AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cthulhu - Un air de déjà-vu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Cthulhu - Un air de déjà-vu...   Ven 12 Jan 2018 - 8:52

Bienvenue, bienvenue !

Ici, les passagers du vol 714 d'Oceanic Ailrlines, piloté par le commandant de bord Reichelt (un nom absolument pas prédéstiné à la catastrophe, donc), vont pouvoir narrer leurs pittoresques (més)aventures dans le passé sombre et lointain de 1976... à moins que ce ne soit une autre date, en fait.

Ici, mes chers victimes joueurs sont également invités à poster tout ce qui leur semble important par rapport au sujet : absences et retards éventuels (et ça m'inclut moi aussi), commentaires désopilants, etc...

N'hésitez pas non plus à refaire une rapide présentation de vos persos, assortis d'un visuel.

PS : suite à une lamentable trahison de la part de l'informatique, je ne suis pas le premier MJ à poster son sujet de la rentrée (ô rage, ô désespoir...)
N'empêche que le bouton ''nouveau'' pour créer un sujet n'apparaissait pas hier. Les mystères des Grands Anciens échappent à toute logique humaine.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "Juste un banal massage cardiaque, et tout le monde s'en tire."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calamity
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 44
Localisation : le mans

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cthulhu - Un air de déjà-vu...   Ven 12 Jan 2018 - 19:56

je suis Aloïcius Mamford Pride, un bel homme de 35 ans fier de sa peau d'ébène. Né à Providence mon destin était tout tracé. Tout juste agé de 16 ans je quittai l'école, et les seules études que j'ai mené à l'université de 'lache moi les bask'" c'est l'étude de la poulette et la pharmacie de proximité. Ce que tu cherches: ça coute 100$ de plus. 
enfin le mois d'aout, et cette année je prend des vacances à paris. 
Depuis la fin de la guerre du Viet Nam les affaires marchent bien. Ils reviennent tous déglingué par la guerre, avec des soldes et des pensions à dépenser. Je leur vends du rêve et de l'oubli enfin c'est les gagneuses qui travaillent, moi j'encaisse. Suis facile à trouvé, je fais la fin des bureaux à central station, y a un paquet de type qui met nez dans la poudre de nos jour et l'herbe j'en vend 2 fois plus que Marlboro. Après ça je rentre au quartier, sur Washington boulevard et je fini la soirée pénard dans ma tire, une Cadillac 1968 que j'ai acheté avec ma solde après 2 ans de service. j'avais pas voulu mais je voulais vraiment pas aller en prison et le juge ne faisait que dire ça: prison ou Viet Nam, et moi j'ai choisi le tourisme.
bref en ce moi d'aout de décolle de l'aéroport de Boston. Y avait plus de place sur la Panam alors j'ai prit un billet sur Océanic airline, le vol 714 de 14h30.
vraiment c'est la classe un aéroport, au duty free j'ai acheté des clopes parce que je sais pas si en France il y en aura. Dans le hall il y avait un type hyper stressé, j'avais jamais vu ça. j'ai essayé de faire connaissance, de lui vendre un peu de bonheur Colombien mais le type était à moitié con, un blanc, et en plus il me conseille de prendre un autre avion. Il disait tout le temps qu'il était trop tard, qu'il n'y avait plus de temps à perdre; et comme s'il avait vu le diable il s'enfui aux toilettes. Le seul truc que j'ai compris c'est qu'il veut aller quelque part, il m'a montré des chiffres de coordonnée. je le sais parce que j'en ai vu à Da Nang mais ses chiffre à lui je ne sais pas ou ca se trouve. Il ferai mieux d'acheter une carte.
Vas y bouffon, moi je le prend l'avion et dans 6 heures: à moi les petites françaises. 
au décollage c'est bon, il était là je vais réessayer de lui fourguer un peu de rêve. Le gars est complètement allumer, il est bloqué dans son délire. et voilà qu'il se lève et va vers la cabine des pilotes. il avait bien caché son jeu, en fait c'est un de ses type qui détournent les avions. J'ai essayé de l'empêcher de faire une connerie mais d'un seul coup de poing il m'a pété le nez. put... le con.
Heureuse ment comme je le disais au début: ils sont tous revenu et ça n'a pas louper dans l'avion, il y a un bidasse qui prend les choses en mains. Des comme ça, j'en ai vu plein droits comme des i avec des à, vos rangs fixe! chef oui chef, les meilleurs des meilleurs chef et tout ce genre de truc. Lui, c'est un vrai américain un fier patriote qui flingue d'abord et cause après mais le barge doit être complètement camé en plus. il prend un bastos et il ne bronche même pas. Un autre type s'en mêle un gars qui est mécano à Providence à ce que j'ai compris mais je crois pas que je lui ai déjà amené ma tire.
Les pilotes curieux ouvrent la porte pour voir ce qu'est tout ce bordel et si on arrive à maîtriser la maboul. pan! le pilote en prend une et tombe raide, put..; ça craint j'aurai mieux fait de prendre un autre vol. Heureusement il reste le copilote. 
Me prenez pas pour un fou mais devant nous se forme un mur de lueur blanche qui vient de l'horizon. Je vous le jure un truc comme j'avais jamais vu et c'est pour ça que je sais pas le décrire de la bonne façon mais c'était un mur et l'avion s'est écrasé dessus. le corps du piloté a été aspiré dans le mur de lumière.
je me jette au sol pour me mettre à couvert.
dring dring le réveil sonne. je me réveille la tête lourde comme un lendemain de fête. la radio annonce le 5 octobre 1957. C'est bizarre les rêves, mais j'ai un doute. pourquoi j'ai des souvenirs si c'était un rêve....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grmpf
Recrue


Messages : 4
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 33

Feuille de personnage
Nom ::
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE
POUVOIR
HABILETE

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cthulhu - Un air de déjà-vu...   Jeu 18 Jan 2018 - 11:41

Woh! Normalement les rêve moi j'en ai rien à cirer, c't'un truc de bonne femme. Mais là bon sang! Je ne me rappelles plus combien de temps j'ai dormi mais c'te nuit là j'avais eu l'impression d'vivre 20 ans de ma vie que j'ai pas 'core vécu... Les "souvenirs" les plus précis ce sont les derniers: sur la fin j'me souviens que j'prenais l'avion.



Sauf que ça s'passait pas exactement comme sur des roulettes. Un type qu'aurait pu être un clodo (sauf que ça prend pas l'avion les clodos mais bon tout ça c'tait dans ma tête hein) à commencer à péter un câble et à menacer les gens avec un .32 et à d'mander à ce qu'on atterrisse ailleurs que prévu.



Pis là ça partait en sucette: des passagers essayaient de l'maîtriser... Moi au début j'voulais pas m'en mêler mais c't'enfoiré commençais a menacer de buter Grandma (ouais ell'tait là) alors j'avais fini par m'en mêler... Et pis au dernier moment -c'est là qu'ça d'vient bizarre- je m'souviens que j'me r'trouvais avec tous ces tarés dans le cockpit et que par l'pare-brise (chais pas si on dit ça pour les avions) on pouvait apercevoir une sorte de machin blanc qui était loin mais qu'était si grand et qui grandissait si vite qu'on finissait par rentrer dedans...

Là forcément ça m'a réveillé. Mis à part que ça faisait beaucoup de choses en une nuit, j'en avais un peu rien à carer et ça s'rait toujours l'cas si c'était pas passé un truc super bizarre au déjeuner: on était tous prêt à grailler mais Grandma arrivait pas. Dad est parti la chercher mais on l'a entendu gueuler. Il est rev'nu avec Grandma qu'était comme légume. Elle causait mais on pigeait que-dalle. Que-dalle à part un truc et c'est ça qui m'a fait tiquer: elle causait sans arrêt d'un grand mur blanc qui se rapproche. J'peux vous dire que ça m'a fait bizarre.



Tout l'aprèm en bossant sur une Buick à l'atelier j'arrivais pas à m’arrêter d'penser à ça... Sûr, ça aurait pu être du hasard mais bon... Et pis pendant que j'bosse en gambergeant, il y a Dad qui lit le Globe et qui se fout de la gueule d'un type qu'a publié une annonce bizarre... Sauf que l'annonce en question, comme Grandma, elle cause de trucs dont j'me souviens qu'ètaient dans mon rêve bizarre comme le numéro de l'avion, 714. A la fin de l'annonce, il y avait un point de rdv pour tous ceux à qui ça dirait quelque chose...

Il y aurait pas eu le délire avec Grandma je serais pas allé... Mais là quand même ça f'sait beaucoup d'coïncidences alors chuis allé. Z'allez m'prendre pour un junky en plein trip mais au rdv il y avait des gamins comme moi... sauf qu'ils ressemblaient vachement aux passagers de l'avion dans mon rêve... juste... vachement plus jeune.



Il y avait un p'tit negro grande gueule qu’apparemment c'tait lui qui s'était démerdé pour publier l'annonce... Il disait qu'il s'appelait Aloicius et, franchement, je sais que ça va paraître dingue mais je crois que dans mon rêve, dans l'avion, il y avait un gars de ce nom là qui essayait d'causer le clodo taré... Il y avait aussi deux autres gosses dont un, Bruce je crois, qui ressemblait à ce type qui avait déchargé son flingue sur le clodo sans que ça le fasse broncher  (dans mon rêve hein! J'connais personne qui pourrais encaisser comme ça!)... Et enfin il y avait une première d'la classe plutôt mignonne, Agripine j'crois (les frenchies et leurs noms débiles...), qu'aurait pu être cette binoclarde qu'était planqué derrière son fauteuil en poussant des cris d'souris pendant la bagarre...


Aujourd'hui je sais toujours pas à quoi ça rime tout ça. Eux z'avaient l'air persuadés qu'y a une sorte d'explication scientifique à tout ça. Z'ont fait des recherches dans des bibliothèques, chez des antiquaires... normalement j'traîne pas dans ce genre de planque à têtes d’œuf mais tout ça c'tait trop bizarre pour que je laisse pisser: j'les ai suivi en aidant comme j'pouvais. Z'ont bien essayé de m'expliquer qu'ils avaient trouvé des trucs écris par un certain Carter (et aussi un Howard j'crois) qui parlaient d'voyage dans le temps et autres trucs délirant dans l'genre que tu vois dans les comics...

A un moment, ça a failli tourner au drame. Ils voulaient aller visiter la baraque du Carter qu'a écris le bouquin qu'ils avaient trouvé. C'tait pas exactement à côté, du coup j'me suis proposé de tirer la caisse d'un client dans la réserve du garage pour les emmener. Sauf qu'une fois là bas, le shériff du coin nous est tombé dessus et on a du s'casser en vitesse...

J'crois qu'ça nous a tous pas mal calmé. On est tous retourné chez nous sans parler à nos parents de tout ce merdier... Pour ma part, j'continue à bosser à l'atelier. Mais parfois je m'souviens d'trucs qu’étaient dans mon rêve et je me demande si la vraie vie va s'passer d'la même manière.



Par exemple Nance, ma frangine, je m'souviens que dans mon rêve elle avait disparu l'année de nos 15 piges. Du coup j'essaye de surveiller c'qu'elle fait. Sans trop m'faire r'marquer parce qu'aprés elle va croire que je l'aime bien cette chieuse... mais bon j'voudrais pas qu'ça arrive pour de vrai... parce que bon... Lui dit pas mais dans mon rêve je sais que j’étais pas jouasse le jour ou j'ai compris que je la reverrai jamais...


NB à l'intention particulière des lecteurs extérieurs à la table: l'usage du N word est évidemment à des fins rôlistiques et ne reflète aucunement l'idéologie de l'auteur :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nykos
Chef d'Escouade
Chef d'Escouade
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 27
Localisation : Assez variable, en fait

Feuille de personnage
Nom :: Nykos
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCEpuissance intellectuelle (bac +2 les enfants !)
POUVOIRarrondis de physicien
HABILETEchieur pointilleux

Endurance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cthulhu - Un air de déjà-vu...   Ven 19 Jan 2018 - 20:19

Toutes mes félicitations pour la rapidité exemplaire de publication des résumés.
Moins de 24h dans les deux cas, bravo !
C'est donc moi qui ai les joueurs les plus réactifs ! Nananère, prenez ça les autres meujeus !!

(Comment ça c'est un comportement mesquin ? Oui, et alors ? C'est une qualité requise pour devenir MJ !)


Histoire de se plonger un peu plus dans le contexte de l'époque (et accessoirement de patienter jusqu'à la semaine prochaine), j'en profite aussi pour poster quelques lignes d'actualité.

Actualité de 1958, j'entends.

L'URSS avait donc lancé Spoutnik-1 le 4 octobre 1957... les USA répliquent avec le lancement d'Explorer-1 le 1er février 1958.
Evènement que vous aurez donc l'occasion de (re)vivre à la radio. Voire à la télévision pour les un peu plus riches.


Sur la photo, de gauche à droite, brandissant une maquette d'Explorer-1 :
- William H. Pickering (qui se trouve avoir fait ses études au MIT)
- James A. van Allen (le même qui a donné son nom aux ceintures de van Allen, un phénomène magnétique autour de la Terre)
- Wernher von Braun (coucou les V1 et V2 allemands !)

Sur ce, fin de la parenthèse historique.

_________________
Liste des morts (définitives, sinon ça compte pas) :
- Mestre Morvan Lerne (GoT) : abandonné à fond de cale dans un navire en train de sombrer. "Je me vengerai !"
- Sädko le Fratricide (GoT) : empoisonné en combattant un ennemi supérieur en nombre. "..."
- Le politicien stupide (Cthulhu) : achevé par un médecin incapable. "Juste un banal massage cardiaque, et tout le monde s'en tire."
- Soldat 2e classe Zorine (Star Wars) : abattu par un rebelle. "Les renforts sont en route. Rendez-vous !"
- Mamushi Reido (L5A) : terrassé par un berserk Matsu d'un rang deux fois supérieur. "Presque. Je l'avais presque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kirin54
Grand argentier
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 29
Localisation : Dans un monde fantastique.

Feuille de personnage
Nom :: Bragan
Caractéristiques:
CaractéristiquesValeur
FORCE7
POUVOIR6
HABILETE8

Endurance:
8/12  (8/12)

MessageSujet: Re: Cthulhu - Un air de déjà-vu...   Dim 21 Jan 2018 - 13:53

Je ne peut qu'être impressionné par le travail fourni. Félicitations.

_________________
« Si tu veux être quelqu'un d'autre, ne te contente pas de l'imiter, prend possession de son corps, de son histoire et de son âme. »


"Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche." M. Audiard

"Wise men have interpreted dreams, and the gods have laughed" H.P. Lovecraft

Ratio de scénarii MJ/Joueurs : 5/6 (chez MG) 48/85 (total)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darknessclub.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cthulhu - Un air de déjà-vu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cthulhu - Un air de déjà-vu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CTHULHU Pulp] Ze Masks of Nyarlathotep - suite samedi 1er
» Topic "Joueurs" jdr Appel de Cthulhu
» L'appel de Cthulhu
» [Dark Fantaisy] Lovecraft et le mythe de Cthulhu
» cthulhu(2008, Dan Gildark)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Glue :: Mystic Glue :: Jeu de rôle-
Sauter vers: