AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout ça à cause d'un foutu pantalon !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 24 Mar 2017 - 8:33

Ravi d'avoir été utile ^^

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 24 Mar 2017 - 12:49

Avoue quand même que pour le moment, c'est plus à propos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 25 Mar 2017 - 11:10

ouaip , charles c'est un peu notre wallace a nous Laughing



_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Jeannot
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 22/09/2016

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Mer 29 Mar 2017 - 0:44

Ce nouveau titre est magnifique Smile
Voici le résumé de la dernière séance depuis le point de vue de Salazar.
Je l'intitule "Le brasier et la Porte en bois".


Mes yeux s'ouvrent. Je vois le plafond de pierre de ma cellule. Je clôt à nouveau mes paupières.




Il fait froid.




Plus qu'à la raideur de mon lit, c'est à la douleur qui m'habite que je fais attention. Une partie de celle-ci vient des profondes entailles infligées à ma chair ; je peux les sentir en passant ma main dans les ouvertures béantes et sanglantes qui parsèment maintenant mes vêtements. Mais ces blessures me semblent bien dérisoires à côté du feu, de l'incendie qui brûle en ce moment en mon âme. Je me rappelle du regard de Slobodan, aperçu au travers du mince parloir aménagé dans la porte, et de son ton affreusement calme lorsqu'il m'a informé de ma possible contamination par la bête.




Ils m'ont déjà jugé, même si rien ne leur en donne le droit. Ils me retiennent ici pour que je leur serve de chien. Ces misérables voleurs et assassins...

Je connais cette manière de penser exécrable. Parce que je serai maintenant différent d'eux, dangereux pour leur "ordre" et pour leur "paix", il faudrait qu'on m'enchaîne, qu'on me bride, qu'on me tue...




Mais j'ai toujours été différent. Et j'ai toujours veillé à garder ma liberté sans priver les autres de la leur. J'ai toujours pris les mesures nécessaires pour ni déranger ni être dérangé. Et ce ne sont pas ces minables, ces coupe-jarrets, ces fouilleurs de purin qui vont me dicter ma conduite.




Alors que ces sombres pensées tournent dans mon crâne, j'entend des bruits de pas précipités dans le couloir. Quelqu'un halète, et se rapproche de la porte de ma minuscule prison. La porte s'ouvre en grand, et la lumière des torches du couloir se déverse dans la sombre petite pièce en m'éblouissant.

C'est le bras droit de la naine naine qui se tient dans l'encadrement. Son visage finement sculpté est à présent blême et couvert de sueur. J'y lis une expression qui ressemble à de la peur.




Avant de repartir aussi vite qu'il est arrivé, il m'informe en premier lieu que ma contamination n'est pas encore avérée et qu'il faut attendre la prochaine pleine lune pour obtenir une réponse claire. Bizarrement, je ne souris pas. Secondement, il m'informe que notre embuscade n'a pas touché la cible attendue. Alors que je sens mon inquiétude et ma colère grandir, il m'explique que la totalité de ceux tombés dans nos filets ne faisaient ni partie de la garde ni de la guilde, mais formaient un groupe indépendant composé de personnes liées d'une manière ou d'une autre à des victimes des Ailes Dorées. Apparemment, la plupart d'entre eux étaient très jeunes. Le Beau m'indique qu'il serait sage de régler nos affaires avec son organisation le plus vite possible, avant d'être embarqués dans un conflit qui ne nous concerne pas ; il semble s'inquiéter tout particulièrement au sujet d'Elza, et je me souviens très bien des regards voraces qu'il lui a lancé jusque là. Je suis d'accord avec lui sur le fait qu'il faille nous enfuir.




Alors que j'entend les pas du Beau s'éloigner dans le couloir, mes émotions recommencent à bouillonner. Je n'entend ni ne sens de présence dans le corridor, et la seule chose qui m'en sépare est un mince et fragile panneau de bois. Je sens que j'ai repris assez de forces pour consumer cette barrière ridicule. L'idée de m'évader maintenant se fait très insistante, mais je suis ramené à la réalité par mes blessures. Je ne suis pas encore en état de voyager, ni même de me déplacer.




Au bout de quelques minutes, divers bruits, cris et borborygmes se font entendre. Si j'en crois ce que j'entends, l'interrogatoire de ceux que nous avons capturé a commencé. Je perçois des plaintes, des bruits de coups, et occasionnellement des gargouillis peu ragoûtants. Entre les hurlements, quelques informations sont lâchées : le groupe que nous avons affronté répond aux ordres d'un homme qui a choisi de garder son identité secrète.




Les questions continuent d'affluer, et la plupart ne rencontrent pas de réponses autres que des supplications. La scène de torture se poursuit, mais mon attention est soudain détournée.

Je sens quelque chose. Non, quelqu'un. Quelqu'un possédant une puissance extrême et...indéfinissablement ancienne. J'entend à nouveau des pas s'approcher de la porte de ma cellule. Ceux-ci sont calmes, très détendus. Le déclic de la serrure se fait entendre et un homme rentre en poussant le panneau de bois. En apparence, il est âgé d'une cinquantaine d'années. Mais je sens une partie des flux magiques qui l'entourent ; c'est par magie que son corps est maintenu en vie, et cette même magie semble être parfaitement intégrée à son organisme. C'est un sort qui ne date pas d'hier s'il a pu en acquérir une maîtrise aussi fine, et qui possède une force redoutable s'il lui a permis d'échapper à la mort.




L'homme, sans se présenter, m'indique qu'il est là pour me soigner. Après quelques échanges sarcastiques, il remplit son office en un tour de main ; littéralement. Il m'effleure à peine, et je sens mes plaies se refermer et mes os se ressouder. Avant qu'il ne parte, je lui demande si on a l'intention de me laisser sortir. La réponse ne me surprend pas. De ce qu'il me dit, la situation est actuellement très tendue.




Une demi-heure plus tard, j'entends une conversation qui passe devant ma porte. Apparemment, la dénommée Erica, qui a également été blessée par la bête, doit rentrer auprès de son "père" en attendant la prochaine pleine lune où ses supérieurs trancherons, quel que soit ici le sens de ce mot, sur son sort. Je me jure que je ne laisserai personne décider de mon devenir à ma place.

Cet échange est suivi de peu par une nouvelle arrivée du Beau dans ma cellule. Son visage a repris des couleurs et il a l'air bien plus détendu, même si pour une raison qui m'échappe il halète toujours. C'est sur un ton presque jovial qu'il m'annonce que je vais pouvoir sortir. Il me dit que je devrait remercier Elza, qui a su se montrer très persuasive pour obtenir ma libération.




Avant de partir, Le Beau lance une remarque que je devine pleine d'ironie concernant les "poils" de Grülgath. Sans vraiment comprendre, je ne peux que confirmer le fait que la barbe de mon ami est très fournie. Le visage du Beau se fige, puis se tord en un immonde rictus. Il me laisse ici après un ultime commentaire sur les "griffes" de mon compagnon d'aventures.




Pendant une durée que je ne saurais estimer, mes pensées sont troubles, erratiques. Je suis finalement interrompu dans ma réflexion par le son du cadenas que l'on déverrouille à nouveau.

Cette fois-ci, c'est moi qui passe l'encadrement de la porte. Je suis emmené dans la salle où l'interrogatoire que j'ai entendu s'est déroulé. Alors qu'on m'explique que nous allons recevoir "l'aide" des Ailes dorées pour mener à bien nos recherches au sein de la guilde, j'observe la pièce. Sur le sol et les murs, du sang et des corps ; certains vivants, d'autres en moins bon état. Et évidemment, j'aperçois Grülgath, attaché avec de lourdes chaînes. Il relève la tête et me regarde. Je lui rend son regard, mais je reste impassible. Je ne dis rien. Je ne me sens pas en position de lui faire des reproches. Je le comprend même.




Cérule à l'air en bon état, mais il a l'air de pâtir du fait qu'il n'ait pu contenir l'honnêteté crasse d'Elza. Celle-ci est apparemment retenue en ce moment-même dans des quartiers privés pour pouvoir être davantage questionnée. De plus, Slobodan nous accompagne lors de "l'infiltration" de la guilde. Il nous a rejoint dans un déguisement parfait, bien plus convainquant de son statut d'explorateur que mes loques déchirées et rapiécées à la va-vite.




Cérule à réussi à obtenir la libération de Grülgath et sa présence à nos côtés, argumentant avec justesse que la prochaine pleine lune sera le seul moment où il redeviendra dangereux. Nous sommes donc partis à quatre vers la bâtisse principale de la guilde dans cette ville, et nous l'avons atteinte sans difficultés. Au moment de notre entrée dans la bâtiment, nous avons été interloqués par l'ambiance de fête qui régnait dans le hall. Cependant, une seule personne ne semblait pas goûter à l'allégresse générale. Un homme particulièrement laid, qui affichait une attitude bien trop forcée pour être sincère : Umbeck, notre contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandarcher
Combattant aguerri
Combattant aguerri
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Nom :: Ethen
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEtranquille
POUVOIRde l'amitié (help!)
HABILETEoui

Endurance:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Mer 29 Mar 2017 - 18:10

Décidément, j'ai hâte de rentrer moi!
Faust, c'est toujours toi le MJ? Va me falloir des précisions pour refaire un bonhomme ^^

_________________
Si les duels de sorciers sont basés sur la rapidité de prononciation des sorts, est-ce que les rappeurs sont l'équivalent du SWAT? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 31 Mar 2017 - 23:26

Malheureusement, cela sera difficile (comme expliqué en mp). En revanche, à voir pour les parties pendant les vacances... Qui sera là d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Jeu 6 Avr 2017 - 18:39

Gruulgat ne peut plus nous accueillir mercredi prochain (mais il sera là pour jouer), donc est-ce que l'on pourra faire la partie chez quelqu'un ? Si ce n'est pas possible, Grugru proposait d'essayer le terminus sinon, mais je ne connais pas les locaux, et il faudra peut-être contacter le patron...


Dernière édition par Faust72 le Jeu 6 Avr 2017 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Jeu 6 Avr 2017 - 23:46

je vais au terminus lundi pour la réunion du CA. je pourrais voir à ce moment. sinon, comme je disais, on peux faire ça chez moi mais ça fait 23m²...

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 7 Avr 2017 - 16:08

D'ailleurs, étant en vacance, cela tente quelqu'un de faire une partie (one-shot) mardi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 7 Avr 2017 - 16:47

MOI JE PEUX !!!! D'ailleurs je peux essayer de faire MJ si tu veux profiter un peu seb

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oawx
Soldat du Rang
Soldat du Rang


Messages : 40
Date d'inscription : 19/12/2013

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 7 Avr 2017 - 19:43

Mon appart est dispo pour acceuillir des gens ^^ et je suis dispo toute la semaine donc oui pour un one shot mardi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 7 Avr 2017 - 22:47

Il y a aussi Kirin qui serait intéressé, donc pour l'instant 4 personnes, dont 3 MJ possibles, ça en donne des possibilités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 8 Avr 2017 - 22:04

je vous laisse choisir mais si je fais mj il faut que je monte mon scénar maintenant

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Dim 9 Avr 2017 - 10:07

Prévois au cas où, au pire tu le gardera pour une prochaine fois, comme peu de personnes me répondent, je peux rien dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémi
Recrue


Messages : 1
Date d'inscription : 13/03/2017

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Dim 9 Avr 2017 - 19:51

yo tout le monde voila enfin le résumé de l'avant dernière partie , j’espère qu'il vous plaira
  
   Umbeck proposa à Cerul de revenir le lendemain pour lui proposer une nouvelle mission . Pendant que Slobodan se présentait à la guilde le reste du groupe alla s'assoir au bar , lorsque Slobodan voulu rejoindre le reste du groupe il remarqua un homme attablé seul, cet homme au regard froid lui disait quelque chose , Slobodan alla alors à sa rencontre et engagea la conversation en parlant de tatouage, le barman entra dans la conversation pour parler de son propre tatouage , il souleva sa chemise pour exhiber son énorme tataouge de licorne  placé sur son dos . Au fur et à mesure de la discussion Slobodan comprit que l'homme qu'il venait de rencontrer était quelqu'un envoyé par la mafia. Ils coupèrent alors court à la discussion pour rejoindre le reste du groupe faire les premières présentations et proposer de retrouver Elza. Slobadan amena le groupe dans un bar affilié à la mafia

   La tension été palpable, le groupe passa le bar et entra dans une salle privée , la discussion sur comment retrouver les taupes reprit de plus belle, Slobodan proposa un assassina, Salazar s'y opposa fermement . L'idée d'une infiltration fit alors son apparition , ils se mirent d'accord pour faire cela une nuit.
   Afin de comprendre comment fonctionne la guilde, plusieurs journées de repérage furent nécessaires. Salazar dû se faire embaucher afin d’infiltrer le bâtiment et d'avoir accès aux étages supérieurs.
   5 jours passèrent, pendant lesquels le repérage se fit, sans grande découverte majeure. Après cela, lors d'un après-midi plus ou moins normal dans les locaux de la mafia, un énorme fracas se fit entendre, venant du rez-de-chaussé. Une humaine en armure se mit à hurler "Gérina". Celle-ci fit son entrée, et l'accolade entre les deux femmes fut d'une telle intensité qu'elles finirent à terre. Gérina hurla "Elefire, ma fille!". Elefire est venue combattre Gruulgat, après avoir reçu un message de Gérina.
   Pendant ce temps, Gruulgat s'entrainait au combat dans une forêt voisine; celui-ci n'allait pas tarder à être convié dans les locaux de la mafia afin de mener son combat. En arrivant, il remarqua que l'arrière-cour avait été aménagée en arène de combat. Les gradins étaient plein de spectateurs dont Gérina et le groupe d'aventuriers. Les deux adversaires prirent place, Elefire attaqua la première, Gruulgat réussit à esquiver certains de ses coups, mais il ne fut pas assez rapide pour prendre le dessus sur la jeune femme. Il réussit tout de même à l'égratigner, mais plus le combat avançait, plus Gruulgat prenait des coups, et il avait l'impression que son adversaire dansait autour de lui. Il encaissait les coups avec aplomb mais un dernier coup d'épée de la part d'Elefire le mit à terre. Une fois le combat fini, Elefire se dirigea vers Gruulgat et lui tendit la main afin de l'aider à se relever, le tout sous les applaudissements de la foule.
   De retour à la salle commune, Slobodan alla parler à Elefire pour lui demander si elle était au courant de la conspiration contre la naine. Celle-ci n'étant pas au courant, elle alla voir sa mère d'un pas décidé, et sortit de la pièce commune. Le groupe d'aventuriers n'entendit que des éclats de voix. Elefire revint dans la salle commune et, sous le coup de la colère, proposa un duel.
   Slobodan accepta. Elefire retira son armure et un grand nombre de cicatrices se retrouvèrent visibles au niveau de ses bras. Sans avoir le temps de réagir Slobodan se retrouva submerger par un flot de coups rapides et puissants. Pourtant Elefire retenait ses coups afin qu'ils ne soient pas fatals. Slobodan finit par s'incliner, après avoir répliqué alors qu'il saignait déjà. Au moment où elle rangea son sabre dans son fourreau, le regard d'Elefire était noir et froid comme de l'acier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 9:48

Pour demain, vous souhaitez commencer à quelle heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frhejal
Bleusaille
Bleusaille


Messages : 18
Date d'inscription : 01/04/2017

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 12:14

Coucou Tous (oui, je traite "Tous" comme un prénom global), s'il reste de la place, je suis dispo mardi soir à partir de 19h30 (Ahh, l'époque où j'avais aussi des vacances...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandarcher
Combattant aguerri
Combattant aguerri
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Nom :: Ethen
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEtranquille
POUVOIRde l'amitié (help!)
HABILETEoui

Endurance:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 12:21

Ugh bande de visages pâles
J'ai pas pu répondre plus tôt, mais je met une option sur ma disponibilité demain soir les zouzous, faudra juste me filer l'adresse
Je met une option parce que je passe un concours en Vendée...et que la première épreuve a été annulée et reportée à une date encore inconnue. La deuxième épreuve se déroule demain matin, donc je suis normalement de retour demain soir si j'ai pas de news complémentaires.
A plouche!
Votre panda favori

_________________
Si les duels de sorciers sont basés sur la rapidité de prononciation des sorts, est-ce que les rappeurs sont l'équivalent du SWAT? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 14:04

C'est Pyros qui aura le dernier mot, et il faudrait savoir sur quelle système nous allons jouer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 15:07

bah moi demain je peux commencer à n'importe quelle heure Smile puisque je suis en VACANCES depuis une semaine déjà

le dernier mot à quel sujet ? le scenar ? je peux encore m'en charger mais il faut voir avec les deux autres mj potentiels

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 15:45

Ce sera toi le mj (kirin et moi, on sera joueur pour une fois). Après, il nous faut les règles pour le style de jeu et commencer à imaginer le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 15:59

bah ça sera du aventure du coup ^^ le seul autre jdr que j'ai, c'est néphilim et pour la création de perso et même l'explication des règles et de l'univers, il faudrait une séance complète...

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 16:06

Donc il faudra que l'on voit la création de perso demain du coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandarcher
Combattant aguerri
Combattant aguerri
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Nom :: Ethen
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEtranquille
POUVOIRde l'amitié (help!)
HABILETEoui

Endurance:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 17:15

Vous allez rire...
http://www.education.gouv.fr/cid115478/report-de-toutes-les-epreuves-ecrites-des-concours-prevus-lundi-10-avril-2017-en-raison-des-intemperies-en-nouvelle-caledonie.html

...du coup je vous dis à demain soir! je ramène le dessert (quelqu'un est allergique aux brioches?)

_________________
Si les duels de sorciers sont basés sur la rapidité de prononciation des sorts, est-ce que les rappeurs sont l'équivalent du SWAT? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 10 Avr 2017 - 19:20

BON ! voilà ENFIN le résumé du 2 shots de la dernière fois (pour ceux qui veulent se tenir au courant). je sais, il y a pas mal de choses qui sont pas tout à fait exacte, mais j'ai retravaillé le scénar pour qu'il soit un peu plus cohérent et qu'il y ai moins de "tg c'est magique", d'où les petites différences... voilà donc un premier chapitre des aventures de Vasili, Al et Ryat !



     Le monde est empli de mystères, et nombreux sont ceux qui tentent de les révéler. Les alchimistes veulent décrypter la matière, les religieux cherchent l'influence de leur Dieux dans la vie, les historiens essayent de comprendre le présent en analysant le passé... Vous allez ici entendre l'histoire d'un groupe d'aventuriers qui s'est retrouvé embarqué dans l'un de ces mystères, sans même en avoir conscience. Une histoire qui prend ses racines plusieurs millénaires avant notre ère.

     Nous retrouvons notre équipe attablée à une taverne. Les trois membres qui la composent ont l'air fatigués, et un peu abattus. Vasili, le guerrier-mage, sirote sa bière en fixant le fond de sa chope. AL, ou plutôt Akila Lucianus, arcaniste semi-immortel, semble plongé dans ses pensées. Ryat, la naine, a l'air tendue, et garde une main sur le manche de sa hache, comme si celle-ci la démangeait. C'est dans cette ambiance morose que les compagnons entament leur repas. En effet, leur recherche de richesse et de gloire est au point mort ces derniers temps. Les informations qu'ils ont pu glaner jusque là ne les ont conduit qu'à de fausses pistes, ou bien à des trésors déjà pillés. Les économies du groupe s’amenuisent et il serait temps de trouver une véritable source de revenue.

     Alors que tout le monde continue de manger, la porte de la taverne s'ouvre violemment. Un homme à l'air âgé entre, l'air un peu fou, et cherche quelque chose dans la pièce. Il aperçoit le groupe, et se met à hurler. « Vous ! C'est vous les responsables ! Je ne le permettrais pas ! Je ne vous laisserais pas faire revenir Freil ! Je protégerais notre monde ! » Après cet éclat, il se jette sur le groupe, sous les yeux ébahis du tavernier. Il commence par s'en prendre à Vasili, et lui assène un coup de bâton. Complètement surpris, celui-ci le reçoit de plein fouet. Ryat, voyant la possibilité d'un bon combat, est emplie de joie et se joint aux festivités. Elle dégaine sa hache, un sourire gigantesque sur le visage, et frappe le vieil homme. Elle parvient à le toucher, et le fait reculer. AL de son côté reste à sa place, et essaye d'analyser la situation. Il lui semble bien avoir entendu le nom de Freil dans un conte, sur l'histoire d'un pirate de l'ancien temps. Il propose alors d’assommer le vieillard, afin de réinterroger plus en détail. Vasili repart à l'attaque, et porte un coup d'épée, du plat de la lame. Et bien que le vieil homme ai l'air un peu sonné, il repart à l'attaque et fait tourbillonner son bâton. Ryat bloque son attaque, et Vasili l'évite allègrement. La naine lance alors un deuxième coup de hache, qui fait vaciller l'homme. AL arrive en renfort, donne un coup du pommeau de sa dague, faisant tomber le vieillard assis. Il le somme alors de se calmer. Mais plein de fureur, leur assaillant se relève dans une pirouette magistrale et en profite pour porter un coup particulièrement violent à l'arcaniste, le frappant au visage. Vasili et Ryat se jettent alors sur lui, et finissent par l'achever. L'homme tombe au sol, inanimé, et de sa tunique s'échappe un médaillon, qui va rouler plus loin. AL va le chercher, pour l'identifier. Il remarque alors qu'une rune de l'ancien temps est gravée au cœur du bijou, et qu'elle est encerclée par une série de runes qu'il n'a jamais vu nulle part, durant tous ses 500 ans d'existence.

     Pour en apprendre d'avantage, il décide de se rendre à la bibliothèque, pendant que le reste du groupe va racheter des provisions en vue d'un voyage probable. Il y apprend que Freil, au delà du simple personnage de conte, est un pirate ayant vraiment sévit dans une région du pays, la rasant presque entièrement. Il trouve un village en particulier, qui s'est reconstruit après la fin des raids répétés du pirate. Il trouve également trace d'un ancienne prophétie, mais n'en tient pas compte car les prophéties ne sont que des bobards que racontent les charlatans pour rallier les foules à leur cause.

     Les compagnons se dirigent ainsi vers la région indiquée, et plus précisément vers le village de Beledo, celui ayant été reconstruit après la fin des attaques. Et alors qu'ils approchaient de leur destination, ils ont croisé la route d'une jeune femme se trouvant au milieu de trois loups. Et alors que les équipiers songeaient à la laisser se débrouiller, puisqu'elle arrivait au moins à les tenir à distance, celle-ci les capta du coin de l'oeil. Elle se mit à fixer le cheval de AL, qui aussitôt se mis à courir dans sa direction, son monteur sur le dos. AL se trouva ainsi jeté au milieu des loups, la jeune femme lui demandant son aide. Les deux compagnons décidèrent de se joindre à la bataille, pour ne pas laisser leur compagnon seul. Et alors que le combat commençait, tous semblèrent avoir oublié la présence de la jeune femme. Le groupe vint à bout des loups assez facilement, malgré une morsure profonde dans le bras de AL. La jeune femme se rappela alors à leur souvenir, et passa la main au dessus de la blessure. Celle-ci se referma instantanément, et AL senti son énergie lui revenir. La femme se présenta, Luminosa, et demanda au groupe de l'accompagner jusqu'à Beledo, sa destination. Très intrigués par toutes les compétences qu'a pu montrer la jeune femme, les équipiers finirent par accepter.

     Pendant le dernier jour de voyage, AL tenta d'en apprendre plus sur la jeune femme, mais celle-ci ne répondit pas à la plupart de ses questions. Il réfléchissait tellement à tout ce qu'il avait vu qu'en arrivant au village, il ne remarqua pas la présence très forte d'hommes et de femmes en armes et armures. Cela n'aurait rien d’intriguant, dans une grande ville, mais il s'agissait là d'un petit village, qui tout au plus servait au passage de caravanes de marchant. La région, maintenant dévastée par les anciennes attaques et laissée entièrement à la merci de la nature, ne présentait absolument aucun intérêt pour une troupe de cette ampleur. Ryat remarqua de plus que les armes de ces hommes était de facture très étrange, qu'elle n'avait jamais vu jusque là. Les membres du groupe essayent alors de récupérer des informations auprès des guerriers présents, et découvrent assez vite qu'ils n'ont rien en commun les uns avec les autres. Plutôt qu'une troupe massive, il s'agit en fait de nombreux petits groupes d'aventuriers, tous missionnés par un certain commanditaire pour venir ici, et attendre les ordres. En effet, personne ici ne sait pourquoi il est là, mais apparemment, la paye est bonne. Le groupe s'aperçoit également que pendant leur recherche, Luminosa a disparue.

     Alors qu'ils se rendent à la taverne pour y passer la nuit, ils s'aperçoivent que la salle est presque pleine des mêmes guerriers présents à l'extérieur. Le tenancier a l'air assez apeuré, absolument pas habitué à une telle clientèle dans un telle proportion. Les voyant arriver, et alors qu'ils engagent la conversation avec lui, le tavernier comprend que les compagnons ne font pas partie de cet attroupement qui a envahi le village. Il leur révèle, après qu'ils aient demandé, que le pirate Freil aurait en effet sévit dans les environs. Il leur apprend également qu'un autre village s'est reconstruit plus loin, celui de Calag, et que le chemin le plus sur pour le rejoindre est de suivre le sentier, car plusieurs enfants se sont perdu dans la forêt en voulant prendre un chemin plus court.

     Le lendemain, les aventuriers se rendent jusqu'à Calag, pour y faire quelques recherches. Ils passent par le sentier, et arrivent sans encombre jusqu'au village. Ils trouvent les mêmes hommes en armes qu'à Beledo, mais ne s'en formalisent pas. Alors qu'ils se lancent dans de nouvelles recherches concernant le pirate Freil, un homme vient leur parler. Il a l'air très sociable, et se présente comme étant Taïrin, le chef d'un groupe qui a été envoyé pour les accompagner à leur destination. Les aventuriers vont accepter son aide, avec quelques doutes tout de même, et vont rencontrer le reste de leurs accompagnateur. Ce sont deux hommes: le premier, Luz, a l'air assez stoïque. Le deuxième, Porto, est carrément antipathique. Ils leur montreront une carte, représentant les villages de Bélédo et de Calag, avec une croix entre les deux, située dans la forêt.

     Alors que le groupe se rend dans la direction indiquée, ils vont retrouver Luminosa en chemin, qui va les accompagner. Ils vont alors tous ensemble trouver une grotte, dont l'entrée va se retrouvée fermée alors qu'ils y entraient tout juste. Une lourde porte en pierre est venue clore l'accès. Mais cela ne les a pas empêcher d'explorer les lieux, et ce qui semblait être une grotte s'avéra rapidement être en fait des ruines. Toutefois, alors qu'ils avançaient, les aventuriers sentaient une force magique peser sur leurs épaules, et les fatiguer beaucoup plus vite qu'ils ne devraient. Ils arrivèrent jusqu'à ce qui semblait être le centre du bâtiment, mais n'ayant plus de force pour continuer, ils s'effondrèrent au sol. À leur réveil, il n'y avait plus personne. Seuls les trois compagnons restaient. Ils découvrirent également que le médaillon qu'ils portaient depuis le début avait disparu. Au moins, la magie qui semblait peser sur eux avait disparue. Ils explorèrent donc plus avant les ruines. Le centre était une grande pièce ronde dans laquelle se trouvait une grande porte en métal ouvragé. Elle était fermée et semblait impossible à ouvrir, mais il y avait dessus des sortes d'encoche, de forme étrange. L'entrée était toujours fermée, mais en fouillant les pièces restantes, ils trouvèrent dans de vieux bureaux des pierres de formes identiques aux niches creusées dans la porte. Et alors qu'ils avançaient dans leurs recherches, ils trouvères une salle contenant trois automates. Et alors qu'ils s'avançaient dedans, ceux-ci s'éveillèrent et les attaquèrent.

     La naine fut gravement blessée, mais survécu, et les automates furent finalement détruits. Chacun fut remis sur pieds, et ils trouvèrent la dernière pierre. Ils remplirent les encoches, et une énergie magique s'échappa de la porte. Lentement, les battants s'ouvrirent. Et derrière eux, ils trouvèrent un nuage de brume s'en échappant. Se souvenant de la légende de Freil, ils prirent peur, et n'osèrent s'en approcher. Mais finalement, devant le manque d'options, ils se résolurent à s'avancer. Rien n'en sorti, et ils y entrèrent. Ils marchèrent pendant longtemps, sans aucun repère temporel. Mais finalement, ils en ressortirent, dans une pièce très semblable à celle qu'ils avaient quitté, mais pourtant moins poussiéreuse.

     En sortant du bâtiment, ce n'était en effet plus des ruines qu'ils quittaient, mais un manoir en très bon état. Et ils ne se trouvaient plus au milieu d'une forêt, mais au cœur d'une prairie gigantesque. On pouvait voir de nombreux villages au loin, mais l'un semblait plus proche. Le groupe décida de s'y rendre, pour comprendre ce qui s'était passé.

     En arrivant, ils furent d'abord surpris de l'accoutrement des gens, si différents de ce dont ils avaient l'habitude. En outre, plusieurs personnes portaient des robes couverts de dessins étranges : des mages. En se renseignant, ils apprirent qu'ils se trouvaient dans le village de Baleador. Personne cependant n'y avait entendu parler du pirate Freil. Mais les aventuriers continuèrent leurs recherches. Devant l'agitation qu'ils provoquaient, un homme s'avança. C'était le chef de la garde de la ville, le seigneur Tolen. Après quelques questions pour s'assurer qu'ils ne viennent pas semer le trouble, et devant leur air complètement perdu, il leur proposa de rejoindre la milice pour que lques temps, avant de se remettre sur pieds et de réfléchir à quoi faire ensuite. Ils acceptèrent, et commencèrent leur travail le lendemain.

     La journée se passa sans encombre, et ils furent logés à l'auberge. Mais alors que la nuit tombait, et que le groupe se reposait de sa journée devant un bon repas, une brume épaisse descendit sur le village. Vous commencez à entendre du bruit venir de l'extérieur, et alors que vous vous apprêtiez à sortir, la porte arrière de l'auberge s'ouvra avec fracas. Des hommes armés entrèrent et commencèrent à piller l'établissement. Vasili se rua à l'extérieur pour aller prévenir la garde, pendant que Ryat et Al essayaient de défendre les clients. La soirée se déroula dans le chaos, le combat faisait rage dans l'auberge, mais aussi à l'extérieur. Le groupe finit toutefois par vaincre ses opposants, et sorti pour constater l'étendue des dégâts.

     Le village était en piteux état. De nombreux bâtiments étaient endommagés, et les gardes étaient blessés. Mais surtout, on retrouva les corps de touts les mages, tués froidement. Devant ce spectacle, les compagnons ne pouvaient rien faire. Ils partirent se coucher pendant que le village se remettait de ses blessures. Et alors qu'ils rentraient dans l'auberge, ils constatèrent que les corps avaient disparu. Le lendemain, ils furent mandatés pour aller raconter au recteur de la région ce qu'il s'était passé. Ils partirent donc pour le village de Caltagar, accompagnés du seigneur Telon.

     En arrivant, ils rencontrèrent le recteur, et expliquèrent ce qui s'était passé. Des gardes supplémentaires furent envoyés pour protéger le village de Baléador, mais les aventuriers étaient quelque peu soupçonnés d'être responsables. Après tout, ils étaient arrivés en même temps que les problèmes. Ont les cru toutefois innocents, et alors que le groupe s'apprêtait à partir, ils virent Luminosa arriver en courrant et se jeter dans les bras du seigneur Tolen. Il s'agissait en effet de sa fiancée, qui s’inquiétait des nouvelles qu'elle avait reçu. Et bien que son portrait craché, elle était très différente de Luminosa par con comportement. Elle affichait ouvertement ses émotions, et semblait très inquiète. De plus, elle ne semblait pas reconnaître le groupe, et tout le monde ici l'appelait « mademoiselle Tealine ». Le groupe s'en allant, laissant le couple a ses retrouvailles, et parti à l'auberge pour se reposer. Mais dans la nuit, la milice vint les capturer pour les jeter en prison. Un nouveau village avait été attaqué, et tous les mages avaient été massacrés.

     Les aventuriers restèrent enfermés pendant plusieurs jours, sans que personne ne vienne les voir, jusqu'à ce que le recteur se déplace, accompagné d'un homme en robe rouge. Après plus amples explications, il apparu que les aventuriers n'étaient en fait pas responsables des attaques, mais plutôt qu'ils en étaient la solution. L'homme en robe rouge, l'archimage de la région, leur lut alors une ancienne prophétie :
« lorsque les temps seront au massacre, que toute magie sera vaine, un pirate, ou plutôt un simulacre, viendra pour se faire les poches pleines. Des guerriers sortiront de l'ombre, prêts à aider, bien qu'en sous-nombre. De leur choix dépendra le destin de cette terre, ainsi que de celui de leur ère. Eux seuls pourront luter à armes égales face à celui qui n'a pas de morale. »

     Ils furent emmenés dans le bâtiment central, qui ressemblait beaucoup aux ruines qu'ils avaient observé à Carlag, à leur époque. Ils trouvèrent encore « Tealine », et on leur demanda de sauver leur région du pirate qui les attaquait. Il devait forcément se cacher dans le manoir d'où ils venaient, puisque c'est le seul lien qu'ils avaient avec la brume. Tolen proposa de les accompagner, et Tealine voulu les rejoindre. Elle ne voulait pas laisser son fiancé parti seul, et était persuadée que ces compétences en tant qu’apprentie de l'archimage seraient utiles.

     Cependant, il était impossible de se tenir dans ce bâtiment sans remarquer l'énorme sphère lumineuse qui tournoyait lentement au centre. L'archimage expliqua qu'il s'agissait d'un sort de masse, construit par tous les mages de la région, pour développer le pays et le rendre plus fertile, mais qu'il était inutile contre un pirate qui avait décidé de semer le trouble dans la région. Après cette explication, il parti chercher un objet qu'il pensait être utile au groupe. Il revint avec un médaillon, ressemblant trait pour trait à celui que le groupe avait perdu quelques temps plus tôt. Il expliqua alors qu'il permettait de supprimer la magie autour de celui qui le porterait, rendant inutiles les sorts lancés sur le porteur ou l'un de ses compagnons.

     C'est ainsi que les aventuriers partirent en direction du manoir. En y entrant, ils furent accueillis par de nombreux hommes armés, qui les encerclèrent. Ils furent conduits dans le bureau du fond, où ils trouvèrent un homme à l'air strict, encadré par une garde personnelle. Le groupe reconnu d'ailleurs les trois hommes qui les avaient conduit jusqu'à la grotte : Taïrin, Luz et Porto. L'homme se présenta : Barthemilius, commanditaire de tous les hommes qui avaient mené les attaques sur la région. Il portait d'ailleurs a son cou le médaillon qui vous avait été subtilisé plus tôt... Il expliqua qu'il venait de la part d'un homme de son époque, que le groupe connaissait forcément. Il tendit un document, portant la signature, les armoiries et le sceau de la famille royale. Il expliqua alors qu'un mage de cette époque préparait un sort massif dont l'utilisation changerait totalement le cours du temps, bouleversant l'époque présente des aventuriers. Un sort destiné à détruire les pays voisins. Barthemilius demanda donc aux aventuriers de protéger leur époque, en l'aidant à combattre celui qui en serait responsable.

     Le groupe sut tout de suite de quel sort il s'agissait. Tealine elle même avait le visage blanc comme un linge. Après explication de ce qu'ils savaient, il fut décidé que les hommes de Barthemilius attaqueraient le village de Caltagar le soir même, pour créer une diversion qui permettrait aux aventuriers de détruire le sort. Et alors qu'ils retournaient vers le village, Tolen sorti son arme et s'attaqua au groupe. Mais il fut arrêté par Tealine, qui lui expliqua que même si les moyens utilisés par Barthemilius étaient innommables, l'objectif restait tout de même valable, et qu'il fallait éviter que son maître n'utilise toute cette énergie magique pour soumettre tous ces peuples à sa volonté. Tolen prit l'air abattu, mais se résigna.



     La diversion fonctionna très bien. Il ne restait plus personne dans le bâtiment lorsqu'ils y entrèrent. Tealine les averti toutefois : il y avait une sécurité magique sur le sort, qui avertirait l'archimage dés que quelqu'un y toucherait. Bien que le groupe avait quelques doutes sur la sincérité de Tealine sur l'utilisation du sort, ils la laissèrent faire, et se préparèrent au combat contre l'archimage.

     En effet, peu de temps après que Tealine ai commencé à modifier le sort, l'archimage arrive en trombe dans la pièce, accompagné de deux gardes. Voyant son élève essayer de détruire le sort, il demanda des explications. Le groupe expliqua qu'il savait que l'homme comptait utiliser le sort pour détruire les pays ennemis, ce qu'il ne réfuta même pas. En effet, la région était en guerre de longue date avec ses voisins, et la seule issue possible pour l'archimage était de les faire taire une bonne fois pour toute. Cela n'était pas acceptable pour les aventuriers, qui engagèrent le combat.


Après une lutte difficile, qui faillit coûter la vie à plusieurs membres du groupe, l'archimage fut vaincu. Il ne restait plus alors qu'à laisser Tealine finir son travail. Elle finit par s'arrêter, apportant de mauvaises nouvelles : l'énergie contenue dans la sphère ne pouvait pas juste être dissipée, ni même utilisée pour un autre but que celui principalement engagé. Toutefois, il était possible d'en changer la cible. Elle proposa alors aux aventuriers d'évacuer la population de sa région, pendant qu'elle resterait derrière pour faire exploser le sort sur la région. Bien sur, Tolen protesta, mais elle ne voulu rien entendre. Elle récupéra le médaillon du groupe, ainsi que celui de Barthemilius et celui que portait encore l'archimage, en espérant que leur pouvoir combiné lui permettrait de survivre à l'explosion. L'évacuation fut alors organisée. Le groupe resta en arrière, prêt à partir les derniers. Tolen resta avec eux, pour rester le plus longtemps possible avec sa bien aimée. Puis vint le temps où ils durent se dire au revoir. Il se séparèrent, et les aventuriers entrèrent dans le nuage. Ils marchèrent pendant longtemps, toujours sans aucun repère, et finirent par en sortir. Ils retrouvèrent cette salle poussiéreuse, ainsi que Barthemilius qui les attendait. Et à ses côtés se trouvait une femme, l'air inquiète, qui attendait. Tealine. Dés qu'elle vit son bien aimé, elle se jeta à son cou, et ils restèrent ainsi pendant de longues minutes.

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ça à cause d'un foutu pantalon !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout ça à cause d'un foutu pantalon !
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» Les petits gestes qui veulent tout dire
» Tout savoir sur la photo...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Glue :: Mystic Glue :: Jeu de rôle-
Sauter vers: