cours d'un accident de chasse. Ce qui compte, c'est que c'est son fils Geoffrey qui l'a remplacé. La main du roi a également été remplacée, et c'est désormais Tywin Lannister qui occupe cette fonction. Autrement dit, c'est lui est dirige le royaume...
Pour couronner le tout, la missive nous informe que Jon Lerne a été exécute pour trahison, et que notre famille est privée de toutes ses terres et titres, transférés aux Drox.

Inutile de préciser que nous sommes tous abasourdis. La seule bonne nouvelle dans cette histoire est que le prince Oberyn Martell nous rend visite (pour être exact il avait déjà rendu visite à certaine d'entre nous), et nous nomme maison majeure de Dorne dans l'instant. Un pied de nez adressé aux Lannister, c'est le moins qu'on puisse dire...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Mer 21 Jan 2015 - 18:40

Chapitre IV, partie II : (nombreuses) célébrations

En dépit des récents événements, les festivités prévues sont maintenues. Avec pas moins de trois mariages de planifiés en même temps, dont deux avec les héritiers d'une (nouvelle) maison majeure, la fête promet d'être grandiose.
En résumé, nous avons donc :
- Caleb Lerne et Wynafrid Manderly
- Elaï Lerne et Méandre Dalt
- Thobias de Béléthor et Elia Sand

En temps normal, j'aurais cherché un prétexte quelconque pour échapper à toute cette vaine agitation, mais... d'une part je ne peux pas me le permettre en raison de mes nouvelles fonctions... et d'autre part je n'en ai pas envie.
En fait, je dirais même que je suis plutôt de bonne humeur à l'idée du banquet à venir. Et par ailleurs, plus je regarde les autres qui fricotent chacun de leur côté, et plus je me dis qu'il va falloir que je teste ça... J'ai repéré une servante assez mignonne, qui aura surement du mal à résister à ma toute nouvelle autorité. Une méthode scientifique impose de nombreux tests, hé hé hé...

Comme je m'y attendais, la soirée fut ce qu'on pourrait appeler un ''succès''. Les invités sont aussi nombreux que prestigieux. Parmi eux, on compte principalement Doran Martell, frère ainé d'Oberyn et gouverneur du Sud.
Je crois que ce dernier a profité de la fête pour introduire notre famille auprès des autres maisons dorniennes, mais c'est assez difficile à dire.
Note à moi-même : une consommation excessive d'alcool a des effets désastreux sur la mémoire. Penser à limiter les quantités...

J'avais encore mal au crâne lorsque nous sommes partis le lendemain pour notre nouvelle demeure. En effet le Prince Oberyn nous a également fait don de terres et du manoir qui va avec... Il parait que l'endroit est inhabité depuis plusieurs années, mais bien assez grand pour tous nous accueillir avec nos hommes.
La demeure en question s'appelle ''le Cloak'', mais d'un commun accord nous avons décidé de la rebaptiser ''Couve-Tempête''. Un nom tout de même plus prestigieux.

Chacun prend ses quartiers dans le manoir. Moi-même, j’établis mes quartiers dans la bibliothèque, qui a l'avantage d'être plus grande que le chambre qui m'était théoriquement attribuée. Accessoirement, je prends aussi à mon service exclusif la servante sur laquelle j'avais des vues... après tout, pourquoi je n'y aurais pas droit ?
La demeure comporte également une large salle du trône, et ce dernier se révèle étonnamment confortable. Mais plus j'y pense, et moins j'ai envie de l'occuper à temps plein. J'ai beaucoup trop de travail à côté.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Mer 21 Jan 2015 - 19:19

Chapitre IV, partie III : voyage à Lys

Nous n'avons guère le temps de nous reposer à Couve-Tempête, car d'autres impératifs se présentent. Pour commencer, nous n'avons presque plus d'or...
Jon Lerne a pris soin de placer le trésor familial à la Banque de Fer de Braavos avant son départ pour Port-Réal, preuve qu'il ne s'attendait pas à en revenir. En attendant, nous devons nous rendre personnellement là-bas pour y récupérer notre dû.

Point positif, la cité de Lys se trouve justement sur la route maritime menant à Braavos. Ce sera donc l'occasion idéale pour des retrouvailles avec une certaine personne... et peut-être d'obtenir des réponses à certaines questions.
Autre point positif, le vieux Manderly nous a offert trois navires de guerre en cadeau de mariage. Nous possédons donc un moyen de transport direct nous attendant au port le plus proche, à savoir Lansellion.

Après quelques hésitations, nous décidons de partir tous ensemble. Je laisse simplement quelques instructions concernant nos ''invités'', enfermés dans les geôles du manoir.

Le voyage jusqu'à Lys se déroule sans problèmes, à l'exception d'un violent mal de mer qui m'empêche de réellement en profiter. Je suis particulièrement soulagé d'apercevoir enfin les côtes, et encore plus en voyant le port.
Port auquel nous attend Lilassea, qui a l'air en forme. Son accueil à mon égard se montre étrangement froid, alors qu'elle est chaleureuse avec les autres. Alors que c'est moi qui l'ai soigné et lui ai sauvé la vie... mais qu'elle pense ce qu'elle veut, j'ai des projets plus importants.

L'essentiel de la journée est consacré à divers achats et visite de la ville. Lys est un endroit étonnant... Nous rencontrons notamment une sorte de guérisseuse qui me parait efficace. Il nous faut toutefois peu de temps pour nous rendre compte que nous sommes surveillés par un nombre étonnamment élevé de personnes...
''J’emprunte'' Elia Sand à Thobias le temps d'en attraper un pour l'emmener à l'écart. L'homme me révèle facilement (dommage) qu'il travaille pour Baelish... et que les autres mouchards travaillent pour Varys, ou encore pour Cersei Lannister. Autrement dit, toute la cours royale est au courant de notre présence.
Je me défoule un peu sur lui avant de partir, et d'ailleurs Elia aussi. De manière imaginative. Je crois que j'aime bien cette femme...

Le soir venu, je peux enfin me consacrer au sujet qui m'intéresse. Nous savons depuis longtemps que Lansell Lerne a ''rencontré'' Xoros au cours d'un voyage à Lys... c'est l'occasion idéale d'en savoir plus. Il me parait plus que probable que cette menace n'est pas éliminée pour de bon, et il est toujours avantageux de connaitre son ennemi...
J'ai donc demandé à Lilassea de m'emmener à un temple local dédié à ce dieu sanguinaire. Tous les autres viennent aussi, j'espère qu'ils sauront étudier l'ennemi avant de le massacrer...

Sur place, nous découvrons un lieu pas très différent de ce à quoi je m'attendais. Le temple n'est rien d'autre qu'un boyau souterrain empestant le sang et la mort. L'entrée est gardée par une dizaine d'hommes armés qui paraissent... drogués, ou quelque chose comme ça. Et à l'intérieur, nous tombons sur une poignée de prêtres se livrant à de sanglants sacrifices humains.
Avant que je n'ai le temps de faire quoi que ce soit, les autres tuent tout le monde. Mais ce n'est pas si grave, j'ai juste besoin de les fouiller et de récupérer des échantillons. Notamment le sang qu'ils buvaient. Pourquoi faisaient-ils ça ? Je dois le savoir. Je dois le savoir...

J'ignore ce qui s'est passé exactement ensuite, car Thobias m'a assommé. Les autres ont prétendus que je m’apprêtais à boire le sang en question, ce qui est ridicule ! Jamais je n'aurais fait quelque chose d'aussi stupide et imprudent !
Le résultat, c'est qu'ils ont tout brûlé... Je n'ai pas appris grand chose... mais c'est peut-être mieux ainsi.


_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Mer 21 Jan 2015 - 20:55

Chapitre IV, partie IV : Braavos

Nous partons dès le lendemain pour Braavos. Mais contrairement à la première partie du voyage, ce trajet-ci ne se déroule pas sans incidents...
En effet nous découvrons que l'un des hommes de Caleb a purement et simplement disparu. Non seulement son binôme parait en état de choc (ce qui est déjà surprenant de la part d'un supposé vétéran), mais le plus dérangeant est que le disparu n'est autre que l'une des nouvelles recrues dorniennes...
Je savais bien qu'on ne pouvais pas avoir confiance en des gens qui ne songent qu'à faire la fête.

Je pensais que l'affaire en resterait là, mais ce n'est pas le cas. Au cours de la nuit, le ''choqué'' a tenté de se jeter par-dessus bord avant de s'évanouir, et à son réveil il prétendait ne se rappeler de rien... avant de finalement devenir agressif au point que nous soyons obligés de le tuer.

L'examen du corps a révélé la trace d'une piqûre caractéristique du poison tristement célèbre connu sous le nom de ''venin de l'Etrangleur''.
Soit nos ennemis nous ont suivis jusqu'ici, soit nous avons énervé quelqu'un de dangereux à Lys... Dans tous les cas il faut redoubler de prudence, mais la fouille méthodique du navire n'a permis de découvrir aucun indice.

Le reste du voyage se déroule dans une ambiance... disons ''tendue''. Par conséquent, je ne suis pas fâché d'apercevoir les colosses de Braavos à l'horizon.
Nous nous rendons aussitôt à la Banque de Fer, où nous sommes reçus très cordialement, à mon grand étonnement. Sauf que cette cordialité cachait en réalité un temps d'attente frisant l'obscénité... Les amuses-gueules laissés à notre attention n'ont pas duré très longtemps (notamment à cause de Dimion), et j'avoue avoir moi-même tapé généreusement dans les carafes de vin.

Lorsque Caleb et moi sommes enfin reçus par les dirigeants de la Banque de Fer, c'est évidemment pour apprendre que la location de leurs coffres n'était pas gratuite. Ils tentent même de nous faire payer un peu plus que le prix convenu dans le contrat...
Ceci, en revanche, ne m'étonne pas vraiment. En fait je ne peux même pas leur en vouloir, après tout à leur place j'aurais fait la même chose, ça fait partie du ''jeu''...

Il n'empêche que j'ai le désagréable sentiment d'avoir perdu mon temps en ressortant. Je ne compte pas m'attarder ici, plus tôt nous aurons quitté Braavos et plus tôt nous pourrons nous concentrer sur des tâches plus importantes.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 9 Fév 2015 - 10:59

Chapitre V, partie I : mauvais temps, mauvaises surprises

Notre intention à tous était de repartir de Braavos aussitôt que possible. Malheureusement, nous n'avons même pas encore levé l'ancre que le ciel s'assombrit et le vent se lève. Une grosse tempête se prépare, et le capitaine nous recommande de reporter notre départ.
A en juger par la manière dont les navires sont secoués alors que nous sommes à l'abri du port... cela me semble en effet plus prudent. Bien entendu, histoire de nous rajouter des ennuis supplémentaires, c'est à ce moment précis que Guénièvre Dimion choisit de mettre bas d'accoucher. Les choses se passent plutôt bien, c'est un garçon, et ses parents le baptisent Maëlstrom. Il aura l'air malin si c'est un gringalet en grandissant, mais au fond ça ne me regarde pas...

Par souci de confort, la plupart d'entre nous décide de descendre à quai pour dormir à l'hôtel le temps que la météo se calme. Seuls Caleb et Medb restent à bord. Nous choisissons un établissement luxueux, tenu par un individu obséquieux et désagréable (et dont je me fatigue pas à retenir le nom) mais ayant le mérite de vouloir satisfaire sa clientèle.
Bref, c'est avec soulagement que je m'écroule dans un des lits, avec pour seul objectif de dormir.

Mais évidemment, avec la chance qui nous caractérise en ce moment, même un objectif aussi simple ne pouvait pas se passer aussi simplement.

Je suis réveillé au beau milieu de la nuit par une sensation d'humidité très inconfortable. J'ai tout juste le temps de saisir un chandelier pour m'éclairer... pour me rendre compte que je suis couvert de sang. Sang provenant de toute évidence du cadavre sauvagement mutilé étendu au pied du lit.
Inutile de dire à quel point je suis choqué, car après tout cela signifie que les gardes postés à ma porte sont des incompétents. Et en plus, je suis prêt à parier qu'on va encore dire que c'est ma faute...

Je sors aussitôt pour réclamer des explications, mais tombe nez à nez avec de Béléthor qui a lui-même l'air soucieux. J'apprends rapidement qu'Elaï a également été réveillée en découvrant une dague plantée dans son oreiller. Pour ce qui est du cadavre, il semblerait qu'il s'agisse d'un des employés de l'hôtel...

Mais peu importe. Alors que tout le monde s'embrouille en cherchant des explications (et en refusant d'écouter les miennes, qui sont pourtant certainement les meilleures), voilà qu'Elaï s'évanouit. Un rapide diagnostic me permet de découvrir une entaille faite par la dague, et que cette dernière est empoisonnée au sang-de-dragon.
Il nous faut agir vite : je prends des dispositions pour soigner l'héritière, et nous nous replions vers nos navires avec rapidité (et en partant sans payer, je crois bien. En tous cas, ce n'est pas moi qui m'en suis occupé...).

Une fois aux navires, nous découvrons de nouveaux cadavres, trois de nos marins mutilés et suspendus aux voiles. Caleb et Medb me demandent aussi d'examiner Lilassea, qui parait avoir été droguée avec une sorte de puissant aphrodisiaque la rendant... disons ''très entreprenante'' avec tout le monde.
Pour couronner le tout, Medb ajoute que son ''informateur habituel'' lui a annoncé que la reine Cersei nous avait assigné un assassin Sans-Visage sur le dos, et sans doute même plusieurs.

Et dire qu'à la base je voulais juste dormir...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 9 Fév 2015 - 11:28

Chapitre V, partie II : voyage retour vers Lys

Le lendemain, quelques nouvelles du continent nous parviennent via de Béléthor, ayant fait un petit tour à terre avant notre départ définitif. Nous apprenons notamment que Jon Lerne n'a pas été la seule victime des Lannister puisqu'un certain Lord Lannet (vassal Baratheon) a également été exécuté pour haute trahison.
Ce dernier est peut-être un facteur déclencheur de la nouvelle principale : les frères Barathron ont tous deux déclarés la guerre au roi Geoffrey, chacun de leur côté.

J'avoue que tout ceci, je n'y prête que moyennement attention. D'autres sujet occupent mes pensées, et un en particulier : Medb. J'ai très bien remarqué son petit jeu, les coups d’œil qu'elle me lance à la dérobée... Et moi-même, je dois avouer être de plus en plus intéressé. Je n'arrête pas d'y penser.

Cette fois nous levons l'ancre pour de bon, et mettons le cap vers Lys. Le début du trajet se passe bien. Elaï reste dans un état plus ou moins comateux, mais stable, et je ne me fais aucun souci pour sa guérison. Les troubles affectant Lilassea semblent aussi se dissiper peu à peu.
Ce qui me laisse donc tout le loisir de penser à Medb. Mon intelligence supérieure me permet facilement de deviner tous les sous-entendus et les messages cachés dans ses phrases... Elle fait semblant de m'être hostile, mais je vois clair dans son jeu... en réalité, c'est tout le contraire. C'est décidé, ce soir je lui rends une petite visite et nous pourrons mettre bas les masques.

[large espace blanc]

Je viens à l'instant de relire mes notes des derniers jours, et en particulier le tout dernier paragraphe. Très perturbant... c'est bien mon écriture, et de toute manière ce journal est entièrement privé. J'en déduis que c'est bel et bien moi qui ai écrit tout cela.
Sauf que je n'en garde aucun souvenir. Pour moi qui d'ordinaire me rappelle des moindres détails, c'est une sensation nouvelle... et dérangeante.

Néanmoins, il reste important de rapporter fidèlement les évènements : je viens donc de me ''réveiller'' dans la cabine de Medb, avec une blessure de son stylet au cou, sous prétexte que je lui aurait fait de fortes avances. Personnellement ça me parait complètement grotesque, mais il faut croire que c'est pourtant la vérité...

De toute manière, je n'ai pas vraiment eu le temps d'y réfléchir. Car l'instant d'après, on a découvert un corbeau cloué au mat. Pas n'importe quel corbeau, bien sûr... un corbeau aux plumes blanches bien connu.
Mais là encore, pas le temps de s'attarder sur ce problème qu'un autre fait son apparition : sous la forme (ou ''les'' formes) d'Elaï, nue, errant sur le pont comme une ivrogne. Caleb peste à juste titre sur l'incompétence des gardes l'ayant laissé sortir (comme quoi je ne suis pas le seul à penser ça), mais il s'est à peine approché de sa sœur que celle-ci lui plante une dague entre les côtes.

Je dois avouer que c'était inattendu. Le côté positif, c'est que nous savons désormais pù se trouve notre assassin Sans-Visage. De Béléthor et Medb, à proximité, interviennent aussitôt. La seconde est blessée dans l'affaire, mais parvient à lui planter son stylet au travers de la gorge, tuant l'assassin sur le cou.
De toute manière, j'ai tôt fait de recoudre et l'héritier et sa demi-soeur. Je ne peux pas m'empêcher de penser que le nombre de blessés que je soigne a drastiquement augmenté depuis que j'ai réintégré la famille, et que bizarrement ce sont souvent les mêmes...

Si l'on pensait le calme revenu, c'est peine perdue : la nuit suivante on découvre Drax (notre ''ami'' Sans-Visage) salement blessé dans la cabine de Medb. Amusant, parce que lui aussi est déjà passé sur ma table d'opérations...
Tout aussi important : on retrouve le capitaine Merios mort dans sa cabine, froid depuis des heures... alors que nous l'avons vu bien vivant depuis. Caleb ordonne de rechercher Merios à bord et de le tuer à vue, ce qui est fait par des marins quelques temps plus tard.
Un second assassin Sans-Visage de tué... et le troisième en général. A ce rythme, nous allons vider la secte d'ici la fin du mois.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 9 Fév 2015 - 11:48

Chapitre V, partie III : seconde escale à Lys

Nous arrivons en vue de Lys, quand les évènements prennent une tournure encore pire. Même si sur le moment, je n'en savais encore rien...

L'évènement déclencheur est l'aggravation de la santé de Drax. Mes compétences ne sont nullement en cause : ses blessures sont parfaitement soignées, mais il a tout simplement perdu trop de sang. Et nous n'aurons pas le temps d'aller chercher des guérisseurs à terre...
Je tente une opération de la dernière chance en faisant un transfert de sang en lui injectant celui de Medb, qui se porte volontaire. Je ne fais guère d'illusions : c'est la première fois que je tente ce genre de choses, dont j'ai simplement entendu parler et qui parait-il n'a que peu de chances de réussite.

Sans surprise, le Sans-Visage finit par rendre l'âme. Dommage. Bien que mystérieux, c'était un allié qui a montré son utilité à plusieurs reprises. Mais Valar Morghulis, comme on dit...

La surprise, par contre, c'est que Medb fait à ce moment quelque chose d'incroyablement stupide et imprudent. A savoir se trancher elle-même la gorge en invoquant le dieu du sang. "Une vie pour une vie" a-t-elle criée, juste avant qu'un choc violent du navire me fasse tomber à la renverse.
L'instant d'après, toutes les lumières sont soufflées et une tempête éclate d'un seul coup au dehors. Pendant un instant, je songe à refaire de la lumière afin d'observer la scène, parce que je suis vraiment curieux de savoir ce qui va se passer maintenant...
Cependant, la voix de la prudence me signale qu'il serait plus sage de sortir, et je choisis effectivement cette option. Je n'ai pas fait un pas dehors que a porte claque violemment derrière moi, sans que personne ne parvienne à l'ouvrir.

Expliquant rapidement la situation, j'ordonne à ce qu'on enfonce la porte, ce que Caleb s'apprêtait à faire de toute façon. Il faut les efforts conjugués de cinq hommes pour enfin réussir à l'ouvrir, et à l'intérieur nous découvrons Drax, endormi mais bien vivant, et Medb... en état de choc et bien vivante également. Ce qui est... inattendu. Mais à en juger par les flots de sang coulant de son entrejambe, je devine rapidement quelle était la vie que le dieu du sang à récupéré en échange...
Et dire que je pensais que c'était moi l'individu sans pitié au sein de cette famille...

Par précaution, je demande à ce qu'on les place dans des cabines séparées, et solidement attachés à leurs lits. Je suis alors appelé auprès d'Elaï, qui déclare avoir vu passer il y a une minute une ''chose'', une sorte de spectre l'ayant touché avant de disparaitre. A en juger par sa température corporelle beaucoup trop élevée pour un être humain, son récit me semble crédible.

Bon. Reconnaitre quand une situation dépasse son niveau de compétence est une marque d'intelligence. Il est donc plus que temps que j'aille chercher un peu d'aide auprès de spécialistes dans toutes les ''terreurs hantant la nuit''.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 9 Fév 2015 - 19:18

Chapitre V, partie IV : et ça ne fait qu'empirer...

Tenant à prendre toutes les précautions nécessaires, je descends à terre accompagné d'une solide escorte. Trouver le temple du dieu de la Lumière n'est guère difficile, et j'ai la surprise d'être accueilli par une Prêtresse Rouge affirmant déjà savoir pourquoi nous sommes là.
De toute manière, ma décision est déjà prise. Nous la raccompagnons à bord au plus vite, et nous l'emmenons jusqu'à la cabine d'Elaï, dont la fièvre surnaturelle n'a pas baissé.

Après un rapide examen, la Prêtresse affirme qu'Elaï est enceinte (rien de surprenant pour l'instant) du dieu du Sang.
C'est... inattendu.
Pendant un très bref instant, j'imagine les bénéfices diplomatiques à tirer du fait de présenter notre héritière comme ''la fiancée de Xoros''. Toutefois ces bénéfices sont rapidement noyés par l'avalanche de problèmes que j'imagine l'instant d'après.
La réaction plutôt négative de l'héritière en question face à la nouvelle me laisse également penser que de toute façon elle ne sera pas d'accord pour mener l'expérience à terme.
Tant pis, on prétendra que c'est celui de Méandre.

Nous procédons donc aussitôt à un rituel (dont j'avoue ne pas avoir compris grand-chose) ayant pour effet de faire disparaitre la fièvre. Enfin quelque chose se déroulant comme prévu.
Dans la foulée, j'emmène la Prêtresse examiner Drax et Medb. Tous deux sont réveillés et apparemment en bonne santé (y compris mentale). Le premier reste plutôt silencieux, la seconde semble particulièrement en colère face à mes mesures de sécurité, et hostile face à mon invitée.

Pour le moment je n'en dit rien, mais je pense sérieusement à demander à la Prêtresse de nous accompagner le temps du voyage retour, par précaution... Le problème est que plusieurs personnes à bord sont (au mieux) méfiantes à son sujet, et que je n'arriverai jamais à la faire voyager clandestinement.
Je me décide donc à demander un coup de main à Caleb, qui réserve à mon idée un accueil mitigé. Il accepte néanmoins, tout en me faisant bien comprendre qu'en cas de problèmes il considérera que c'est de ma faute.
Mais bon, je vois mal comment les choses pourraient devenir encore pires...

Jugeant inutile de rester plus longtemps à Lys, nous nous préparons à lever l'ancre pour Lansellion. Je prends juste le temps de faire acheter quelques potions médicinales que j'ai oublié lors de mon premier passage (preuve que je n'avais vraiment pas l'esprit clair), et Dimion va faire chercher les armes commandées.
On ne le voit pas beaucoup en ce moment, Arthur. Il doit passer le plus clair de son temps à essayer de dormir. Il faut dire que le volume des cris poussés par son fils, rapporté à la taille, est scientifiquement stupéfiant.
La dernière nouvelle avant le départ provient de Thobias, qui a affirmé avoir mené sa petite enquête et découvert que le temple de Xoros incendié la dernière fois a tout simplement disparu.

Bref, nous partons dès que possible. Malgré une petit tempête, la météo revient rapidement au beau fixe, nous permettant d'avancer rapidement. Ces bateaux sont vraiment de bonne qualité.

Bateaux, bateaux... C'est curieux, mais je n'avais jamais remarqué à quel point j'aimais les bateaux. Pourtant ils sont très beaux, avec les formes élégantes, leurs courbures ayant quelque chose de féminin, sans parler de la figure de proue qui...

[large espace blanc]

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."


Dernière édition par Nykos le Lun 9 Fév 2015 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 9 Fév 2015 - 19:42

Chapitre V, partie V : (félicitations, c'est un... un démon !)

Une fois de plus, l'objectivité l'oblige à raconter en détails les derniers évènements. Le fait qu'on ai assassiné ma dignité dans l'affaire n'est pas important, d'ailleurs ce n'est pas non plus comme si j'y accordai une grande valeur. Ma réputation, par contre, un peu plus...

Bref. Bien que je n'en garde aucun souvenir, il parait qu'on m'aurait surpris à la vue de tous en train de me livrer à une activité obscène impliquant une main et un autre organe...
Les autres ont pris la décision de fouiller mes appartements (où ils n'ont heureusement évidemment rien trouvé), puis ceux de ma servante... où ils ont découvert des fioles contenant le fameux puissant aphrodisiaque déjà connu. Régulièrement versé dans mes boissons, de toute évidence.

Bien entendu, dès que je j'ai repris mes esprits, je fis semblant de remettre l'affaire à plus tard tout en commençant déjà à imaginer la manière (très) douloureuse dont j'allais me venger... quand la Prêtresse Rouge a surgi de la cabine où elle était censée rester cachée, en criant que ma servante était en fait une Sans-Visage.

Je dois avouer que je n'ai même pas eu le temps de comprendre ce qui se passait, puisque les lames d'à peu près toutes les personnes présentes se retrouvent plantées dans le corps du supposé assassin la seconde suivante.
Qui passe donc du statut de supposé assassin à celui d'assassin avéré (et accessoirement de vie à trépas).

Le secret concernant la présence de la Prêtresse parmi nous est donc éventé, mais le point positif est que son action lui a permis d'être plus ou moins acceptée par tout le monde, y compris Medb.
Oui, car je dois préciser que celle-ci se trouvait sur le pont alors que j'avais interdit qu'elle sorte de sa cabine commune avec Drax (sachant qu'elle avait de toute façon retrouvé celui-ci avant que je ne l'autorise. Ai-je déjà mentionné l'incompétence des gardes ?).

Le lendemain, la journée se passe pour une fois sans incident, à l'exception de quelques navires pirates nous fuyant après nous avoir vus d'assez prêt. Précision : nos voiles sont toujours couvertes de sang. Je n'avais pas fait attention. Ceci explique peut-être cela.

Une fois la nuit venue, en revanche, les problèmes reviennent. Cette fois-ci via l'accouchement d'Elaï. Bien que n'étant pas un expert en maternité, je pense qu'une grossesse de quelques jours n'est pas vraiment normale.
Je me dépêche de faire mander la Prêtresse, et bien m'en prends : le nouveau-né n'a rien d'humain, ce n'est rien d'autre qu'une... chose faite d'ombre et de fumée. Je n'ai évidemment jamais vu de démon, mais je suis prêt à parier que ça ressemble à ça.
La Prêtresse fait surgir de ses mains un feu surnaturel qui fait hurler la créature, qui finit par disparaitre complètement. Elle s'évanouit sous l'effort, Elaï aussi, mais l'opération semble être un succès.
Et c'est aussi, sans aucun doute, l'expérience de pouvoir la plus forte que j'ai jamais vu.

Note à moi-même : je ne crois pas aux coïncidences. La créature ayant mise Elaï enceinte est très certainement la même qu'a invoqué Medb pour sauver son amant. Et je pense aussi que cette créature d'ombre n'était surement pas amicale...
Donc au final, Medb aura mis en danger la vie de tout le monde en prenant des risques inconsidérés et à des fins égoïstes. Il faudra que je pense à lui rappeler cet état de fait à chaque fois qu'elle me reproche mes propres décisions (qui soit dit en passant se sont révélées encore plus judicieuses que ce que j'imaginais. Parfois je me surprends moi-même).

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 9 Fév 2015 - 19:57

Chapitre V, partie VI : encore des Lannister

Nous arrivons à Lansellion sans péripéties supplémentaires (mais de toute manière, à part le monstre marin, je vois mal ce qu'on aurais pu avoir d'autre).

Malgré tout, une surprise nous attend au port sous la forme de galions Lannister, tandis qu'une importante délégation des individus susnommés est à quai.
Même si dans un premier temps j'imagine un acte de guerre, la présence dans la délégation du prince Oberyn Martell me rassure un peu. Malgré tout, c'est en armes et avec méfiance que nous débarquons.

La délégation comprend ni plus ni moins que Jaimie Lannister, son frère Tyrion... et (plus surprenant) leur nièce Myrcella.
Cette dernière s'avance vers nous et déclare être porteuse d'un message de Tywin. Pour faire simple, ce vieux renard nous offre sa petite-fille comme pupille, certainement dans le but de calmer le jeu.
Si personnellement je vois Myrcella comme une otage servie sur un plateau, Caleb me signale qu'accepter la proposition est surtout un moyen de nous lier les mains avec un engagement. Je dois admettre que pour une fois il a raison. J'avais oublié que la plupart des gens prend mal le fait de trahir ses engagements. Raison pour laquelle il faut à mon avis éviter d'en prendre, on s'épargne bien des futurs problèmes...

Bref, nous demandons un délai de réflexion, le temps de rentrer à Couve-Tempête et prendre connaissance des nouvelles certainement arrivées en notre absence.

Et en effet il y a des nouvelles. Et pas de petite importance. Pour commencer, un message de Ned Stark nous informe qu'il ne prend pas compte de la décision royale de notre destitution, et nous rétablit en tant que maison majeure du Nord. Avec toutes les possessions qui vont avec, bien entendu...
D'autres messages venant d'autres familles du Nord nous assurent de la sympathie globale à notre égard : on nous propose même de chasser les Drox de nos terres pour nous.

Notre puissance venant de faire un pas de géant en avant, Caleb décide d'accepter l'offre des Lannister, et d’accueillir Myrcella parmi nous. Elle est simplement accompagnée de son précepteur, un homme au nom imprononçable et dont la tête ne me revient pas. Mais comme je le dis toujours, on ne juge pas de la qualité d'un cerveau au bocal dans lequel il est contenu.

Nous rencontrons également un lointain cousin venu... et bien... de loin : Teully Feunoyr, un colosse au physique que je qualifierais personnellement de ''disgracieux'' (et la plupart des gens ''d'horriblement monstrueux''). Je me demande bien pourquoi il est venu nous voir, mais pour le moment seul Caleb s'est vraiment entretenu avec lui.

Dernier point d'importance : Oberyn Martell nous informe qu'un convoi de repris de justice à destination du Mur s'apprête à partir. L'occasion idéale de refaire un tour dans le Nord. A titre personnel, j'ai trop de projets pour envisager un autre voyage aussi vite... mais il y a des intérêts à ce qu'au moins certains d'entre nous y aillent.

Dans tous les cas, je doute qu'on puisse faire pire que notre ''croisière'' dans les Cités Libres en terme de voyage...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 23 Mar 2015 - 22:13

Chapitre VI, partie I : rêveries cauchemardesques

On a beau dire que les voyages sont riches d'enseignements (ce qui a effectivement été le cas), il n'empêche que cela fait du bien de rentrer chez soi... Ou du moins façon de parler, étant donné que nous ne sommes toujours pas dans le Nord.
Je suis d'ailleurs tellement content que je fais des rêves fort agréables en ce moment... Agréables et aussi étrangement lubriques. Surement un effet résiduel de cet aphrodisiaque...

Bref. N'ayant pas l'intention de perdre mon temps, je retourne à Lansellion sous prétexte de devoir passer à la bibliothèque, mais souhaitant surtout m'entretenir avec la Prêtresse Rouge... sauf que j'apprends qu'elle a purement et simplement disparue. Voilà qui est contrariant...

Tant pis. Je m'attèle plutôt avec les autres aux préparatifs du voyage vers le Mur. Un total de 98 condamnés à mort doit nous suivre. Toujours désireux de perfectionner mes talents, je demande l'autorisation d'en prendre un ou deux pour mes travaux... mais l'intégralité des 98 préfère le Mur à moi.
Contrariant, là encore... mais d'en autre côté je me sens flatté.

Quelques jours avant notre départ, le bon moral général s’évanouit d'un seul coup suite à d'étranges évènements...
Tout commence lorsque je fais un horrible cauchemar. Toujours lubrique, mais également sanglant et impliquant des tortures (dont je suis la victime) et que je n'aurais même pas imaginé...
(Note à moi-même : penser à en essayer quelques-unes, leur efficacité semble prometteuse).
Toutefois le plus intriguant reste à venir : alors que je tourne en rond dans ma chambre, incapable de me rendormir, Medb me rend visite et laisse entendre qu'elle a également fait un cauchemar similaire... Quelques minutes plus tard, Arthur arrive à son tour dans mes appartements pour les mêmes raisons.

Bien entendu, mes connaissances dans le domaine des cauchemars de ce genre sont des plus limitées, pour ne pas dire inexistantes. Comme tous ces songes ont l'air d'impliquer Xoros, Arthur recommande de nous débarrasser des prisonniers restants au sous-sol.
Je suis d'accord avec lui. De toute façon je ne les aurais pas laissés seuls pendant notre longue absence prévue...
C'est Teully qui se charge de cette besogne, avec un enthousiasme et une rapidité remarquables.

Nous interrogeons également Mesi Na Xaquo sur le sujet, mais il prétend ne rien savoir. J'en profite pour l'interroger sur son apparent don d'ubiquité, mais là encore il joue les innocents et esquive la question...
Cet homme commence sérieusement à m'agacer. Qu'il continue et je le convierai à une séance de vivisection.

En résumé, tout le monde est sur les nerfs, et nous sommes d'autant plus pressés de partir. Aucun autre cauchemar n'a lieu, et nous n'abordons plus le sujet. Sans pour autant l'oublier, en tous cas en ce qui me concerne...

Je n'en ai bien entendu parlé à personne, mais j'ai ma propre idée sur l'origine de ces cauchemars. Il faudra que je creuse la question quand j'aurais le temps pour confirmer cette hypothèse...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 23 Mar 2015 - 22:30

Chapitre VI, partie II : le Mur

La première partie de notre voyage vers le Nord se fait en bateau, jusqu'à Blancport où nous ferons une escale le temps de visiter la belle-famille de Caleb.
Ces trois semaines de trajet se déroule sans le moindre problème, ce qui est tout de même suffisamment exceptionnel pour être souligné.
Je profite de ce temps libre pour poursuivre la traduction de l'ouvrage sur Xoros en valyrien. Il s'agit pour le moment d'un traité d'Histoire sur le culte de ce dieu sanguinaire, ce qui est un peu décevant. D'autant plus que le tout est d'une piètre qualité littéraire...

Notre bref séjour chez les Manderly est marqué par de nouveaux rêves... Pas de cauchemars cette fois-ci, mais quelque chose de très étrange : je me vois membre de la Garde de Nuit. Cet évènement me laisse songeur (sans mauvais jeu de mot).

Winterfell se trouvant sur la route pour le Mur, nous y faisons naturellement un autre arrêt. Ned Stark s'entretient brièvement avec Caleb, et nous apprenons surtout que nos terres du Nord sont toujours occupées par les Drox. Il faudra s'occuper de ce problème en temps voulu...

C'est aussi à peu près à ce moment que je remarque que Medb se promène partout avec une loutre sur son épaule. Vu la manière dont a terminé son dernier animal de compagnie, je me méfierais à sa place...

L'arrivée au Mur se fait sans encombres. C'est la première fois que je vois ce célèbre ouvrage de mes propres yeux, et il est encore plus impressionnant que je l'imaginais.
En revanche, ce qui est nettement moins impressionnant, c'est l'état de Châteaunoir... Les membres de la Garde ne sont qu'une poignée, et les ''renforts'' qui nous leurs apportons sont apparemment plus que nécessaires.
D'ailleurs, nos propres troupes pourraient aussi se montrer utiles. En discutant avec le lord-commandant Mormont, celui-ci nous informe de la présence de plusieurs avant-postes des sauvageons juste au Nord du Mur. Il déclare aussi craindre la présence d'une armée plus massive plus loin, et nous demande un coup de main pour ''nettoyer'' ces campements.

La lutte contre quelques sauvageons ne devant pas être bien compliquée, je laisse les autres se charger de cette basse besogne et vais m'installer au sommet du Mur avec Myrcella, afin de lui faire un petit cours d'Histoire tout en admirant la mise à feu et à sang des camps adverses.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 23 Mar 2015 - 23:03

Chapitre VI, partie III : massacre sur la glace

A ma grande satisfaction, la fumée commence rapidement à s'élever. Je me prépare à lancer un discours sur notre redoutable cavalerie à qui nous devons notre devise... mais je me rends très rapidement compte que l'incendie qui provoque cette fumée est beaucoup trop large pour provenir d'un simple campement en feu.

En fait, il s'agit sans nul doute du plus grand brasier que j'ai jamais vu. Tant pis pour le cours d'Histoire... J'ordonne à Myrcella de redescendre et fait demander au commandant Mormont de monter. Bien m'en prends, car quelques minutes plus tard seulement, les arbres commencent à tomber...
La première chose que je remarque, arrivant par les flancs, est la présence de gigantesques animaux couverts d'écailles et dotés d'ailes rudimentaires. Ces bêtes ne correspondent pas à la description des dragons dans les livres... peut-être des vouivres ?
Mais peu importe, le plus urgent reste la retraite de nos troupes, s'engouffrant dans le tunnel et s'éloignant de la plus grande armée sauvageons jamais rassemblée. Ce n'est plus une armée, c'est une véritable horde. A sa tête se trouvent plusieurs géants, mais eux-mêmes ne sont que des gringalets comparés aux vouivres.

Les autres me rejoignent rapidement au sommet du Mur, et nous n'avons que le temps d'établir une stratégie de défense contre l'attaque certainement imminente. Une bonne partie de nos défenses sont évidemment placées dans le tunnel, point névralgique du Mur. Medb, Drax et Teully se portent volontaires pour y mener les soldats.
Moi-même je reprends le commandement des archers, tandis que Tobias s'occupe de la gestion des catapultes et fait préparer des tonneaux de poix.

Comme prévu, les sauvageons passent à l'attaque sans tarder. J'ordonne aux archers d'ouvrir le feu. Malgré quelques premiers tirs hasardeux, mon mélange de menaces et d'injonctions de concentrer leurs flèches finit par ouvrir des trous entiers dans masse adverse. Plusieurs géants mordent même la neige, à ma grande satisfaction.
Du côté des catapultes, les résultats sont moins brillants. Probablement mal entretenues faute d'utilisation, les machines se révèlent très imprécises, et l'une d'elles se disloque même sur place au moment du tir.

Les sauvageons tentent vaguement de riposter, mais le Mur rend leurs tirs quasiment inutiles. J'encourage les archers à se moquer d'eux (c'est toujours bon pour le moral), mais mon optimisme s'éteint quand les géants commencent eux aussi à tirer...
Leurs flèches ressemblent plutôt à de véritables traits de baliste, et la hauteur à laquelle nous nous trouvons diminue à peine leur puissance.
Sur ma gauche, j'aperçois un de ces traits embrocher littéralement Elaï, au point que je me demande si elle n'est pas morte sur le coup. Je n'ai toutefois pas le temps de m'inquiéter, car en rabaissant les yeux vers le champ de bataille je vois un autre trait me foncer dessus.
Par chance, j'ai le réflexe de saisir un soldat pour le placer devant moi (son courageux sacrifice ne sera pas oublié... pas tout de suite), mais le bougre se révèle trop mou et je sens la pointe de flèche s'enfoncer dans mon ventre.

Au niveau du tunnel, les choses ne sont guère plus reluisantes : malgré de lourdes pertes et la poix, les sauvageons parviennent a arracher les portes extérieures avec leurs mammouths. Les combats dans le goulot sont particulièrement âpres, surtout à cause de la présence d'autres géants. Chaque camp mène une série de charges et de contre-charges dévastatrices.
Bien que finalement nos hommes (et nos femmes) repoussent l'ennemi sans trop de pertes, les blessés sont nombreux. Medb est ouverte au flanc, Drax transpercé par une flèche de géant, et Teully y perd même une main...

L'ennemi finit enfin par se replier, nous laissant souffler un peu. Je passe le premier sur la table d'opérations de Mestre Aemon (très étrange de se retrouver de ce côté-ci du scalpel...), mais malgré mes craintes ce vieil aveugle me remet sur pieds en un rien de temps.
A nous deux, nous avons tôt fait de recoudre les blessés avec une efficacité remarquable. Seule Elaï devra garder le lit dans les jours à venir, mais elle a clairement frôlée la mort. Je me fais une nouvelle fois la réflexion que je commence à connaitre par cœur les corps de toute la famille...

Note à moi-même : le premier qui passe pour la dixième fois sur ma table, je lui ferais des dessins en cicatrices. Pour le moment c'est Drax qui est en tête.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 23 Mar 2015 - 23:23

Chapitre VI, partie IV : et le quatrième jour...

Le lendemain, les sauvageons lancent un nouvel assaut vers midi. En voyant la nouvelle vague qui se précipite vers nous, il devient vite évident qu'ils ont reçus des renforts durant la nuit...
Les chiffres sont contre nous : si nous ne recevons pas nous-mêmes des troupes fraiches, le Mur tombera à coup sûr. Caleb pense d'ailleurs à envoyer un corbeau aux Drox pour leur demander de venir accomplir leur devoir de ''seigneurs du Nord''. Une petite plaisanterie que je trouve excellente...

Je suis particulièrement inquiet de l'absence des vouivres au combat. Nous ne les avons vu nulle part hier, et en inspectant le Mur nous découvrons que les sauvageons les utilisent pour creuser de nouveaux tunnels à travers la glace. Il est donc impératif de les abattre...

Les menaces sont encore plus nombreuses que nous ne le pensions, car une force secondaire de sauvageons, certainement infiltrée, nous attaque par le Sud. Heureusement la vigilance de Dimion nous a prévenu de cette assaut par derrière.

Au cours de la journée des centaines d'assaillants sont abattus, mais il en vient toujours plus et ils se battent comme des diables...
Menant une charge audacieuse, de Béléthor est blessé et ses cavaliers décimés. Lui-même à de la chance de s'en sortir...
L'ennemi se repli en laissant derrière lui des monceaux de cadavres. Caleb a l'idée de les utiliser pour construire des murets défensifs supplémentaires. J'avoue ne pas y avoir pensé moi-même... Il devient vraiment prometteur, ce garçon...

Le troisième jour de combat est semblable aux précédents, c'est à dire long et sanglant... Nos guérilleros subissent tellement de pertes que leur unité peut être considérée comme exterminée. En retour, nous parvenons enfin à abattre la dernière de leurs vouivres.
On constate le soir venu que Mesi Na Xaquo a disparu. Les serviteurs que j'avais chargé de sa surveillance sont retrouvés morts... Ce damné sorcier choisit bien son moment pour agir, j'aurais dû me méfier de lui dès le départ... Je veux dire encore plus que je ne l'ai fait. Cette erreur ne se reproduira pas.

Alors que le quatrième jour se lève... nos propres renforts arrivent enfin, annoncés par la sonnerie de trompes qui ne m'ont jamais parues aussi belles. Les bannières des Stark apparaissent en premier, accompagnés de leurs bannerets... et même d'un petit groupe de Drox.
Le moral franchi un nouveau palier quand nous apercevons plus loin les bannières de l'armée de Stannis Baratheon... et explose littéralement quand celles des Martell se joignent aux leurs. Oberyn a certainement dû nous suivre de prêt pour arriver aussi vite...

Inutile de dire qu'avec une telle armée, les sauvageons se font balayer. Nombreux sont ceux qui choisissent de se rendre plutôt que poursuivre le combat. Caleb leur offre de rejoindre nos rangs ou de retourner au Nord, et beaucoup choisissent la première option.

C'est donc exténués mais triomphants que nous rentrons enfin à Trembleterre, que les Drox nous ont laissés dans un état étonnamment satisfaisant. Mais il me semble plus que probable que Stannis n'est pas venu dans le Nord sans rien demander en retour...
La guerre est à nos portes, et le repos sera surement de courte durée.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 4 Mai 2015 - 17:46

Chapitre VII, partie I : le début de la fin ?

Tremble-Terre est en parfait état, les autres récupèrent de leurs blessures et la région entière semble calme...
Je pense que le moment est idéal pour reprendre mes expérimentations. Je pense avoir fait d'assez nets progrès dans la pratique de l'invocation démoniaque, il est donc temps de passer au stade supérieur ! Et cette fois, pas question de provoquer des cauchemars chez tout le monde par une invocation ratée, comme la dernière fois...

Ma... ''discussion'' avec le rejeton de Xoros ne se passe pas exactement comme prévu, mais à ma grande satisfaction nous parvenons à un accord. Il rentre en moi, me donnant sa force et ses sens aiguisés. Je me sens... vivant ! Plus fort et rapide que jamais !
Si tout se passe bien, et comme promis, je ferai passer le reste de la famille par le même traitement. Qu'est-ce qui pourra nous arrêter avec un tel pouvoir ? Le monde tremblera, et littéralement !

Mais pour le moment, pas question de leur dire la vérité. J'invente une histoire de drogue de combat pour expliquer mon état. Techniquement, ce n'est même pas tout à fait un mensonge...

Quelques jours passent, tout le monde est remis sur pied. Medb et Drax disparaissent de la circulation, certainement pour leurs histoires de Sans-Visage...
Qu'importe. Comme nous avons tous besoin de nous changer un peu les idées, nous organisons une partie de chasse dans les environs à laquelle je participe moi-même.

Et comme par hasard, c'est à ce moment précis que les évènements nous rattrapent...

Nous sommes à quelques kilomètres à peine de Tremble-Terre quand une épaisse fumée noire apparait à l'horizon. Ma première pensée est que quelqu'un à mis le feu au château. Pas le temps de réfléchir, nous rentrons tous à bride abattue, Dimion en tête sur son cheval surdimensionné.

Le spectacle qui nous attend est... au-delà de ce que j'aurais pu imaginer. Le château est indemne, mais une partie de la lande à proximité est... en feu. Entièrement en feu. La roche elle-même semble brûler, et la seule chose qui reste des malchanceux présents sur place sont leurs dents (*).
La seule chose dont les témoins traumatisés sont capables de parler est ''un monstre immense et blanc, volant et crachant la mort''.
Une description qui laisse assez peu de doutes sur la nature du monstre en question... Reste à savoir d'où il vient et ce qu'il veut.

(*) : merci au passage pour les précisions médicales sur la combustion des cadavres. Perso j'en savais rien, comme quoi on en apprend tous les jours ^^

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 4 Mai 2015 - 18:10

Chapitre VII, partie II : escalade soudaine du problème draconique

Malgré des directives énergiques et mes propres ''encouragements'', il faut trois jours à nos hommes pour venir à bout de l'incendie.
Je m'interroge toujours sur les motivations du dragon. Il n'était pas en chasse, et n'a pas non plus directement attaqué le château. Personnellement, j'en conclu à une démonstration de puissance destinée à nous impressionner. Nous le reverrons surement bientôt.

La nuit suivante, je suis réveillé par un vacarme épouvantable en provenance de la cour. Me précipitant à l'extérieur, je tombe sur Dimion qui a déjà l'épée au clair... et nous restons tous les deux stupéfaits devant la scène qui s'offre à nous.
Accroché au donjon comme une grotesque chauve-souris à un arbre, il y a... un dragon. LE dragon. Plus gros qu'une maison et blanc comme la neige. Plus inquiétant, un morceau du donjon est en pièces dans la cour, et ce morceau correspond à la fenêtre de la chambre de Caleb (ainsi qu'une bonne partie du mur qui allait avec).
Dernier détail : Caleb en question, debout devant le dragon qui lui fait face. Aucun des deux ne fait aucun mouvement, rendant le tout encore plus incroyable.

Le temps que je reprenne mes esprits, je me rends compte qu'Arthur a déjà disparu dans l'escalier du donjon en brandissant sa lame. En ce qui me concerne, je suis incapable de faire quoi que ce soit. S'il voulait tuer Caleb, il l'aurait déjà fait, non ?

La suite se déroule en l'espace de quelques secondes : je vois le Lord faire un mouvement du bras, et il à l'air de lâcher un objet. Le dragon ouvre une gueule pleine de crocs ridiculement grands. Dimion surgit par la porte et porte au monstre un coup dont, même à distance, je devine qu'il aurait pu décapiter un cheval. Le coup rebondit sans le moindre effet, et le dragon riposte d'une simple pichenette qui propulse le téméraire chevalier hors de mon champ de vision. Puis il s'en va, comme ça, simplement...
Je crois que pour la première fois depuis longtemps, je n'ai rien compris à ce qui s'est passé.

Les choses deviennent un peu plus claires lors de l'inévitable passage à l'infirmerie. Arthur a été transformé en puzzle d'os brisés (ce qui ne me posera pas de problème à soigner, comme d'habitude).
Caleb, de son côté, a une blessure au pied suite à la dague qu'il s'est laissé tomber dessus (c'était donc ça, l'objet...).
Il nous explique que le dragon l'a directement menacé en lui parlant dans sa tête, et lui a envoyé la vision d'un monde en flammes. Pas exactement une perspective réjouissante...
Comme il semble évident que le monstre ne tardera pas à refaire parler de lui, Caleb prend la décision de proposer une trêve entre toutes les grandes Maisons afin de s'occuper de cette menace qui nous concerne tous.
Pendant ce temps, moi-même et Elaï allons consulter la personne qui est de toute évidence le meilleur spécialiste en dragons que nous connaissons : le vieil Aemon (qui d'ailleurs possède le privilège de faire partie des deux seuls mestres en vie que je respecte).

Inutile de dire que le vieil homme est particulièrement surpris des nouvelles que nous apportons. Malgré tout, sa réponse est très claire : ce monstre blanc ne peut être que Draëkkar, un des plus vieux dragons existants, père de la ligne des dragons Targaryen... et accessoirement haineux envers le monde entier.
Quant à la question de comment le vaincre... la réponse est d'une logique implacable : un autre dragon d'une puissance comparable. Chose qu'on ne pourrait guère trouver que sur le continent d'Ashaï.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 4 Mai 2015 - 18:30

Chapitre VII, partie III : terre inconnue

Ashaï, le continent dont personne ne revient. Quoi que je suis presque sûr que les hommes noirs inféodés à Xoros en sont originaires. D'ailleurs, une petite discussion avec le démon dans ma tête me confirme que ce dieu est influent là-bas.
Quelque part, c'est un gage de sécurité en ce qui me concerne. Je suis donc aussitôt volontaire pour mener une expédition sur place, expédition à laquelle se joignent Elaï et Dimion (note à moi-même : pourquoi est-ce que je ne l'appelle jamais par son prénom, au juste ?).

Entretemps, des nouvelles de la proposition de trêve commencent à nous revenir : Les Stark, les Baratheon, les Martell et les Greyjoy y sont favorables, seuls les Lannister et les Tyrell refusant de nous rejoindre. Rien de bien surprenant.
Nouvelles nettement moins optimistes : on apprend que le dragon a attaqué plusieurs sites apparemment au hasard dans tout Westeros, dont la Maison Poulay et Peyredragon.

Notre expédition se met en route : nous allons rejoindre des navires Greyjoy sur la côté Ouest et naviguer droit vers l'inconnu. Je ne m'inquiète pas trop : après tout j'ai avec moi un allié qui n'a aucun intérêt à me voir mort.
Au moment d'embarquer, nous avons le plaisir de tomber une fois de plus sur le Silure qui a la ferme intention de nous accompagner. Les autres n'ayant qu'une confiance très modérée dans les Fer-Nés, cela les ravit. En ce qui me concerne, je n'ai confiance en personne...

Le trajet dure des semaines. Des semaines sans aucune terre à l'horizon, avec autour de nous des ombres sous la surface de l'eau aussi grosses que le dragon blanc. Quand Ashaï est enfin en vue... eh bien, c'est assez semblable à ce que j'imaginais. Une terre sombre, rocailleuse et dévastée, mais malgré tout fourmillante de vie : plantes rêches et tordues et animaux en tous genres. Au loin, un volcan fume à l'horizon.
Un sixième sens (ou un démon ?) me souffle que c'est dans cette direction qu'il faut aller.

Nous marchons des jours et des jours, sans croiser la moindre trace de civilisation. Nous apercevons des serpents aux couleurs étranges, et des insectes plus gros que des rats, dont la piqûre signe l'arrêt de mort de plusieurs hommes imprudents.
Nous traversons un marais où nous repérons des traces d'oiseaux suffisamment grandes pour laisser entendre que la bête fait la taille d'un étalon, au bas mot.
Nous franchissons une forêt où rôdent des ''êtres de fumée'' similaires à celui sorti du ventre d'Elaï, mais qui heureusement nous ignorent.

Et enfin, nous arrivons sur les pentes du volcan.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."


Dernière édition par Nykos le Lun 4 Mai 2015 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 4 Mai 2015 - 19:02

Chapitre VII, partie IV : testament

Pendant l'ascension, nous dépassons des cavernes de tailles diverses, mais pour certaines d'une taille suffisante pour accueillir un des éléphants de Méandre.
Plus nous montons, et plus une odeur de souffre insupportable se fait sentir, et plus la chaleur augmente.

Plus nous montons, et plus je me sens fort et puissant. Je sens le démon grandir en moi, je brûle littéralement de son énergie. Je suis donc de plus en plus impatient de savoir ce qui nous attend au sommet, mais j'en ai déjà une idée précise : si un dragon vit dans ce volcan, il est surement lié lui aussi à Xoros, il sera notre allié ! Ensemble, rien ne pourra nous arrêter !

Mon enthousiasme est sans doute un peu trop visible, et je finis par me rendre compte que tous les autres me regardent étrangement. En fait, Arthur et Elaï finissent par me demander de ralentir, et même d'attendre derrière eux.
Une idée stupide : le dragon qui nous attend étant de toute évidence un allié de Xoros capable de renforcer ses rejetons, c'est moi qui devrait lui parler le premier. De toute façon, ce n'est pas comme s'ils pouvaient m'en empêcher : je me sens capable de massacrer notre escorte à mains nues si je le voulais !

Je finis par accepter de laisser Elaï passer juste devant moi, histoire de couper court aux discussions inutiles. Et enfin, nous débouchons devant le cratère...


(large espace blanc)


J'écris ces mots depuis la cale du navire Greyjoy où je suis enfermé. Au moins on m'a laissé mon journal...
Je reprends donc là où je me suis arrêté : je me souviens parfaitement de l'immense dragon rouge, aussi grand que Draëkkar, sorti du cratère et nous ayant fait face. Je me souviens d'Elaï qui s'est inclinée devant lui et a commencé à lui parler.

Mais je me souviens surtout de la soudaine envie de meurtre qui s'est emparée de moi à ce moment-là. Une soif de sang plus forte que n'importe quoi. Je devais tuer ce dragon !
Le monstre rouge a soulevé Elaï entre deux griffes pour la regarder de plus près... et l'instant d'après j'ai sauté sur lui pour le frapper avec une épée en flammes.
Quelle épée, d'ailleurs ? Je crois bien que je l'ai fait apparaitre de nulle part par ma propre volonté...

Toujours est-il que j'ai tué le dragon. Je l'ai TUE ! D'un seul coup !
Ensuite, je me souviens que la créature a lâchée Elaï, qui est tombée tout droit dans sa gueule ouverte. Arthur a sans hésité bondi à sa suite pour aller la chercher, l'a jetée dehors, et n'a lui-même réussi à sortir qu'une fraction de seconde avant que l'énorme cadavre ne retombe au fond du cratère.
Après... fuite éperdue tandis que d'autres créatures reptiliennes plus petites nous pourchassaient, le Silure supportant Arthur et Elaï, tous deux gravement brûlés par leur séjour dans le gosier du dragon.
De retour aux navires, on m'a donc enfermé là.

J'ai tué le dragon. Ou non... c'est le démon qui l'a tué ! Ce maudit rejeton de Xoros m'a trompé sur toute la ligne ! Il s'est servi de moi, puis m'a abandonné avec un simple rire moqueur... Il a éliminé notre seul espoir de vaincre Draëkkar.
D'après le temps passé en mer, je crois que nous sommes de retour à Westeros. D'après les conversations des marins, nous sommes même proches des Îles-de-Fer.

Dimion m'a rendu plusieurs visites pendant lesquelles il m'a sérieusement passé à tabac. Je ne peux même pas lui en vouloir. Apparemment, on a dû découper l'armure qui avait fondu sur lui pour l'en sortir. Je lui proposerais bien mon aide pour les soins, mais ça m'étonnerait qu'il accepte.

De toute façon, une seule pensée m'obsède : la vengeance ! Les cultistes de Xoros aiment le sang ? Et bien je vais leur en donner ! Je vais tous les étouffer avec leurs propres entailles ! Les réduire à l'état de carcasses tremblantes suppliant qu'on les achève, puis les soigner et recommencer ! Je trouverais un moyen de torturer des démons, et ils y passeront aussi !

...

Bruits de combat sur les combats sur les ponts supérieurs. Je suppose que les Greyjoy nous ont effectivement trahis. Je ne comprends pas bien pourquoi, mais après quelques minutes, un groupe de marins descend à la cale et commence frénétiquement à saborder leur propre navire.
Ils ne prêtent aucune attention à moi, et disparaissent aussitôt.

Le niveau d'eau monte, et la porte est bien fermée. Je n'ai plus beaucoup de temps. Mourir noyé chez les adorateurs du Dieu Noyé, quelle ironie...

A quiconque lirait ceci : je suis Morvan Lerne, et voici mes dernières volontés : si jamais vous entendez parler de Xoros ou du dieu du Sang, n'écoutez pas ses paroles et tuez ses adeptes. Mieux : faites les souffrir assez longtemps pour qu'ils avouent où sont leurs complices ! Rasez leurs temples et brûlez leurs objets de culte ! Que Xoros ne connaisse aucun répit et connaisse à son tour la terreur !
J'en appelle à n'importe quelle puissance qui m'écouterait, R'hllor ou un autre, que ce soit dans ce monde ou dans le suivant, je jure de me venger !

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."


Dernière édition par Nykos le Lun 4 Mai 2015 - 21:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 4 Mai 2015 - 19:56

Chapitre VII, partie V : nouveau départ


Y a pas à dire, mais le camp de la tribu Lerne a de la gueule. ''Tremble-Terre'' qu'ils l'appellent. P'têt que c'est parce qu'il y a longtemps ils avaient des hydres avec eux, si grosses qu'elles faisaient trembler le sol, et que c'est pour ça qu'ils l'ont en emblème ?
Les tribus libres ayant choisi de les suivre se sont installées dans les environs. Notamment... une tribu en particulier. Je l'ai suivie, évidemment. Parmi tout ce monde, personne fait attention à moi. Avantage du nombre, j'imagine...

Y a quelques jours, le chef Lerne est parti a cheval, accompagné de son espèce d'homme-hydre qu'à l'air de servir de garde du corps. Ou alors c'est p'têt pour ça, l'hydre... ils ont du sang d'hydre qui coule dans leurs veines...

Personne a eu la moindre nouvelle pendant un bout de temps, et quand y en a enfin eu, elles ont pas eu l'air bonnes. La femme du chef Lerne (une fille avec un nom à la con et de gros... euh... un gros courage) s'est mise à gueuler de rassembler les troupes pour marcher vers le Sud.
Comme tout le monde, j'ai suivi le mouvement. Enfin... j'ai surtout suivi l'idée que j'ai en tête.


On a marché un moment, jusqu'à un endroit qui s'appelle ''Moat Cailin'', où on a retrouvé le chef Lerne, sa soeur, et son garde corps à elle qu'avait maintenant la gueule cramée. La femme du chef a cogné sur son homme plusieurs fois, ce qui m'a fais marrer : on m'avait toujours dit que les femmes du Sud étaient faibles et molles. Comme quoi faut pas croire tout ce qu'on dit...

Tout ce petit monde s'est retrouvée à part dans une des baraques de la ville. Comme cette histoire commence à m'intéresser je me suis faufilé à proximité pour écouter... et je l'ai pas regretté.

Le grand cramé était déjà en train de parler quand je suis arrivé : il disait qu'une autre tribu appelée ''Greyjoy'' (encore un nom à la con) les avait trahi et tenté de les capturer, lui et la soeur du chef (qui s'appelle Elaï, je crois). Sauf qu'il a défoncé à lui seul les dix mecs venus l'arrêter, puis s'est enfui à la nage sur trois kilomètres en portant Elaï en même temps.
Un vrai boeuf, le mec... L'a p'têt du sang de géant, lui. Après, ils sont tombés sur un groupe de types se faisant appeler la ''Confrérie'', qui les a soigné et escorté jusqu'ici.

Le chef Lerne est ensuite passé à son histoire à lui : apparemment, il était parti négocier avec une tribu ennemie appelée les Lannister, en compagnie du chef de la tribu Stark, qu'à au passage l'air d'être le chef de toutes les tribus du Nord, mais qu'a quand même encore un chef au-dessus de lui qu'on appelle juste ''le roi'' (et en ce moment, leurs tribus sont pas d'accord sur qui est le roi... ça m'a l'air d'un compliqué leur bordel...).

Sauf que ça s'est mal passé : l'homme-hydre a apparemment perdu la tête et tenté de tuer le chef Lerne. L'a pas réussi, mais s'est enfui avant de se faire chopper.

Juste après, le chef Lannister (un certain Tywin) les a trahi et les enfermés en leur laissant le choix : soit ils crèvent, soit ils acceptent que ce soit son petit-fils qui soit le roi (tu m'étonnes, ça l'avantage). Pour faire simple, Caleb (vu que c'est le nom du chef Lerne) l'a envoyé chier et a même buté un des gardes Lannister à coups de dents. Débile, mais sacrément impressionnant.

Du coup, Caleb et le chef Stark attendaient qu'on viennent les buter, et Tywin est venu les narguer, quand il s'est fait planter par derrière par une fille qui s'appelle Myrcella (qu'est aussi la petite-fille de Tywin mais était dans la tribu Lerne... j'ai pas tout compris, là).
Du coup, ils se sont enfuis en se déguisant pour passer inaperçu (*)(pas con) et sont aussi arrivés à Moat-Cailin.

Maintenant, la plus grosse nouvelle, c'est que le chef de la tribu Baratheon, qui s'appelait Stannis et prétendait aussi être le roi, s'est fait buter par un ''démon d'ombre'' portant le visage du chef de la tribu Lannet (encore une... y'en a combien comme ça ?).

Du coup, tout le monde décide que ça doit être le chef Stark qui doit devenir le roi, et ils veulent partir casser la tronche aux Lannister et leurs alliés. Une partie de l'armée doit attaquer un endroit appelée ''les Jumeaux'', et l'autre partie ''Blancport'' (qu'avait l'air d'appartenir à une tribu alliée qui les a aussi trahi... les Sudistes ont l'air d'adorer se trahir).

Avant de partir, ils organisent juste une cérémonie pour un type mort de la tribu Lerne qui s'appelait Morvan. Me souvient de lui, il était passé parmi les tribus libres en faisant des promesses du genre louche... Y a plusieurs hommes qu'ont disparus après...

Et enfin, la gamine Myrcella de la tribu Lannister... ben ils décident de l'accepter officiellement dans leur tribu à eux. J'avoue que ça, ça me... surprend. Elle a versé le sang de sa propre famille, mais eu lieu de la rejeter pour ça, ils l'acceptent parmi eux...

J'y repense toute la nuit suivante. Le chef Lerne a l'air du genre a compter seulement sur le talent et les services rendus. C'est... prometteur. Inespéré.
Je crois bien que je vais aller le voir pour lui proposer mes services.


(*) : une bonne idée aurait pu être de se déguiser en Tywin  et  OU de faire semblant de prendre Myrcella en otage (ouais, ma langue a fourché, et alors ?)

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 8 Juin 2015 - 21:08

Chapitre IX, partie I : Blancport


Comme prévu, j'me présente au chef Lerne, qui pose pas trop de questions à partir du moment où j'explique ce que je veux. Suis bien obligé d'avouer qu'on me surnomme ''le Fratricide'', mais il insiste pas.

J'ai à peine fais les présentations qu'il m'intègre à une bande de guerre appelée les ''Traquenuits''. Des gars plutôt doués, surtout pour des Sudistes. La première mission est de calmer des groupes de pillards venus des montagnes, et profitant du conflit pour rafler une part du butin. Inutile de dire qu'on a tôt fait de les pourrir... Tant mieux, je supporte pas ce genre de charognard trop lâche et trop faible pour obtenir par lui-même de quoi survivre.

Après ce contretemps, on s'met en route pour Blancport, vu qu'on a pas de nouvelles de la femme du chef, Wynna-machin.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'en arrivant sur place, on y trouve aucune armée alliée. Juste un champ de cadavres vieux d'environ deux semaines. Autant dire qu'ils se sont fait massacrer au moment même de leur arrivée...
Un messager de la ville vient vers nous et raconte que Wynna-truc s'est fait capturer (par son propre père, donc), et qu'elle sera libérée seulement si on se barre. Le chef fait semblant d'accepter, et l'échange est prévu pour le lendemain matin.

La nuit se déroule sans problèmes, et l'échange a bien lieu. La femme du chef est amenée apparemment en pleine forme, et on se prépare à partir, mais sans trop savoir pourquoi je sens qu'y a un truc qui cloche. Un genre de sixième sens, le genre d'avertissement qui m'a sauvé la mise plus d'une fois à la chasse...

Et bordel, je mets vite le doigt dessus. Un putain de blizzard bien trop dense et régulier pour être naturel apparait à l'horizon. J'ai déjà vu ce blizzard. Plusieurs fois. Et je sais très bien ce qui arrive avec lui...

Je secoue le chef pour lui dire qu'il faut qu'on se mette à l'abri des murs le plus vite possible. Par chance, les autres acceptent de m'écouter sans trop protester. En même temps, même le plus mou des Sudistes doit sentir le danger qui lui fonce dessus...

Heureusement, les mecs de la ville nous laissent entrer. On a tout juste le temps de refermer les portes que derrière nous les raclements des Morts se font entendre sur le bois. J’espérais ne pas les voir aussi rapidement en franchissant le Mur... mais faut croire que nos erreurs nous rattrapent toujours.



Comme à chaque fois dans ce genre de situation, je vois pas trop le temps passer. Je sais que la porte finit par céder, et que des Morts submergent aussi les murs. Tous les gars présents se battent comme des loups acculés... et c'est exactement ce qu'on est de toute façon.
Je me retrouve au beau milieu de la mêlée, quand un Marcheur surgit devant moi. Putain, c'est la première fois que j'en voie un d'aussi près !
J'ai même pas le temps de réagir que le monstre me donne un coup sur la tête qui m'expédie au tapis. Je crois bien ma dernière heure arrivée, mais au travers de ma vision complètement floue je vois Caleb bondir sur lui et le transpercer de sa lame... ce qui réduit instantanément le Marcheur en miettes ! Littéralement. L'en reste plus rien qu'un tas de glaçons.

Aussitôt, tous les Morts s'effondrent, privés de volontés. Forcément, on les brûlent tous par précaution. Après cette bataille, Wynna-chose nous explique que l'armée qui la suivait s'est fait massacrée par les Greyjoy qui leur sont tombés dessus par surprise, et que les Lannister tiennent son père par les couilles en ayant fait prisonnier son fils (et donc le beau-frère du chef).

Mais la plus grosse nouvelle reste un message nous arrivant du chef Stark : le Mur est tombé et il ordonne à tout le monde de partir vers le Sud.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."


Dernière édition par Nykos le Mer 10 Juin 2015 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 8 Juin 2015 - 21:27

Chapitre IX, partie II : repli général


Pour le moment, Caleb décide de retourner à Tremble-Terre pour parler stratégie avec tous les autres chefs de tribus qui le suivent.
Apparemment, le chef Stark est assiégé dans un coin qui s'appelle Winterfell, et il propose d'aller lui porter secours. Mais à ce moment, un type costaud... ou non, en fait c'est une femme... la chef de la tribu Mormont se met à gueuler que c'est une idée à la con (bon, un peu plus poliment, mais c'est l'idée).

Même si je dis rien, je suis plutôt d'accord avec elle... j'veux, dire j'ai des comptes à régler avec les Morts, et pas qu'un peu. Mais le chef Stark s'est sacrifié pour nous donner le temps de partir et rassembler plus de mecs, donc ce serait débile de pas en profiter.

Bref, il finit par être convaincu de partir, mais signale qu'il faut quand même s'occuper des Greyjoy. A ce moment, y a un gus et une fille que j'ai jamais vu qui débarquent comme des fleurs en disant qu'ils peuvent arranger le coup. Forcément, tout le monde est surpris, surtout qu'apparemment ces deux-là sont bien connus de la tribu Lerne. Drax et Medb, qu'ils s'appellent.
Ah, et puis ils peuvent changer de visage aussi. Genre... comme on change de manteau. Le type, Drax, fait même le malin en prenant ma tête avant de partir.

Pfff, frimeur... déguise-toi tant que tu veux, j'suis sûr que tu peux pas camoufler ton odeur...

Donc, du coup, on se met en route vers le Sud avec un sacré paquet de femmes, d'enfants et de vieillards avec nous. Le plan c'est d'aller jusqu'à la forteresse des Jumeaux pour passer le fleuve à cet endroit. Le souci, c'est que les Jumeaux sont toujours aux mains de l'ennemi...
Je me propose pour me glisser dans la forteresse et trancher la gorge du chef d'en face. Pas que ça me branche particulièrement, ce genre de meurtre, mais ça permettra surement d'éviter un bain de sang en nous ouvrant les portes. Un mort au lieu de centaines... j'appelle ça un bon marché.

Sauf que c'est pas trop la peine, parce que quand on arrive sur place, on découvre la forteresse en ruines et les soldats qui l'occupaient en morceaux. Y a des gros trous dans les murs, et personne comprend quel genre d'armes a pu faire ça.
En cherchant des survivants, on tombe sur un type passablement timbré qui prétend être un alchimiste bossant pour les Frey (un genre de sorcier, je suppose...) qui dit qu'ils se sont fait attaqué par des navires dont le chef a aussi volé toutes ses bombes.
Le grand chevalier cramé finit par le chopper et l'enchainer très brutalement, ce que je trouve exagéré. Ca a beau être un ennemi, ça n'excuse pas de se comporter comme un enfoiré...

On continue à marcher vers le Sud, du coup sans encombres, et on continue aussi à recevoir régulièrement des messages. C'est comme ça qu'on apprend que la femme d'Arthur (le cramé) a été capturée par les Greyjoy qui la retiennent en otage. Une emmerde de plus...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 8 Juin 2015 - 21:41

Chapitre IX, partie III : la traversée du Sud


Rendus là, on est montés à plus de cent milles personnes. Autant dire que ça va être coton de traverser tout le territoire ennemi pour rejoindre les alliés Martell sans se faire repérer.
Les autres ont l'idée de créer des diversions pour attirer les armées adverses ailleurs pendant que le gros de la troupe fonce au milieu. Le colosse appelé Thobias a pas l'air chaud pour ce plan, en disant que ça se fait se sacrifier trop de soldats. Je rajoute mon grain de sel en signalant qu'y pas besoin d'être nombreux pour faire diversion... quelques incendies, tuer tout ce qui porte un uniforme ennemi, et faire assez peur aux paysans pour qu'ils croient que c'est une armée entière qui lui assaillent. Pas très glorieux, mais efficace.

Du coup, c'est ce qui est retenu. C'est parti pour des semaines de marches vers le Sud. Au fil des jours, des bonnes nouvelles finissent par tomber : le Change-Visage Drax a apparemment réussi à délivrer non seulement le fils Manderly, mais aussi la femme d'Arthur. Deux épines de moins dans le pied...
Dans le même temps, Elaï et Medb étaient parties devant en bateau pour rejoindre les alliés Martell et les prévenir qu'on arrivait. Là aussi, ça se passe bien.

Au final, on arrive au point de rendez-vous (un patelin nommé Cidre) sans encombres. Mais évidemment, ça aurait été trop beau pour être vrai...

C'est toujours quand on se croit tiré d'affaire que le pire nous tombe dessus. Et ici, le pire c'est un foutu dragon appelé Draëkkar.
Le monstre apparait à l'horizon derrière nous, et ça empire encore quand on se rend compte qu'il est pas seul. Parce qu'y plusieurs autres dragons avec lui.

Pas la peine d'essayer de maintenir les rangs, c'est la panique générale. Surement qu'il nous ont poursuivis jusqu'ici...

Le truc, c'est qu'on se rend vite compte qu'en fait les autres dragons se battent contre Draëkkar. La mauvaise nouvelle, c'est qu'ils s'en foutent pas mal de nous et qu'on se prend de sacrés dommages collatéraux. Là encore, je sais pas trop combien de temps s'écoule pendant lequel tout ce qu'on peut faire c'est courir en esquivant ce qui nous pleut dessus.
La bonne nouvelle, c'est que Draëkkar se fait déboiter et que les autres se cassent aussitôt après. Débarque alors Medb montée sur le dos d'encore un autre dragon (bien plus petit, quand même) qui nous explique que Draëkkar vient de se faire descendre par ses frères.

Donc mêmes les dragons sont fratricides... ouais...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   Lun 8 Juin 2015 - 22:00

Chapitre IX, partie IV : la résistance


On franchi donc des montagnes pour arriver dans le pays de Dorne, où il fait une chaleur à crever. Autant dire que moi et les autres hommes libres, on préfère rester dans les montagnes.

Les nouvelles ne tardent pas à arriver, et elles sont nombreuses... et mauvaises : Winterfell est tombée après deux mois de siège, ce qui est sacrément impressionnant. Apparemment, le Change-Visage Drax est mort en partant de chez les Greyjoy. Là, ça à l'air de foutre un coup au moral aux autres, surtout à Medb. J'ai bien compris qu'ils étaient ensembles...
Dans la catégorie des bonnes nouvelles, on apprend quand même que les Dorniens se sont trouvés des alliés du genre spéciaux, des types à cheval appelés les Dothrakis. Au départ, je les trouvent intéressants car ce sont des hommes-libres du Sud... sauf qu'ils sont violent comme les Thenns et brutaux avec leurs femmes. Pas du genre amicaux, en gros...
Y aussi une chiée de naissances avec en l'espace de quelques jours les naissances de la fille d'Elaï, du fils de Thobias et du fils de Caleb. Au passage, on remarque vite que le fils en question a une tâche de naissance sur la tronche bizarrement similaire à celle de la fille de Medb... mais là encore je ferme ma gueule. Vais pas me mêler de leurs histoires de famille louches, là...

A la place, on se concentre sur l'établissement d'une ligne de défense dans les montagnes. En gros, y a juste les principales passes à défendre, ce qui limitera l'avantage du nombre des Morts. Le point le plus chaud est un col plus large appelé Havrenoir, alors c'est logiquement là que s'installe le gros de notre armée pendant que les non-combattants restent en arrière.

L'hiver finit par se pointer, et les Morts viennent avec lui...

Le siège d'Havrenoir commence, et à partir de là je suis obligé de compter les nuits pour avoir une idée du temps qui s'écoule.
Les Morts arrivent par vagues successives, qui s'empilent contre nos remparts. On est obligés de brûler régulièrement les cadavres, car à force de s’amonceler ils auraient finis par créer une rampe.

Au bout d'une dizaine de jours, un Marcheur se pointe enfin et Caleb le défonce, en étant malheureusement blessé à la jambe.
Au bout d'une vingtaine de jours, on apprend qu'une poignée de Morts sont passés au Sud. Peut-être en escaladant les montagnes, va savoir... Impossible de s'en occuper, déjà qu'on tient uniquement grâve au roulement de troupes sur les murs. On est trois armées différentes à se relayer au combat.
Le 31e jour, un message arrive et nous apprend que des Morts se sont pointés au campement de réfugiés et ont buté la femme de Thobias. Il devient complètement fou, massacre à coups de poing un autre Marcheur monté sur les remparts (ce que j'aurais jamais cru possible) et se tire aussi sec pour aller voir sur place. Je le comprend parfaitement, ça me rappelle douloureusement ma propre expérience...

Et d'ailleurs, je suis toujours à l'affût d'un certain visage dans l'armée des Morts. Je sais pas trop si j'espère le voir, ou si au contraire j'en au peur. Surement un peu des deux...

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "C'est bon, je crois qu'on va tous s'en tirer vivants."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison Lerne (GoT)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison Lerne (GoT)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maison Lerne (GoT)
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Savage 25 brushless fait maison
» Ma Maison Rona 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Glue :: Mystic Glue :: Jeu de rôle-
Sauter vers: