AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout ça à cause d'un foutu pantalon !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Jeu 1 Juin 2017 - 19:16

oui mais comme le dieu de l'eau corrompus tahitien a bouffé toute la souillure du lieux , c'est cool

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
oawx
Soldat du Rang
Soldat du Rang


Messages : 40
Date d'inscription : 19/12/2013

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 2 Juin 2017 - 18:02

désolée pour le retard du résumé ...

Résumé : « la chance pourrie »
 
Lendemain de la réunion, au petit déjeuné Cérul est en forme il m’envoie des piques donc c’est que tout va bien. Fresh a une tête de déterré, je ne sais pas si je peux dire qu’elle est pire que d’habitude. Et surtout j’ai enfin pu dormir depuis qu’on est arrivée ici. Slobodan envoi un garçon faire ses courses à la fin du petit déjeuné. Et Cérul va se changer car aller completement ensanglanté pour la réunion d’aujourd’hui n’est pas ce qu’il y a de mieux. Peu de temps avant de partir à la réunion Slobodan reçoit ses courses, enfin presque tous ce qu’il y a sur la liste. Il m’offre des roses et on mange les fraises ensemble. Qu’est-ce que je déteste ce coté-là !
Lorsqu’on arrive à la réunion Gillebo semble s’être lié d’amitié avec Galain. Seul mon ancien patron (et con) est assis à la grande table. Cérul va le voir et reste à côté de lui.
Parmi les nobles présents il y a Anrine, Alablor, Thulin, Lybox, Nabolis, Syberol, Valoth et ceux avec qui nous avions déjà parlé hier.
Une fois tout le monde assis on recommence les négociations, encore….
Puis Cerul et Gallain se chamaille. Histoire de continuer les négociations dans ce sens Slobodan refait le coup de la boussole et évidemment celle-ci désigne Cerul plutôt que la ville. Et comme on pouvait s’y attendre Gillebo le maître ultime de l’intelligence part au quart de tour et s’en va tuer Cerul. On arrive à les calmer. Et Slobodan demande une pause … comme si on avait que ça à faire, attendre !
 
Durant cette pause Cerul sort suivi de Guillebo. Je sens qu’ils vont bien s’entendre ses deux-là, comme un chat qui cours après une souris. Que c’est drôle à regarder ! Slobodan me demande d’aller voire l’intendant pour lui transmettre un message contenant un fait qu’il n’appréciera pas sur Cerul. Je le transmets car je suis tout à fait d’accord avec les arguments de Slobodan. Je donne le papier et recule de 3 pas car il a l’air très en colère. Il me dit de dire à Cérul qu’il ne veut pas le revoir et que s’il le revoit il le décapitera avec plaisir.
 
Après la pause l’homme encapuchonnée nommé red annonce que la princesse ne se sent pas les épaules de diriger mais veut rester en tant que conseillère. Il demande donc une monarchie constitutionnelle. Et la devinez : c’est le gros bordel.
Ils essayent de reprendre la discussion malgré ceux qui sont réfractaire et les autres qui ne sont ni pour ni contre … on va encore aller loin.
 
Et là, fresh se met à parler, il vient de péter une durite mais au moins ça a le mérite d’être clair : il annonce que la politique n’est pas son truc (ah bon ?) et qu’il faut se bouger le cul car la souillure ne va pas attendre qu’ils se mettent d’accord pour les tuer.
 
Alors Slobodan demande à faire un vote pour savoir qui s’engage dans la guerre et si la monarchie constitutionnelle mise en place. Cela prend environ une heure. Les décisions sont prises : tout part en guerre et la monarchie est voté. Mernol n’est pas content, il s’en va et quand il ouvre la porte d’entrée on entend les applaudissement d’une foule. ??????
Pour se faire bien voire de la population tout le monde monte à l’étage pour se faire applaudir. Je préfère rester dans mon coin et attendre que l’égo de ces politiques redescende un peu.
 
Afin d’être sur du vote de Mernol, je vais voire sa femme, accompagnée de Fresh. Arrivée sur place, et n’ayant aucun tact, j’annonce à Pixie que je suis au courant de son adultère et que pour le bien de son couple et du sang qui est important dans leur famille, il serait bien que ça reste entre nous. Je lui demande alors de faire en sorte que son mari garde toutes les décisions qu’il a prises aujourd’hui. Je ressors avec une menace de mort. Juste une de plus sur la longue liste.
 
On rentre pour le repas, Cerul fait son ado grognon. On mange des pâtes. Salazar nous manque … A la fin du repas Slobodan s’en va avec Fresh.
 
Le lendemain dernière réunion ou Gallain nous informe de ce qui nous attends : il y a deux types de zombies l’un plus intelligent que l’autre. Il y a beaucoup plus de troll et de gobelin dans les régions qui sont dû à toutes cette souillure. Gallain propose quelques jades pour se protéger de la souillure mais tout le monde n’en aura pas.
 
Pendant que Slobodan est encore sortie, une armoire a glace rentre dans la chambre et je me mets sur mes gardes même s’il fait parti des ailes doré. Il me demande pourquoi je veux entrer dans la famille. Je lui réponds que c’est pour avoir une famille. Il me rétorque que j’en ai déjà une en me montrant mon ventre. Je lui réponds que je souhaite que cette famille devienne officielle. Il me dit de le suivre. Etant en soirée je mets des vêtements pas trop provocants. Il m’m’emmène dans les bas-fonds de la ville un endroit vraiment pas fréquentable même de jour. Et là il me dit « survivez » et disparaît. La panique monte en moi. Je ne sais pas ce que je dois faire. Je marche et tourne dans une ruelle. Dans celle-ci des mecs font leur trafique. Et merde ils m’ont vu. La panique me fait fuir et j’arrive à les semer. Je me cache dans une rue vide et me met à réfléchir. Il me dit de survivre, qu’est-ce qu’il entend par la ?.... Je ne veux tuer personne et je n’ai autant de tact que Slobodan pour m’en sortir avec de belles phrases. De plus ma beauté va m’attirer des ennui …. Et si je me camouflais et sortais d’ici de manière logique ? A ce moment-là je me jette sur une poubelle et m’enduis de toutes cette crasse pour camoufler mon charme et avoir l’odeur du coin. Limite je veux me faire passer pour une personne qui vit dehors, car dans ma théorie ces personne-là ne se font pas emmerder les premiers. Une fois fini un sans-abri me dit que c’est son territoire et je lui réponds que je m’en vais. Il me laisse tranquille. Pour sortir de cet endroit sans me perdre je prends une rue arrivée au bout je tourne a gauche et arrivée de cette nouvelle rue je tourne à droite et ainsi de suite. A un moment je sens une main sur mon épaule, j’ai peur … qu’est ce qui va encore se passer ? dans quoi me suis-je fourrée ?
Ce n’est que l’autre armoire à glace de tout à l’heure. Il me dit que j’ai réussi. Ouffff. Il commence à partir et de dit de la suivre si je veux rentrer. Pas la peine de me le dire deux fois. Il frappe à la porte et Slobodan ouvre. Je n’arrive pas à suivre la conversation. Je me sens sale, et j’ai les nerfs en pelote. Je ne sais pas si j’arriverai à tenir sur mes jambes encore longtemps. Dans la cours arrière il installe un baquet pour que je puisse me laver. Même en me lavant je sais que je n’arriverai pas à enlever cette crasse. Je fais désormais partie de la famille et je me sentirais à jamais sale. Et pendant que je récupère mes nerfs dans le baquet Fresh passe et m’annonce que le chat récupérer quelques jours plus tôt s’est fait la malle. Mais qu’est-ce que j’en ai à foutre en ce moment de ce chat de merde ??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Ven 2 Juin 2017 - 21:52

...comment ça c'est la partie de Slo que tu détestes ? Slo est juste gentil et attentionné... Et un poil intéressé aussi XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 15:30

pour info voici ce que je peux vous proposer http://www.legrog.org/jeux/urban-shadows

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
oawx
Soldat du Rang
Soldat du Rang


Messages : 40
Date d'inscription : 19/12/2013

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 15:40

ça me va ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 15:43

Je prends XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 17:44

voila les 4 cours et les personnages possibles.

un seul personnage disponible par table.

nocturne (vampires,  loup-garous), éveillé(sorciers, oracles), les indomptés (fées, ), les mortels (initié, chasseur )

premier déclaré, premier servi!

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 17:52

Mortel chasseur XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 17:54

ok

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
oawx
Soldat du Rang
Soldat du Rang


Messages : 40
Date d'inscription : 19/12/2013

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 18:34

pour morgane c'est indomptable fées et pour moi c'est eveillée oracle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 19:32

je sens que l'on va tous encore une fois bien s'entendre XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 22:34

1 personnage par table ? Tu ne voulais pas dire par cours ou par archétype ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Sam 3 Juin 2017 - 23:59

dans le jeu tu es "Le Chasseur" il n'y en a pas d'autre jouable par un autre joueur.
tu es connus et reconnus pour etre le chasseur.
il ne peut y avoir deux chasseurs PJ dans la partie en même temps.
tu es loin d'être une merde mais tu es loin d'être en haut de la chaine alimentaire.
et même si tu es la plupart du temps à contre sens du reste du monde magique, tu es tres loin d'être assez puissant pour espérer survivre sans le système des faveur.
tu n'es pas le seigneur de ta cour.

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Dim 4 Juin 2017 - 9:33

pour ceux que ça intéresse et qui ont déja choisis leur personnage j'envoie en message privé le lien de téléchargement vers le jeux en version redux.
vous pourrez regarder votre feuille de personnage,  celle des autres personnages et les regles

vous pouvez compléter votre feuille si vous le désirer , mais ne faites pas les questions et les faveurs.

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Frhejal
Bleusaille
Bleusaille


Messages : 18
Date d'inscription : 01/04/2017

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Mar 6 Juin 2017 - 23:33

Ça m’intéresse, mais je nais pas encore choisi de perso !

And now, for something completely different... Le résumé de la semaine dernière ! Wouhou !

C'est dans le Sud qu'on dit "Aloha".

-Tiens, Frhej, je pense que ça va t’être utile.
Elsa m’offre une espèce de boule anti-stress à malaxer. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours l’impression qu’elle prononce mon nom « Fraîche ». Slobodan aussi. En fait je crois que tout le monde m’appelle Fraîche. Soupir.
Nous retrouvons Erika et Eléphir, qui a perdu un œil suite à ses actions téméraires (son escouade est celle qui a le plus souffert de la guerre…)

Se son coté, Cérul commence à parler d’un dieu de l’eau, Aloha. Jamais entendu parlé. De toute façon, moi, les divinités…

Nous arrivons au Village de Barabas, qui  est devenu le camp de base de la lutte contre la souillure. Les blessés et les souillés de retour du front s’y amassent.
Cérul file immédiatement vers la zone « hôpital », et entreprend de soigner des blessés, il en profite pour faire la publicité de son dieu aquatique.

Nous apprenons bientôt qu’une double naissance a eu lieu à la maison royale : deux jumeaux, un garçon et une fille, nommés  Morgan et Velaxi. De quoi remonter un peu le moral des troupes ?

Slobo et Elsa vont dîner avec Barabas. Je suis bien content de ne pas être convié !
Lorsqu’ils reviennent, ils sont porteur d’une autre nouvelle : leur mariage sera célébré dans deux jours. Elsa a choisi Eléphir comme témoin quant à Slobodan… Il m’emmène à part, pour m’annoncer, tout sourire, que je serai son témoin. J’ai les dents qui grincent, mais je réalise vite que mon rôle sera juste d’être debout à coté de lui pendant la cérémonie. Ça ne change rien par rapport à d’habitude, à part que je porterai une bague sur un petit coussin.
Au passage, Slobodan me dit avoir parlé de moi à Barabas, notamment de ma prise de parole lors de la réunion. Il me recommande de commencer à penser à une éventuelle demande de promotion ou de récompense. Je suis complètement pris au dépourvu. En ce qui me concerne, je n’ai pas l’impression d’avoir fait grand-chose : cette bande de politicards avait juste besoin qu’on leur rappelle qu’ils ne sont pas plus résistants à la souillure que le reste de la population. Comment voulez-vous que le monde aille bien avec une pareille bande d’égoïstes à sa tête ?
Je me rassure en disant que le peuple aura bientôt voix au chapitre… Même si, au vu de la nouvelle popularité de Slobodan, j’ai peur que la populace ne choisisse le premier beau parleur venu…
Une idée germe dans le fin fond de mon crâne.

Le jour du mariage arrive.  Slobodan a embauché trois barde pour « écrire la légende ».
Bien qu’ayant lieu dans un climat de guerre, le mariage est une réussite. Slobo a vraiment le truc pour manipuler l’humeur des foules, le mariage est un excellent moyen de booster encore le moral des troupes.
Lorsque la mariée fait son entrée, toute l’assistance a le souffle coupé.
Elle porte une petite robe d’été vert pomme, avec un léger décolleté. La robe est serrée sous la poitrine, évasée mais tout de même fendue. Collection Printemps-été de chez Galadior.  Je me trouve moi-même fortement incommodé par cet étalage de beauté elfique, et j’ai toute les peines du monde à contenir les manifestations physique de cet émoustillement…
Après un court discours de Barabas, les mariés échangent leurs vœux. Cérul se lève alors au milieu de la foule, et lance une espèce de boule d’eau  d’artifice, qui marque le début des festivités. Esbroufe.

Pendant la fête, Barabas me prend à part pour évoquer mon avenir. Il semblerai que mon intervention lors des disputes à la réunion ait plu. L’idée qui trotte dans ma tête prend forme : et si je représentait la Famille au sénat ?
Barabas observe que le monde des politiciens est certainement très en deçà de mon standing, question « honneur ». Oui, c’est vrai. Raison de plus ?
Le reste de la soirée se passe normalement. La nuit de noce me laisse un mauvais souvenir, puisque Slobo me charge de monter la garde devant la porte de la chambre nuptiale. Je me concentre sur la boule anti-stress en essayant de ne surtout pas pensé à ce qui peut se passer derrière moi..

Le lendemain a lieu la réunion au sommet pour préparer l’offensive de la dernière chance.
Sont présents , entre autres :  Guillebo et le père Marcus, de l’arbre de la tranquilité
Gallein et le St père de la Pierre Céleste, Barabas et tout les nobliots et généraux d’armée. Ç en fait du beau monde.

L’exposé de Pere marcus concernant le Cadi peut, selon moi, être résumé comme suit :
-Le coeur ne peux survivre que si il passe un peu de temps dans un corps humain de temps en temps.     La vicitme deviens ensuite une goule…
-Le cadi contrôle les créatures, ce qui explique leur coordination de groupe anormale
-Tout homme mort passe à l’ennemi : la strategie ne peut bien sur pas être un guerre d’usure...
-La seule façon pour tuer les zombies est de leur découper le crâne...
L’exposé se conclu par une distribution de doigts de jades. Il n’y en a pas assez pour tout le monde : beaucoup de pierres ont été utilisées pour contenir la souillure à moins de 2 jours autour de Kapani. Nous sommes chanceux d’y avoir droit, contrairement aux péons de l’infanterie...

Viens mon tour de faire mon exposé sur la ville, en temps que seul gugus à en être originaire. En broyant la boule antistress, je dévoile tout ce que je sais sur la configuration des rues, les tunnels d’accès, le château du nobliot.
Le plan (parce qu’on a un plan!) : on va créer un groupe d’élite pour s’infiltrer par un tunnel, pendant que le gros des troupe détournera l’attention en attaquant les fortifications de front.
Biensûr, le guide du groupe d’assaut, c’est bibi. En première ligne pour libérer ma ville, youhou ! Je suis peut-être parti la queue entre les jambes mais je reviens en tête de file !
Le reste du groupe est composé du groupe habituel (ou ce qu’il en reste : Elsa, Cérul, Slobo et moi),  auxquels s’ajoutent Erica, Eléphir et Gallein (un peu forcé par le St Père).

C’est parti !

La pierre celeste envoie des éclaireurs, et l’armée se met en marche vers la ville souillée. Ils ont fière allure, ces soldats, motivés par les récentes festivités, la nouvelle démocratie promise et la naissance des jumeaux royaux ! Et nous les menons, héros du peuple, fiers et droits dans nos bottes… En tout cas c’est ce que chanterons probablement les deux bardes qui nous suivent, embauchés par Slobodan.


Nous arrivons à la zone souillée, Slobo émet un discours d’encouragement qui débute par  « bienvenu sur nos terre », de quoi froisser un peu certains
La moitié seulement des éclaireurs reviennent : les fortifications de la ville ont changé, des pics sortent de terre (pour empêcher une charge?)
Un seul des deux bardes poursuit la route avec nous. Courageux de sa part.
Alors que nous passons à coté d’un étang, Cérul s’approche de l’eau noire et la « nettoie » en laçant un  théâtral « Voyez ce que mon dieu a à offrir ». Du coin de l’œil je vois le barde prendre des notes fébrilement. Franchement, ce Cérul, il est pas naturel.
Quelques escarmouches, ont lieu avec des petits groupes de zombies ou autres,  mais globalement l’ennemi semble fuir devant nous. Nous n’arriverons pas par surprise.

Lors du dernier campement avant l’attaque, je vais voir le barde dans l’espoir d’obtenir quelques nouvelles sur l’état d’esprit de la population, en particulier vis-à-vis de Slobodan, du futur sénat…
Je n’apprend pas grand-chose : le barde affirme que son seul but est de conter notre histoire. Il semble un peu inconscient, est à deux doigt de cueillir des fleurs complètement souillées et immondes, tout en louant leur beauté ! Il prétend être protégé par une pierre de jade. Je me rend compte que la dite pierre est une imitation., il me dit que c’est Cérul qui lui l’a offerte. Ce célérat !
Je fonce voir Cérul, avec le barde sur mes talons. Cérul admet sans aucune honte avoir donnée la pierre au barde. Il me dit que c’est Slobo qui lui l’a offert.
Cela veut dire que Slobodan voulait protéger Cérul : une vraie pierre brillerai de mille feux sur lui, une fausse pierre permet de cacher le fait qu’il est souillé, lui épargnant peut-être la rage de gens comme Guilebot…
Donc en passant sa pierre au barde, non seulement Cérul se moque de la couverture que lui offre Slobo, mais en plus il met en danger le barde qui se croit hors de porté de la souillure ambiante…  Excédé, je fais passer mon propre doigt de jade à proximité de Cérul. Cela ne dure qu’une demi-seconde, mais le barde a le temps d’apercevoir  la lueur de la pierre.  Il se remet immédiatement à griffonner dans son calepin. On verra ce que l’histoire retiendra de la générosité du dieu de l’eau…
Je m’éloigne, en maugréant intérieurement… Ça manque encore d’honneur tout ça.


Les choses sérieuses commencent. Nous arrivons face à la ville.
En arrivant en vue des nouvelles fortification, notre groupe d’infiltration commence à se séparer de la force principale. Au cœur de l’armée, des mages concentrent leurs forces pour envoyer une énorme boule de feu sur la muraille. Celle-ci est éventrée, et les bourrins de l’arbre de la tranquillité chargent. Des pics de terre jaillissent du sol et embrochent une grande partie des paladins.  L’armée ennemie se déverse par la brèche. Une minuscule silhouette jaillit également et se jette dans la cohue, en s’attaquant à nos troupes. Eléphir pousse un cri et nous abandonne pour foncer vers sa naine de mère… Ou plutôt sa zombie de mère. Super, déjà un membre de notre escouade en moins.  Mais au moins, la diversion a l’air de marcher. Nous nous éloignons de la bataille, et arrivons au pied de la muraille.

Gallein défonce le mur à coup de poings lumineux. Nous entrons dans le tunnel, Gallein en tête, moi en second pour nous guider, puis le reste de la troupe… Dont le barde, qui se tient beaucoup plus proche de nous qu’avant...
Le tunnel est effondré avant la fin, nous débouchons donc en pleine rue, à une 20aine de minutes du château au pas de course ... Tout le monde se déplace assez vite, sauf Slobo qui traîne un peu…
Pas question de rester à découvert, j’entraîne tout le monde dans une maison, je sais qu’il est possible de passer par les toits.
Juste avant d’entrer, Slobo aperçoit une horde au bout de la rue. Nous montons à l’échelle, et jetons l’échelle derrière nous. Mais les zombies sont adeptes de gym et commence à se monter sur les épaules les uns des autres. La course à travers les greniers continue, jusqu’à ce que nous arrivions sur les toits. Il faut à présent redescendre, nous sommes tout près du château. Gallein nous couvre pendant que nous descendons à la corde. D’abord Erika, puis Elsa, Slobo (qui traîne toujours) , le barde se précipite et en vient à lâcher la corde, mais Erika le rattrape. Je m’engage ensuite, pendant que Gallein tranche du zombie avec une évidente joie de vivre. Il ne nous suivra pas…

En approchant du château, rien en vue. Seule une silhouette nous toise depuis un balcon, avant de disparaître. L’embout de son  bâton brille d’une lueur malsaine. La porte du château est grande ouverte.

Nous arrivons dans grande salle, à une trentaine de mètre de nous une silhouette encapuchonnée est  assise sur un trône.
La silhouette se lève et répond à une question de Cérule que je n’ai pas entendue.
«… Pour mieux terminer ce que nous avons commencé »
Slobo tente de faucher la silhouette, faucher, sans succès. Je décoche une flèche, qui se plante dans la lanterne avec un bruit de fissure, mais sans plus d’effet. La flèche retombe.
Cérul s’entaille alors une veine : un guerrier mort-vivant surgit. Si ça ça ne fait pas nécromant… Je le redit, il est pas naturel ce mec ! Et en face, l’encapuchonné fait de même : un démon jaillit à son tour. Je suis trop impressionné par ces histoire d’oni/Morts-vivant pour voir ce que  font Elsa et Erika, mais il semble que leurs tentative ne soient pas non plus couronnées de succès.
À nouveau Slobo tente un renversement, et cette fois il met Mr capuche à terre. Je vise alors le bâton, me concentre à fond… Et cette fois ma flèche s’immobilise avant même de toucher la vitre. À son tour, Cérul attaque, et enfonce son katana dans la lanterne. Celle-ci explose, faisant jaillir un gouffre de souillure.
 À mon doigt, la pierre de Jade explose à son tour. Celles de mes compagnons également. Alors qu’une langue de souillure me touche, je sens comme un gros frisson immonde me parcourir.
L’encapuchonné se tient le cœur en  semblant hurler, mais aucun son ne s’échappe, tandis que l’oni deviens fou et se met à tout casser.
Nous commençons tous à fuir, sauf… Cérul, qui s’avance au dessus de la souillure, et commence à littéralement à l’aspirer. Non mais sérieux ?
Slobo lui balance une flasque de poison. Le poison est absorbé, l’entité qui possède Cérul rit, et le poison ressort. L’oni semble se calmer. Cérul se met à saigner, autour de lui, ce qui ressemble à une brume d’eau qui se matérialise se met à noircir. Je savais bien qu’il était pas net son dieu.

Alors que toute la souillure du lieu est entièrement aspirée, Cérule/Aloha se tourne vers les hordes de zombies et de goules. L’oni fuit sur le champ de bataille, où les camarades morts se relèvent.

 « Venez , mon armée ! J’installe mon Dieu dans le Sud. »

Il nous remercie, et nous invite à le rejoindre. Perso, j’ai pas trop envie.
Cérulaloha prends alors la tête de l’armée des morts, qui se met en marche vers le Sud.

Je broie la boule anti-stress. Au moins, il faut voir le bon coté, ma ville est libérée de la souillure…
Faut positiver dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandarcher
Combattant aguerri
Combattant aguerri
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 28/09/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Nom :: Ethen
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEtranquille
POUVOIRde l'amitié (help!)
HABILETEoui

Endurance:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Jeu 8 Juin 2017 - 17:52

Euh question peut-être un peu con mais...on crée un nouveau sujet ou on reste sur celui-ci pour urban shadows?

_________________
Si les duels de sorciers sont basés sur la rapidité de prononciation des sorts, est-ce que les rappeurs sont l'équivalent du SWAT? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psellos
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Messages : 863
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 81
Localisation : DTC et au delà !!!!!!!!!!!

Feuille de personnage
Nom :: Si
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEje préfère la ruse!
POUVOIRdu crane ancestral!
HABILETELEPHONIQUE

Endurance:
6/9  (6/9)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Jeu 8 Juin 2017 - 18:38

alors pas encore au fait de tout vos pseudo
comme dit hier nouveau sujet

_________________
les hommes naissent libres et égaux, mais les meilleurs deviennent rôlistes!

"J' m'en bats les couilles , je vais couper du bois!"
                                                      Charles Ingalls

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.over-blog.com/
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 21 Aoû 2017 - 10:55

Nous avons trouvé le repère du culte d'aloha !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Jeu 21 Sep 2017 - 12:47

Coucou les gens, qui dit nouvelle aventure, dit nouveau perso. Alors, je vais faire un petit résumé de la situation ici (je vais modifier un ou deux trucs, rien de bien vitale, pour que cela reste cohérent, je n’avais pas pris en compte que le jet de dé pouvait influencer la trame temporelle, honte sur moi).
 
L’invasion fut brutale, à ce niveau là, il n’est même pas permit de parler de combat, l’armée s’est faite écrasée, et les forces, qui avaient été envoyé pour défendre les terres de votre contrée, tombées au combat, ce sont relevées pour au service de l’ennemie. Magie noire, corps impure, terre souillée… Le passage de cette force armée a laissé une marque indélébile au sein de votre royaume. Une traînée de terre incultivable, un nombre de village détruit ou mort par la main de cette vague inhumaine…Les retombés sont catastrophiques. Cela fait maintenant un an que ces monstres sont passés, et le royaume commence tout juste à se réorganiser. Les réfugiés ne cessent de circuler entre les différents villages de secours. Enfin, « village », c’est un doux nom pour souvent de nombreux bidonvilles ou seule la loi du plus fort règne. Et malheureusement, cela ne suffit parfois pas… Après son passage, l’armée a réveillé pas mal de saloperies qui dormaient : gobelin, fantôme, monstre… Très peu d’endroit sont sur maintenant, et certainement pas ces « villages de secours ».
 
C’est dans un des convois acheminant des réfugiés que vous vous êtes rencontrés. Vous appréciez-vous, allez-vous réussir à marcher ensemble ? Autant de question auxquels vous répondrez la semaine prochaine. En attendant, n’hésitez pas à mettre la description de votre personnage en-dessous. Vous pouvez même joindre une photo si vous le voulez.Je considère que ce que vous mettrez ici sera ce que vous révèlerez aux autres durant le voyage. Donc si vous désirez que certaines choses restent secrètes, ne les mettez pas Wink.
 
Les anciens, je vous fais confiance pour transmettre le lien du forum aux nouveaux XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 25 Sep 2017 - 0:58

     Jeune fille noble d'origine, je me suis retrouvée jetée à la rue par cette armée des ténèbres... j'avais emporté avec moi quelques biens précieux auxquels je tenais, mais me suis faite dépouiller par des escrocs et des menteurs qui promettaient de m'aider... il ne me reste pratiquement rien de ce que j'avais, seulement ma flûte, le pendentif de ma mère et ma robe du dimanche... je ne la porte jamais, hors de question de la salir dans un endroit pareil... je me retrouve donc à marcher en vêtements de domestiques... mes parents m'ont forcé à les prendre avant de fuir. Mes parents... je n'ai aucune idée d'où ils peuvent être. Quand l'attaque a commencé, la panique a éclaté. Tout le monde a couru partout, partant le plus loin possible de l'Armée Noire comme je l'appelle. La foule était tellement dense que je n'ai pas pu rester avec mes parents, je me souviens encore de leurs mains tendues entre les corps qui se bousculaient. J'ai voulu les rejoindre, mais le flot était trop fort, et je me suis fait emporté... j'avais tellement peur, je pleurais sans m'arrêter, je les cherchais partout... mais ils n'étaient pas là. Des gens ont proposé de m'aider à les trouver, mais ils m'ont forcé à leur donner mon argent et mes souvenirs de chez moi. J'ai seulement pu cacher ma flûte sous un manteau d'ombre pour ne pas qu'ils la trouve, et mon pendentif dans mes vêtements. Ils n'étaient apparemment pas assez mauvais pour regarder dessous. Ils ont trouvé ma robe dans mon sac, et l'ont jeté par terre, comme un vieux morceau de tissus... j'ai passé un temps considérable à la nettoyer, et ai réussi... plus ou moins. Il reste une tache entre deux plis. Ma gouvernante saurait probablement la nettoyer, mais pas moi. J'ai réussi à la cacher quand même, en la repliant et en mettant un point de couture. Elle est presque aussi jolie qu'avant. Si ma robe était le seul problème, mais l'hygiène est devenue pour moi un doux rêve. Je me lave quand je le peux, dans des endroits plus ou moins propres, et débarrassés de cette magie immonde. J'ai l'impression qu'une deuxième couche de peau m'a poussé, faite de sueur et de crasse. L'eau propre est devenue rare, et il est très mal vu de l'utiliser pour autre chose que boire. Je ne peux donc me laver que rarement, à l’abri des regards, et sans trop en faire. Mes cheveux sont devenus sales et ternes, et mes parents seraient effondrés de me voir dans cet état.

     J'ai essayé de faire valoir mon nom, en ayant rencontré un groupe de gardes. Ils m'ont pratiquement ris au nez, en me disant que je devais être le centième gamin à plaider être noble.J'ai voulu leur donner une preuve, avec mon pendentif, mais cela n'a eu aucun effet. Ils ont voulu me le prendre d'abord, mais je m'y suis tellement accroché qu'ils l'ont laissé. J'ai commencé à voyager avec des gens, toujours différents... j'ai appris à me méfier. Je garde toujours mon pendentif et ma flûte à l'abri des regards, je me suis renfermée. J'ai fini par me retrouver dans un convoi, se dirigeant vers une zone « sûre ». Je n'en crois rien. Je ne crois plus en rien. Mes parents ont disparus, mon nom n'existe plus, et j'ai l'impression que le monde entier veut ma chute. Des gamins chahutent dans le convoi. J'ai réussi à me glisser dans un chariot sans me faire voir, entre deux piles de je ne sais quoi, et je m'y suis roulée en boule. J'ai envie de dormir. Peut être que quand je me réveillerais, je me rendrais compte que tout n'était qu'un horrible cauchemar ? C'est ce pour quoi je prie depuis un an maintenant...


Une enfance dorée



Une vie brisée (je n'ai que 12 ans mais c'est compliqué de trouver une photo d'une jeune fille de 12 ans comme ça)

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyros
Her Präsident
Her Präsident
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 24
Localisation : Babylone, -400 avant JCVD

Feuille de personnage
Nom :: Élise
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE5
POUVOIR8
HABILETE7

Endurance:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 25 Sep 2017 - 1:01

et je pose ça là aussi :

Ordre des résumés :

1) Sandra
2) Charles/Martin/François/Yannick/désoléj'aioubliétonprénom
3) Charles/Martin/François/Yannick/désoléj'aioubliétonprénom
4) Charles/Martin/François/Yannick/désoléj'aioubliétonprénom
5) Charles/Martin/François/Yannick/désoléj'aioubliétonprénom
6) Charles/Martin/François/Yannick/désoléj'aioubliétonprénom

_________________
Comme le disais le philosophe, si tu trouve le labeur pénible, n'oublie pas que même le grand chêne a un jour été un gland, comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weiss
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 23
Localisation : Mordor

Feuille de personnage
Nom :: Paul Ochon
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEc'est mon pouvoir
POUVOIRc'est mon habileté
HABILETEc'est ma force

Endurance:
68/69  (68/69)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 25 Sep 2017 - 13:22

LeGland. Bandalf LeGland.
âge : 14 ans
taille : 1m50
corpulence : pas obèse, pas anorexique non plus, plutôt athlétique
Situation : pauvre à la base, pauvre aujourd'hui


J'ai grandi à la ferme, aidant tant bien que mal à gagner le maigre pain qui faisait vivre ma petite famille : mes parents , ma petite sœur et moi. La vie était assez oppressante, notre pauvreté n'aidait en rien.
Un jour, en rentrant d'une dure journée de bucheronnage, je vis la ferme en feu. Des pillards étaient passés et avaient attaché mes parents et ma sœur sur le toit. Je courus aussi vite que possible mais pas assez vraisemblablement. Mes parents me conjurèrent de sauver ma sœur et de les abandonner... Ce que je fis, plein de remords, de tristesse et d'un fort sentiment d'impuissance. J'entrepris de m'aguerrir. Je reçus l'enseignement de l'école Hiruma afin de pouvoir venir en aide aux innocents. Je vagabondais à travers la région, revenant vers ma sœur, que j'avais pris soin d'abriter à l'écart de gens malsains, subvenant à nos besoins en volant et aidant d'honnêtes personnes. Je découvris que la violence était partout et prenait bien des formes, mais il y a de la bonté et de la joie dans ce monde. Je décidai de défendre ces valeurs coûte que coûte. Cette obstination me mena à transpercer la gorge d'un mage de feu, assez proprement pour le laisser réaliser sa mort. Je pus sauver les personnes que ce pyromancien fou essayait d'abuser. Ce que ses acolytes ne me pardonnèrent pas malheureusement. Je fus traquer longtemps, très longtemps, jusqu'à ce qu'une certaine armée de morts écrasa mes poursuivants. Je n'eut pas le temps de me réjouir. L'armée avait tout détruit sur son passage, et elle venait de l'endroit ou ma sœur était abritée. On ne me laissa pas le temps d'approcher et voir ce qu'il était advenu d'elle. On me fit monter dans un chariot en urgence, la zone étant devenue trop corrompu pour y vivre.

En l'état, je suis bouleversé par ma nouvelle perte, et confronter à nouveau à ma propre impuissance. Je suis assez méfiant, mais je n'hésite à aider les personnes dans le besoin, les protégeant contre ceux qui profitent de leur pouvoir. J'en ai personnellement rien à faire des nobles qui pensent qu'on devrait les aider plus que les autres parce qu’ils sont nobles.

Imaginez qqch comme ça mais en plus blond, les cheveux un peu plus longs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
404 No Name Found
Recrue


Messages : 3
Date d'inscription : 25/09/2017
Age : 20
Localisation : quelque part sur la planète Terre

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Lun 25 Sep 2017 - 19:11

Mon nom est Queelag d'Izalith. J'ai grandi dans une famille ni tout a fait noble mais pas pauvre pour autant. Dès l'âge de 6ans je me suis découvert des pouvoirs dont personne ne comprennait l'origine ou la nature mais cela ne m'empêchait pas pour autant de jouer avec mes petits camarades jusqu'à "L'Accident".

Un jour comme un autre où j'étais parti jouer avec mes amis, je ne sais plus trop pourquoi ni comment, mais une bagarre commença entre plusieurs d'entre nous pour rapidement tourner a un affrontement général. Ce qui devait arriver arriva : je reçu un coup plutôt violent. Frustré, honteux mais surtout triste de voir comment nos jeux avaient tourné, quelque chose explosa aussi bien en moi qu'autour de moi... Sept de mes camardes perdirent la vie, cet accident me traumatisa tellement que je me promit de ne plus jamais blesser un être vivant. Face à une puissance qu'ils ne comprenaient pas, le conseil du village me condamna au bûcher pour avoir, selon leurs dires, pactisé avec des forces démoniaques. Je ne dois ma survie qu'à un mage de passage dans le village qui réussi a convaincre les anciens de me confier à lui pour qu'il m'apprenne a dompter mon pouvoir, mais je fus, pour la bonne forme, banni a vie du village.

Le temps a passé depuis : j'ai aujourd'hui 15ans, mon apprentissage (du moins la base) est fini depuis presque 3ans et... une armée maléfique a ravagée la moitié de ce pays... mon village natal inclus. Je me suis donc retrouvé dans un village épargné (pour le moment) par la corruption et j'ai donc décider de me rendre utile en soignant les malades et les blessés du mieux que je peux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust72
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Mar 26 Sep 2017 - 11:05

ça prend une jolie forme tout ça, plus que 3 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannot
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 22/09/2016

MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   Mar 26 Sep 2017 - 17:18

Ruben Aaro - Apprenti Exorciste

Apparence :

Ruben a 14 ans. C'est un garçon svelte et de taille moyenne (1m50) à la peau claire. Ses cheveux sont noirs et ondulés, ses yeux sont bleu ciel. Par dessus une légère armure de cuir, il porte la tenue de son ordre avec fierté ; c'est un manteau sombre, pour l'instant trop grand. Ruben a dû y faire des ourlets ; ces derniers cachent notamment une partie du symbole de l'Ordre, situé dans le bas du vêtement. À ses avant-bras, on voit ses gantelets de combat en cuir sombre. À sa hanche, un sac à bandoulière est visible. Enfin, il porte un pantalon de toile claire et des bottes de cuir. Au début de l'aventure, les vêtements sont rapiécés par endroit, sales et boueux ; ce qui cache entièrement le symbole.

Le symbole de l'Ordre :



Contre quelques vivres, le caravanier me laisse monter dans son chariot. Tandis que ce dernier reprend sa route en grinçant, je m'assoit au milieu d'hommes et de femmes encrassés dans leurs haillons. En baissant les yeux, je vois que leur tenues n'ont rien à envier à la mienne, malmenée par des jours de fuite sur les routes. Tous ont le regard vide, l'air hagard et perdu.

J'ai vu la même chose qu'eux. Je sais que je ne peux pas les aider, et mon cœur se serre.

Le silence règne, mais j'entend des chuchotements dans un coin du chariot. D'autres enfants s'y sont serrés et conversent à voix basse. Certains ont l'air d'avoir mon âge ; d'autres semblent légèrement plus jeunes. Mal à l'aise aux milieu des adultes, je me joint à eux. Ils ne savent pas quand nous arriverons. Pour passer le temps, ils se racontent d'où ils viennent et comment ils sont arrivés là. Une fois leurs récits terminés, les regards se tournent vers moi et je comprend que je dois à mon tour me confier. Ne sachant par où commencer, je m'accorde un instant de réflexion.

Puis je me lance.

Je leur demande si ils ont déjà entendu parler de l'Ordre de la Première Pierre. Ils se regardent entre eux, et secouent la tête en signe de négation. Je sens que je rougis. Je leur explique que l'Ordre, pas encore très répandu sur le continent, forme des gens appelés Exorcistes dans le but de protéger le monde et les humains des entités surnaturelles. 

Les autres enfants ont l'air perplexes. Le plus jeune d'entre eux me demande pourquoi les Exorcistes n'ont pas protégé les gens de l'invasion. Je sens le sang refluer de mon visage. J'ouvre la bouche. J'essaye de répondre ; une fois, puis deux. Ma gorge se serre, les larmes remplissent mes yeux. Enfin, j'arrive à bégayer  que les Exorcistes ont été pris au dépourvu.

Une demi-vérité.

Je me tais et baisse les yeux. J'essaie de focaliser mon attention sur l'harmonica, vieux et tordu, que j'ai troqué avec un caravanier. Je souffle dedans et produit une note affreusement dissonante. Je range en hâte l'instrument et laisse le temps passer. Mes pensées dérivent ; puis dans un éclair de lucidité, je me souviens de ce que je cherche. Brisant le silence, je demande aux autres s'ils ont déjà entendu parler d'une montagne sur la mer. J'ai à nouveau droit à des regards perplexes. Par la suite, je ne reprend plus la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'un foutu pantalon !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ça à cause d'un foutu pantalon !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout ça à cause d'un foutu pantalon !
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» Les petits gestes qui veulent tout dire
» Tout savoir sur la photo...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Glue :: Mystic Glue :: Jeu de rôle-
Sauter vers: